flechePublicité
Publiée le 26/04/2013 à 00:04, par Kevin-J

Partager cette actu

Top 10 – Les Creepypasta du jeu vidéo

La modernité a du bon, ne le niez pas. Les différents progrès scientifiques, ainsi que toutes nos technologies ont peu à peu réussi à balayer de nos vies les peurs irrationnelles, les légendes, et les mythes pour les remplacer par des faits. Pourtant, face à ce désenchantement du monde (tel que décrit par Max Weber), l’esprit humain a entrepris de se créer tout un tas de nouvelles croyances. Les légendes urbaines étaient nées. Crocodiles dans les égouts, Mercedes blanche qui rôde en quête de victimes, messages sataniques contenus dans des chansons, tels sont nos mythes modernes. Les jeux vidéo, et internet plus largement, n’échappent pas à la règle, et pour peu que l’on sache où chercher, il est possible de découvrir de nombreuses et étranges histoires, faisant état de jeux hantés et autres phénomènes inexplicables. A mi-chemin entre la réalité et la fiction, ces récits sont connus sous le nom de Creepypasta et largement diffusés sur la toile. Asseyez-vous tranquillement, respirez un grand coup, et venez avec nous découvrir les 10 histoires les plus étranges du jeu vidéo.

10 – PolybiusRetour au sommaire


Apparu dans les années 80 dans la région de Portland, Polybius est un jeu d’arcade mêlant shoot them up et puzzle game créé par la firme Sinneslöschen. Très populaire, il attirait les foules qui pouvaient attendre de longues heures afin de pouvoir en disputer quelques parties. Bien vite cependant, les joueurs remarquèrent que ce jeu se comportait étrangement, percevant parfois des sons qui n’avaient rien à faire là comme des cris de femme, ou voyant du coin de l’œil un visage effrayant. Et l’histoire ne s’arrête pas là. Car de nombreuses personnes ayant joué à Polybius se mirent à avoir d’affreux cauchemars, à faire des crises d’amnésie, ou pire, à se suicider. Durant ce même temps, d’étranges hommes en noir passaient leur temps à collecter des informations depuis la borne, sans jamais récupérer l’argent ainsi généré. Le jeu finit par disparaître un jour, sans explications. Si vous vous sentez le cœur bien accroché, vous pouvez toujours télécharger le jeu et voir de quoi il en retourne. A vos risques et périls cependant.

Lire l’histoire complète


09 – SCP-087Retour au sommaire


SCP-087 n’est pas à proprement parler un creepypasta du jeu vidéo. Au départ, SCP signifie Secure, Contain & Protect, et est le sigle d’une association qui recense tout un tas de phénomène étranges et d’artefacts mystérieux, dont le 087. Ce chiffre désigne en réalité un escalier, situé sur un campus dont nous ne divulguerons pas le nom afin de ne pas tenter les plus braves (ou les plus fous). Là où les choses deviennent bizarre, c’est que cet escalier possède de bien étranges propriétés, comme le fait de ne pas autoriser les lumières de plus de 75 watts, ou la présence d’un être bien mystérieux (référence SCP-087-1), ne disposant pas d’yeux et apparaissant aléatoirement. Reste qu’un jeu reproduisant à l’identique ce phénomène étrange est sorti il y a quelques temps, afin de visiter virtuellement ce lieu des plus étranges. Il se murmure même que certaines personnes y aient aperçu SCP-087-1…

Lire l’histoire complète


08 – jvk1166z.espRetour au sommaire


Les connaisseurs de la franchise Elders Scrolls n’auront pas manqué de reconnaître derrière l’appellation barbare jvk1166z.esp, l’extension typique des mods propre à cette saga. Là ou d’habitude ce genre de fichier permet au choix de rendre le jeu plus réaliste, d’ajouter trouzmillions d’armes ou bien d’augmenter le volume mammaire de la populace locale (sic), ce mod-ci a tout pour foutre les jetons. Dans le cas présent, il s’agit d’un mod pour Morrowind, qui change pas mal de choses. Pour commencer, tous les personnages relatifs à la quête principale sont morts, empêchant de réaliser celle-ci. Ensuite, la vie du personnage descend peu à peu, inexorablement, surtout si vous restez sur place sans bouger, et ce, à cause d’un personnage étrange, sans texture, qui vous suit partout (et que vous n’apercevez souvent qu’au moment de votre mort). A cela viennent s’ajouter un étrange NPC, Tieras, et une mystérieuse quête menant à un lieu nommé la Citadel. La suite de l’histoire n’est qu’une lente descente aux enfers pour la pauvre personne ayant décidé de découvrir le secret de cet étrange mod. Un secret qui le mènera jusqu’aux portes de la folie.

Lire l’histoire complète

07 – Mortal Kombat .exeRetour au sommaire
07-mortal-kombat-exe
image 1
L’histoire de MortalKombat.exe ressemble à beaucoup d’autres. Tout commence avec un petit piratin cherchant à télécharger un jeu, et tombant sur une étrange Rom. Dans cette histoire, il s’agit d’une drôle de version de Mortal Kombat. Imaginez un peu : 267 personnages, 500 stages, 11 fatalités par personnages, de quoi s’amuser comme un petit fou. Notre protagoniste, nommé Layne, décide alors de disputer un combat, histoire de se détendre et de profiter un peu de cette aubaine. Deux rounds plus tard, le voilà qui s’apprête à terminer son adversaire d’une fatalité. Comme le jeu est un peu bizarre, une boîte de dialogue apparaît alors, lui demandant de choisir un nom dans une liste (il choisira le nom d’un de ses potes) ainsi que la fatalité (en l’occurrence, celle du niveau, soit l’écrasement dans une fosse pleine de piquants). Le jeu ayant crashé, notre brave Layne décide alors d’aller se coucher, pour mieux découvrir à son réveil la mort de son ami, tué exactement de la même façon que dans le jeu.

Lire l’histoire complète


06 – MarioRetour au sommaire


Comme l’histoire précédente, celle de Mario part d’une rom. Dans le cas présent, il s’agit d’un hack de Super Mario World qui avait été posté sur le site SMW Central. Dans ce hack, comme le décrit l’infortuné ayant eu le malheur d’y jouer, énormément de choses sont étranges, glauques, voire franchement flippantes. Ainsi, les niveaux sont entièrement vides, comme si quelqu’un avait déjà fait le jeu. De nombreux messages interpellent aussi le joueur, lui demandant par exemple de quitter le jeu instamment, ou lui reprochant certaines choses, ou bien décrivant une atroce scène de crime. Summum de l’étrangeté, Mario y est décrit comme le méchant de l’histoire, ayant martyrisé Yoshi et accompli de nombreux méfaits. Une bien étrange rom de Mario donc, qui selon les derniers développements, pourrait être convertie en une image représentant un visage humain dépourvu de nez, aux pupilles reptiliennes, se mettant à arborer un sourire malsain au fur et à mesure qu’on la regarde.

Lire l’histoire complète


05 – HerobrineRetour au sommaire


Herobrine a pour origine le très célèbre Minecraft. En effet de nombreux joueurs ont rapporté avoir aperçu, alors même qu’ils jouaient tranquillement une partie solo, un étrange personnage aux yeux brillant de mille feux. Plus étrange encore, chaque carte sur laquelle ce personnage serait apparu comporterait plusieurs structures édifiées par la main de l’homme, un fait étrange lorsque l’on sait que lesdites cartes sont générées aléatoirement. Après plusieurs investigations, les joueurs ont découvert que ce personnage se nomme en réalité Herobrine, et ne serait autre que la manifestation dans Minecraft du frère décédé de Notch lui-même. Chose que l’intéressé c’est empressé de nier. Reste que de nombreux joueurs ont reçu, suite à leur rencontre avec Herobrine, un e-mail les incitant à arrêter ou quitter Minecraft. Un e-mail venu d’un profil qui n’existe pas…

Lire l’histoire complète


04 – Pokemon Lost SilverRetour au sommaire


L’histoire de Pokémon Lost Silver est celle d’un jeune homme ayant décidé de se faire un petit plaisir en s’achetant un Pokémon Silver d’occasion. Manque de chance pour lui, la grande majorité de nos histoires commencent de la sorte. En effet, à peine le jeu lancé, les événements étranges s’enchaînent, lui offrant de nombreux moments de frayeur indescriptible. Pour commencer, son équipe de pokémon change constamment, composé majoritairement des Zarbis épelant des mots comme « LEAVE », « HE DIED » ou encore « I’M DEAD ». Histoire d’en rajouter dans l’horreur, son personnage se désagrège lentement, perdant bras et jambe avant de devenir une simple tête flottante. Tout cela se termine par la mort du joueur et de tous ses pokémons, comme ça, sans aucune raison, le jeu restant ensuite bloqué sur un écran de texte annonçant la mort du joueur. Si vous souhaitez vivre la même expérience que ce malheureux, il vous est possible de trouver une parfaite reconstitution de ce témoignage, réalisé par une équipe d’amateurs de cette histoire décidemment bien étrange. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre ici.

Lire l’histoire complète


03 – Sonic.exeRetour au sommaire


Sonic.exe nous raconte l’histoire d’un jeune homme fan de Sonic, qui reçoit un jour chez lui une lettre de son meilleur ami. A l’intérieur, un CD-R et une note écrite d’une écriture tremblante lui enjoignant de détruire ledit CD. Mais notre jeune homme étant ce qu’il est, son cœur de fan de Sonic prit le pas sur sa raison, et c’est plein d’allégresse qu’il met son PC en route, et lance le mystérieux Sonic.exe, une expérience qu’il ne sera pas près d’oublier. Car voyez-vous, cette version de Sonic, loin d’être un simple hack, contient en réalité une entité des plus démoniaque, une version dégénérée de Sonic, aux yeux rougeoyants et au sourire pervers, prenant un malin plaisir à faire souffrir ses petits camarades pixellisés. Un spectacle horrible auquel notre jeune ami ne peut qu’assister impuissant. Là où les choses se gâtent, c’est que cette entité ô combien maléfique, était aussi capable d’agir en dehors de son jeu, métamorphosant petit à petit l’existence de notre « héros » en un enfer. Certains disent même qu’il en souffre toujours…

Lire l’histoire complète


02 - Le syndrome de LavanvilleRetour au sommaire


L’histoire du syndrome de Lavanville, ne concerne pour une fois pas des spectres ou autres entités maléfiques. Non, cette histoire est beaucoup plus intrigante. Selon de nombreux témoignages, la musique de cette ville, issue de Pokemon Rouge/Bleu, aurait provoqué une vague de suicides au Japon. Il faut dire aussi que ce thème aux sonorités discordantes a de quoi faire frémir. Les hypothèses les plus sérieuses concernant ce sujet font état de hautes fréquences contenues dans la partition, et d’ondes binaurales (un petit tour sur Wikipedia vous indiquera tout ce que vous avez à savoir sur ces étranges ondes). Ce mélange improbable, associé à la jeunesse des joueurs (l’oreille des enfants est capable de percevoir plus de fréquences), aurait ainsi chamboulé la physiologie de leurs cerveaux, les poussant à se suicider. Une erreur de conception vous dites-vous. Pas si sûr, puisque de récentes analyses montrent que cette mélodie révèle des images de Zarbis (pourtant pas encore créés à cette époque), épelant « LEAVE NOW ». Si vous avez le cœur bien accroché, et que vous n’avez pas peur pour votre esprit, vous pouvez toujours jeter une oreille à cette mélodie en vous rendant ici.

Lire l’histoire complète


01 - Ben DrownedRetour au sommaire



S’il est une histoire connue de tous les adeptes du jeu vidéo, c’est bien celle de Ben Drowned, dite de la cartouche hantée de Majora’s Mask. Elle nous conte la lente descente aux enfers d’un jeune homme (pour changer), qui entre en possession d’une cartouche de jeu peu banale (pour changer). Entre paranoïa, dépression et phénomènes surnaturels, ce jeune homme va vivre une expérience véritablement traumatisante, le poussant au bord de la folie. Tenter de résumer cette histoire ici relève de l’impossible tant elle regorge de détails tous plus effrayants les uns que les autres. Néanmoins, et si l’anglais ne vous rebute pas, nous vous invitons à aller lire l’histoire complète tant elle arrive, à grand renfort de vidéos, à vous prendre aux tripes, et, l’espace d’un instant, à vous faire croire que tout cela est véritablement arrivé.

Lire l’histoire complète
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité