flechePublicité

Test Astérix Aux Jeux Olympiques (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 09 Novembre 2007 , PC , Plus de tests sur Nintendo Wii , PS2 , Nintendo DS Sortie le 22 Août 2008 , Xbox 360

Les +

  • Aventure enfin en coop.
  • L'humour omniprésent
  • Ville ouverte où l'on se balade à l'envie
  • Quelques bonnes idées
  • Les vidéos bonus du film
  • Epreuves plus intéressantes avec le duo Wiimote-Nunchuk

Les -

  • Assez linéaire et peu entraînant
  • Beaucoup de scintillement et quelques ralentissements
  • Certains passages un peu lourds
  • Musiques parfois trop décalée et énervantes
  • 9 épreuves finalement assez limitées
La note de jeuxvideo.fr
-
La note des internautes
7.5

(2 votes)
Publiée le 26/11/2007 à 00:11, par NatasFH

Test de Astérix aux Jeux Olympiques

Notre gaulois national et son compagnon aux tresses flamboyantes reviennent dans une toute nouvelle aventure concoctée par Etranges Libellules. Le studio lyonnais n’en est pas à son galop d’essai pour se qui est des péripéties des irréductibles gaulois. Astérix et Obélix XXL et sa suite ont fait mouche en leur temps grâce à de multiples parodies et références. En route cette fois pour Olympie en Grèce, théâtre des Jeux Olympiques antiques.

Ption magique, sangliers et romainsRetour au sommaire
ption-magique-sangliers-romains
Benoît Poelvoorde aurait-il servi de modèle pour Brutus ?
Tous les ingrédients de la recette d’Uderzo et de son regretté complice sont bien entendus présents dans cette adaptation de l’univers des plus célèbres gaulois qui soient. Si la tradition veut que les aventures d’Astérix et Obélix se concluent par un jovial banquet il semble bien que le début d’un nouveau périple débute aussi souvent dans la forêt qui leur sert de garde-manger. « L’enveloppé mais pas gros » a, évidemment, un petit creux et la chasse de cinq sangliers servira d’initiation aux contrôles de base. La paix et la sérénité règne sur le petit village d’Armorique hormis pour l’un de ses habitants. Le pauvre Alafolix désespère de ne pouvoir conquérir le cœur de la douce Irina. Il s’est engagé à remporter les Jeux Olympiques puisque la belle épousera le vainqueur.

On lui ferme bien sûr les portes au nez et nos deux serviables comparses viennent vite en aide au chétif amoureux. Pourtant, une anguille plus grosse et dangereuse que celle-ci guette nos amis sous sa roche. Le druide Panoramix a été transformé en feuille de papier parlante. Tombant à point nommé, Sam Schieffer et ses night goggles (excellente caricature du héros de Splinter Cell) vient éclairer la lanterne des gaulois incrédules. Brutus, fils de César, joue avec des puissances magiques qu’il ne contrôle pas et ouvre des portails vers des mondes parallèles inconnus. Dans quel but ? A vous de le découvrir au fil des niveaux.


mattundivix
Seuls Alafolix et Astérix pourront participer aux Jeux pendant le mode solo. Dommage.
Astérix et Obélix, affublés du druide et du dépressif, se rendent donc en Grèce. Une fois sur place il leur faudra faire des pieds et des mains pour se qualifier aux Jeux. La moitié des épreuves (dix au total) est disponible et terminée d’entrée. Saut en longueur, course à pieds, lancé du marteau, du javelot sont quelques unes des disciplines représentées. Des épreuves variées à la maniabilité simple et efficace. Trop courtes et faciles elles ne tiendront pourtant pas longtemps en haleine qui que se soit ayant passé la douzaine. Le soft est bon, l’humour également et les clins d’œil frappent juste chez l’adulte français un minimum cultivé : la marseillaise d’Assurancetourix ou le coup de boule de Zidane n’en sont que deux bons exemples. Malheureusement ces moments d’humour se font de plus en plus rare en progressant et il apparaît toujours plus clairement qu’Astérix aux Jeux Olympiques s’adresse à un jeune public. Très jeune.

Enfin nos deux compères en viennent à la phase de démêlage de l’intrigue. Ces niveaux introduisent les classiques phases de plateformes et de réflexion. Il faudra à tour de rôle prendre le contrôle de l’un ou l’autre des héros pour franchir les divers obstacles nous barrant la route : balader Astérix sur une nacelle, laisser Obélix activer judicieusement des interrupteurs ouvrant la route à son ami… Seuls quelques passages ardus donneront un brin de fil à retordre aux plus jeunes. Et encore. Les mécanismes utilisés dans le jeu ont déjà été vus et revus dans nombre de titres du genre. De nombreux personnages et bonus se débloqueront au fur et à mesure de la libération de pigeons voyageurs. Brutus a en effet « coupé le réseau » de communication et c’est à vous qu’incombe la lourde tâche de retrouver les 50 volatiles qui le composent. Personnages supplémentaires pour le mode Olympique offrant de rejouer les épreuves sportives du mode solo, vidéos et autres goodies composent le menu dont le fan se délectera.

justunfix
Un public de connaisseurs saluera, même hors stade, les performances au combat.
Le gameplay en coopération du titre surprend de temps en temps par ses quelques bonnes idées en début de partie. Pour finalement s’essouffler à force de ne pas se renouveler et de nous resservir les mêmes mécanismes lassants. Les combats pour leur part sont nerveux et on prend plaisir à envoyer valser ses adversaires jusqu’aux nuages ne laissant que leurs sandales au sol. Pourtant, la palette de techniques mise à disposition n’est que peu mise à contribution et on martèle le bouton d’attaque normale pour une efficacité largement suffisante. Un système de combo permettant de multiplier les casques laissés par les vaincus a été intégré. Ils servent en fait de monnaie d’échange pour s’offrir du sanglier au distributeur, acheter de nouveaux coups dévastateurs ou encore réparer des interrupteurs. Mais ces joutes ne sont, elles non plus, pas si nombreuses et en définitive bien répétitives elles aussi d’autant que la potion magique est très rare. Seule la dernière bataille arrachera un frisson de bonheur aux bourrins.

Ajoutez à cela des combats où une partition vous impose de frapper tel ou tel adversaire dans l’ordre donné et vous avez fait le tour du gameplay d’Astérix aux Jeux Olympiques. Les joueurs fans du petit moustachu risquent également d’être déçus par la durée de vie du soft qui n’excède pas les cinq heures de jeu. Dommage car le moteur graphique rend dignement hommage à la BD et on aurait aimé assister à une histoire un peu moins prétexte. Au rang des défauts signalons de nombreux bugs de collisions, pas gênants pour autant, et un framerate qui chute parfois sans raison, voilà pour les bourdes techniques survenues sur une config faiblarde. La maniabilité de son côté est d’une simplicité enfantine et offre une prise en main immédiate que mêmes les débutants assimileront rapidement.


Vidéo du Test version PS2Retour au sommaire
[S][S][S][S][S][S][S]



On prend plaisir à parcourir ce titre coloré, agréable à l’œil et où son compère géré par l’IA ne bloque jamais sur rien. Mais l’intérêt du soft est vraiment trop limité pour qu’un joueur accompli ou ayant passé l’âge d’un élève de cinquième s’y attarde plus de deux heures. Un titre formaté pour nos chères têtes blondes qui s’amuseront sans doute à parcourir le titre mais peut-être pas jusqu’au bout. Les enfants aussi s’ennuient.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Astérix Aux Jeux Olympiques

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité