flechePublicité
Publiée le 04/09/2009 à 00:09, par Zick

Partager cette actu

Top 10 des jeux les plus beaux

Après notre top des 10 des héros les plus moches du jeu vidéo de la semaine dernière, nous vous proposons aujourd'hui un nouveau top recensant les 10 plus beaux jeux vidéo, de la fin des années 90 à nos jours. L'occasion de retrouver certains titres mémorables qui nous ont marqué graphiquement.

Dixième placeRetour au sommaire
SoulCalibur (Dreamcast, 1999) :

1998, nous sommes dans une salle d’arcade. Des dizaines de joueurs s’agglutinent devant une borne où deux joueurs se livrent un combat. Sur l’écran, c’est le mythique SoulCalibur le plus beau jeu de baston des années 90. Son portage sur Dreamcast un an plus tard fera date comme l’une des plus belles réussites de cette génération de console.

Crédit images : MobyGames.com
dixieme-place
image 1
dixieme-place
image 2
dixieme-place
image 3


Neuvième placeRetour au sommaire
Zelda : Ocarina of Time (Nintendo 64, 1998)

On l’oublie parfois avec la Wii, mais durant un court laps de temps Nintendo avait la main mise sur les performances techniques. Ocarina of Time en est l’exemple parfait avec son monde gigantesque, sa modélisation des personnages incroyable (c’était la première fois que l’on pouvait voir Link sous tous les angles !), et des donjons qui resteront à jamais comme les plus mémorables vus dans un jeu d’aventure de ce type.

Crédit images : MobyGames.com
neuvieme-place
image 1
neuvieme-place
image 2
neuvieme-place
image 3


Huitième placeRetour au sommaire
Grand Theft Auto 3 (PS2, 2001)

On se souvient essentiellement de GTA III pour l’immense liberté offerte au joueur. Mais le jeu de Rockstar ne serait pas resté dans les annales sans son moteur graphique : effets climatiques en temps réel, cycle jour/nuit crédible et jouant parfaitement avec les effets de lumière, explosions à gogo et surtout cette vue impressionnante de la ville avec ses gratte-ciels et sa circulation qui rendaient l’univers de ce troisième épisode si immersif.
huitieme-place
image 1
huitieme-place
image 2
huitieme-place
image 3


Septième placeRetour au sommaire
Shenmue 2 (Dreamcast, 2001)

Dans un autre genre d’univers ouvert, Shenmue II a également décollé la rétine de beaucoup de joueurs. Les développeurs de Sega-AM2 avaient en effet placé la barre très haut avec ce deuxième épisode culte, en augmentant la taille des textures, le nombre de polygones affichés à l’écran et en ajoutant d'innombrables détails un peu partout dans les décors. Un véritable travail d’artisan tant le moindre bibelot était travaillé. Une démesure graphique qui se payait alors par un jeu tenant sur 4 GD-Roms (les CD de la Dreamcast), tout de même.
septieme-place
image 1
septieme-place
image 2
septieme-place
image 3


Sixième placeRetour au sommaire
Final Fantasy VII (PS1, 1997)

Si les précédents jeux de ce top ont réussi à rester dans la mémoire collective des joueurs, Final Fantasy VII fait parti de ces titres à avoir marqué au fer rouge les souvenirs de ceux qui y ont touché lors de sa sortie. Rappelez-vous de cette scène cinématique d’introduction, avec le train entrant dans Midgar, éblouissante de beauté, puis quelques minutes plus tard du commencement du jeu. Combien ont cru qu’il s’agissait encore de la cinématique d’intro au moment où le jeu vous donne le contrôle de Cloud ? Une légende, tout simplement.
sixieme-place
image 1
sixieme-place
image 2
sixieme-place
image 3


Cinquième placeRetour au sommaire
Team Fortress 2 (PC, 2007)

On rentre maintenant dans les jeux plus récents, dont beaucoup nous ont asséné une bonne grosse baffe au moment de leur lancement. Team Fortress 2 n’est certainement pas le plus impressionnant. Mais il faut bien avouer que graphiquement et artistiquement, le jeu de Valve Software se pose un cran au-dessus de ses concurrents. Son aspect cartoon en cel-shading, son univers délirant, le travail sur l'animation des personnages et la sensation réelle de jouer dans un dessin animé le place dans les plus beaux jeux rencontrés jusqu’à présent.
cinquieme-place
image 1
cinquieme-place
image 2
cinquieme-place
image 3


Quatrième placeRetour au sommaire
Uncharted (PS3, 2007)

Première véritable exclusivité sur PS3 (de qualité s’entend), Uncharted a également été le premier titre à montrer ce dont était capable la PS3. Jungle de toute beauté, animations spectaculaires, effets de mouillé à tomber par terre, on attend maintenant le deuxième épisode qui s’annonce encore plus beau.
quatrieme-place
image 1
quatrieme-place
image 2
quatrieme-place
image 3


Troisième placeRetour au sommaire
Gears of War (Xbox 360, 2006)

Il y a des jeux qui marquent définitivement le changement de génération de console. Gears of War fait parti de ceux-là en proposant pour la première fois un titre tournant avec l’Unreal Engine 3, le moteur graphique de Epic désormais utilisé dans beaucoup de nouveaux jeux : rendu photo-réaliste, monstres affreux et gigantesques, réalisation hollywoodienne et effets de lumière inédits ont permis à de nombreux joueurs de goûter pour la première fois à un véritable titre dit « next-gen ».
troisieme-place
image 1
troisieme-place
image 2
troisieme-place
image 3


Deuxième placeRetour au sommaire
Killzone 2 (PS3, 2009)

On pensait sérieusement ne jamais voir de titre impressionnant graphiquement sur PS3. Uncharted avait bien été un premier pas important, mais les joueurs en voulaient plus, bien plus. Et puis, il y a eu ce trailer incroyable diffusé lors de l’E3 2005. Un trailer composé uniquement d’images de synthèse et non pas de véritables scènes de gameplay. Peu importe finalement, puisque Killzone 2 est l'un des plus beaux jeux de ces dernières années : on retiendra surtout les effets d’explosions Michael Bay-esque, les animations des ennemis et la finesse de la moindre texture présente dans le jeu.
deuxieme-place
image 1
deuxieme-place
image 2
deuxieme-place
image 3


Première placeRetour au sommaire
Crysis (2007, PC)

Pas de surprise pour le numéro 1 de ce top, Crysis, le FPS de Crytek remporte haut la main la palme du jeu le plus beau jamais créé. Le formule magique pour parvenir a ce résultat est assez simple : une île paradisiaque superbement modélisée, une profondeur de champ généreuse, et des décors extrêmement variés . La seule contrepartie à cette débauche, vous vous en doutez, c’est bien sûr la configuration requise pour faire tourner la bête : un gros PC.
premiere-place
image 1
premiere-place
image 2
premiere-place
image 3


Mention SpécialeRetour au sommaire
Dead or Alive Xtreme 2 (Xbox 360, 2006)

Après une intense réflexion et des débats houleux au sein de la rédaction (« mais où est passé Okami ? Et Shadow of the Colossus ? Pourquoi ya pas Metal Gear Solid ? Et Donkey Kong Country, hein ?! »), nous nous sommes dit qu’il serait injuste de terminer ce top 10 sans une mention spéciale plus… glamour. Et sans aucune contestation (masculine), c’est Dead or Alive Xtreme 2 qui a remporté tous les suffrages : comment ne pas rester admiratif devant le travail incroyable réalisé sur les bikinis des héroïnes du jeu de baston ? Et cette finesse du grain de peau ? Cette modélisation jamais vue auparavant du sable ? Des arguments purement techniques, vous l’aurez compris, qui lui valent une très belle place d’honneur dans notre top 10.
mention-speciale
image 1
mention-speciale
image 2
mention-speciale
image 3
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité