flechePublicité

Test World Of Tanks (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr PC

Sortie le 12 Avril 2011 sur PC
Publiée le 13/05/2011 à 00:05, par NatasFH

Partager ce test

Test de World of Tanks

Les jeux en ligne n’ont pas que des mondes persistants à proposer, la preuve en est avec ce World of Tanks qui offre un gameplay qui n’est pas sans rappeler un certain Counter Strike. Sauf qu’ici, ce sont des chars d’assaut qui s’entretuent sur des cartes immenses en 15 vs 15. Petit tour d’horizon de ce titre original et gratuit.

World of LimitationsRetour au sommaire
world-of-limitations
Sur la ligne de départ...
Dans World of Tanks le joueur a le choix entre trois factions : les Américains, les Allemands et les Russes. Toutefois, ces trois nations ne s’affrontent pas les unes les autres. En effet, le joueur a dès le début de la partie, le choix entre trois tanks légers, un de chaque nationalité et il se lance dans la partie. Une fois connecté aléatoirement à une carte, on se rend compte que les trois nations sont représentées dans les deux camps. Au moins, les forces sont plus ou moins équilibrées. Mais avant de se lancer dans la bataille, il est de bon ton de s’attarder sur les spécificités des divers engins proposés. Vitesse, blindage, armement, équipage, consommables sont quelques-uns des points à prendre en compte.

N/A
Mieux vaut rester groupé pour survivre
Pour se lancer dans une partie, on regrette qu’aucun système de matchmaking ne soit disponible dans l’offre gratuite. On lance la bataille, la carte est choisie aléatoirement parmi une petite dizaine (à peine) et l’on joue toujours avec le même mode de jeu à savoir du king of the hill. Pour remporter la victoire, il faut soit détruire tous les chars ennemis, soit prendre la base ennemie. Du coup, on tourne vite en rond sur les serveurs qui sont pourtant très peuplés et les parties ne manquent pas. Encore un regret pour ce World of Tanks décidément très limité dans son offre gratuite. Dans les faits, une partie se déroule toujours de la même manière : on est largué au milieu de son équipe de quinze, on se choisit une position et on campe en attendant de détecter ses adversaires. Toutefois, on peut tenter des manœuvres de contournement pour se rendre à la base ennemie et tenter de la prendre. Mais la plupart du temps, on se jette sur ses adversaires pour les détruire. Enfin, quand je dis on se jette, tout est relatif. Le gameplay est bien mou avec des chars lourdauds en déplacement si on ne s’offre aucune pièce de rechange. Méfiez-vous d’ailleurs car sur le terrain, vous n’avez qu’une seule chance de briller. Une fois mort, aucun respawn ne viendra vous sauver.

N/A
Voici l'écran de réparation et de réapprovisionnement
Commençons par les trois hommes d’équipage nécessaires au fonctionnement d’un tank. Chacun des trois membres occupe un rôle primordial comme chef de tank ou artilleur. Il faut en prendre en soin car, en jeu, un tir bien placé peut blesser un de vos hommes et immobiliser votre machine ou l’empêcher de se servir de ses canons. Pour remédier à ce problème on s’offre des objets consommables de soin. On trouve également de quoi réparer un élément du tank en jeu mais on l’utilise bien peu. Une fois immobilisé, vous faites une proie facile et bien vite anéantie. Enfin, on peut également s’équiper d’extincteurs pour venir à bout des incendies. Toutefois, dans le feu de l’action, il n’est pas simple d’utiliser ces objets. Il faut tout d’abord choisir lequel enclencher avec une touche numérique puis choisir la partie du tank sur lequel l’utiliser (chenille, moteur, canon, radio…). Peu ergonomique, on préférera, dans les premiers temps, faire sans ces consommables. Par la suite, au fil des parties, vous remportez des points d’expérience et des crédits. Les points d’XP permettent de lancer des recherches dans une arborescence offrant de nouvelles pièces ou de nouveaux chars. Une fois ceci fait, il faudra encore dépenser des crédits pour acheter les nouvelles pièces débloquées. Ainsi, en changeant de canon, on peut tirer plusieurs obus à la fois, changer de types de munitions (incendiaires, explosives, perforantes…) ou encore améliorer sa vitesse de déplacement, la vitesse de rotation de la tourelle et la portée de détection des chars ennemis. Si dans un premier temps (avec les premiers chars) on parvient vite à tout changer, en débloquant de nouveaux chars, les prix montent très vite et, en sortant d’une bataille, il faudra réparer son engin alors que ce n’est pas le cas avec les premiers chars proposés. Les dépenses sont donc plus importantes (il faut également recharger en munitions) et il faudra plus de temps pour amasser le capital nécessaire.

N/A
La vue intérieure n'est pas des plus optimales
A moins bien sûr que vous ne décidiez de payer pour jouer à World of Tanks. L’offre gratuite est très limitée. On ne peut avoir accès qu’à cinq chars d’assaut, et on ne dépasse pas la catégorie des chars légers. Le penchant gratuit de WoT est donc une simple version d’essai très limitée. Pour avoir accès à d’autres emplacements de chars il faudra mettre la main à la poche et s’offrir de l’or ou un compte premium (9,95 euros par mois, soit 2500 pièces d’or). C’est bien dommage car en jeu, les joueurs qui dépensent de véritables deniers se voient nettement avantagés avec des chars plus puissants que ceux de l’offre gratuite. Injuste, WoT l’est assurément. La portée de tir et de détection de certains joueurs est telle qu’elle leur permet presque de tirer d’un bout à l’autre de la map. Dans ce cas, vous n’avez quasiment aucune chance. Techniquement enfin, WoT ne casse pas la baraque. Le moteur graphique est fluide, même sur de petites config, et l’on comprend pourquoi quand on voit le bas niveau de qualité de la 3D. On note également qu’aucun moteur physique n’a été implémenté pour la destruction de barrières et autres couvertures. Dommage…

Un titre intéressant que ce World of Tanks mais qui, malheureusement, ne dispose que d’une offre gratuite très limitée et désavantageuse face aux joueurs qui payent. On regrette également qu’un seul mode de jeu soit présent et que seules une dizaine de cartes (maximum) ne soit disponibles. Pourtant, on prend plaisir à découvrir les maps ouvertes ou étriquées (en ville) avec ce décor qui par en miettes sous les obus. Espérons qu’à l’avenir, l’offre gratuite s’étende un peu pour séduire plus de joueurs et qu’un système de matchmaking face son apparition.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bon
Du changement ! Enfin du changement dans les MMO ! Pour éviter un commentaire comme celui de "anonyme" hautement constructif, regardons d'un peu plus près ce jeu : 1) les modèles de chars : tres bien modélisé, même si le moteur physique manque d'inertie. Néanmoins, on reconnais bien un Sherman, un Tigre ou un T-34. Les évolutions possible (upgrade), vont des chenilles au canon, mai suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
Pas de progression possible ! Je confirme moi aussi après pas mal de tempspassé sur ce jeu qu'il n'y a pas de progression sérieuse possible, les batailles sont pliées en 4min max, le jeu est pourris de NOOBS rendant très difficile une évolution ! Les concepteurs ne sont pas à l'écoute des joueurs, l'ensemble de la communeauté demande la révision complète du matchmaking mais les joueurs ne sont pas suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité