flechePublicité
Publiée le 24/05/2013 à 00:05, par Kevin-J

Top 10 – Ces personnages qui se sacrifient

Lorsque l’on parle jeu vidéo, il est commun d’évoquer le nombre d’ennemis que l’on a allègrement envoyé faire un petit coucou à ses ancêtres. Cependant, rares sont les fois où l’on évoque les héros qui partagent un destin similaire, sans doute à cause du trauma engendré par une telle perte. Néanmoins, quelque part entre la rage et la tristesse, on ne peut s’empêcher d’évoquer avec une certaine nostalgie le destin de ces personnages qui, dans tel ou tel jeu, nous ont montré la grandeur du sacrifice et du dépassement de soi. C’est pourquoi nous avons décidé, à l’occasion de ce Top étendu à quinze pour l’occasion, d’honorer la mémoire de ces amas de pixels et de polygone.
La rédaction de JeuxVideoPC décline toute responsabilité quant à de possibles spoils. Merci de bien vouloir prendre garde aux indications que nous vous laisseront à ce sujet dans le menu déroulant à la fin de chaque partie. Merci.

La rédaction

15 – Emil – NieRRetour au sommaire



Bien que situé en quinzième position, le sacrifice d’Emil n’en est pas moins poignant ou tragique que les autres. Jeune garçon ayant été le jouet d’expérimentations l’ayant transformé en arme, il voit son corps changer en squelette, lui insufflant le dégoût de lui-même. C’est lors du déchainement de pouvoir de Popola qu’il finira par donner sa vie pour sauver les autres, délivrant un discours plein de justesse, empreint d’espoir et de fatalisme, qui ne manquera pas d’émouvoir nombre d’entre vous.


14 – Bill - Left 4 Dead 2Retour au sommaire



Dans Left 4 Dead, la mort rôde partout, surtout sur ses deux pieds et avec une furieuse envie de vous boulotter la calotte crânienne d’ailleurs. Malgré tout, c’est avec brio que notre groupe de survivants se tire de toutes les situations. Du moins c’est ce que l’on pensait, car Valve, avec tout le vice dont il est capable, nous a tous surpris avec le DLC The Sacrifice, qui voit Bill, le vieux briscard de la bande se sacrifier pour permettre à ses compagnons de se sortir du mauvais pas dans lequel ils se trouvaient. Un sacrifice tellement inattendu qu’il a propulsé le bonhomme tout droit vers des sommets de popularité.


13 – Zero – MegamanRetour au sommaire



Zero et le sacrifice, c’est une grande histoire d’amour. A de nombreuses reprises, le robot (ou l’une de ses incarnations) mettra un terme à sa vie pour aider son prochain. Ainsi, dans Megaman X, il choisira d’abandonner sa vie pour sceller définitivement le Virus dans son corps, tandis que dans Megaman Zero 4, il choisira de rester à bord du satellite menaçant de s’écraser sur les colonies humaines, mettant ainsi fin à des années de batailles entre ces derniers et les Reploïdes.


12 – Crono – Chrono TriggerRetour au sommaire



A une époque ou Square-Enix n’était pas encore qu’une seule et même entité, les RPG de qualité étaient légion, et Chrono Trigger, encore à l’heure actuelle, se classe parmi les meilleurs. Au sein de ce récit tentaculaire s’étalant sur de nombreuses époques se tient Lavos, une entité responsable, à terme, de la destruction du monde. En bon héros qui se respecte, votre but sera de lui faire la peau afin, comme c’est original, de sauver tout le monde. Il sera donc possible de traquer le bougre dans différentes époques. Néanmoins, dans l’une d’entre-elles, notre groupe d’amis sera mis à mal, et Crono, Héros parmi les héros, se sacrifiera. Il sera néanmoins possible de le ressusciter un peu plus tard dans le jeu, au terme d’une quête, rendant son sacrifice un peu moins impressionnant.


11 – Bolvar Fordragon – World of WarcraftRetour au sommaire



Bolvar Fordragon, pour sa part, en a pas mal bavé avant son sacrifice. Torturé plus qu’à son tour par Arthas sous sa forme de Roi-Liche, il décidera de donner ce qui lui reste de vie pour en finir avec la malédiction. En effet, il endossera ce rôle après la défaite d’Arthas, prenant couronne et épée pour lui, avant de se sceller dans la glace pour éviter le pire, demandant par la même occasion que l’on oublie jusqu’à son sacrifice, pour que le Roi-Liche sombre dans les limbes de l’histoire.


10 – Pigsy – EnslavedRetour au sommaire



Enslaved, nous ne le répéterons jamais assez, est un jeu hautement mésestimé. TPS aux décors somptueux et à l’histoire rudement bien écrite, il se laisse jouer avec un plaisir non-feint. En sus de Monkey et Trip, nous pouvons y découvrir Pigsy, un bonhomme rondouillard à l’allure porcine qui nous marquera de sa gouaille. Sa mort interviendra à la toute fin du jeu, lors de l’avancée épique vers la pyramide à bord d’un colosse de métal. Submergé par les machines, blessé, il exhortera Monkey et Trip à l’abandonner, et continuera sa marche héroïque vers les lignes ennemies avant de partir dans une gerbe de flamme grandiose.


09 – Cait Sith – FF7Retour au sommaire



Final Fantasy 7 est un jeu qui a marqué bien des joueurs, et si pour beaucoup la mort d’Aeris demeure encore un traumatisme, il ne s’agit pas d’un sacrifice. Contrairement au destin de Cait Sith, qui fait clairement don de sa vie dans le but d’aider ses compagnons. La scène, qui se déroule lors de la récupération de la matéria noire dans le temple des anciens, voit le robot tenir un discours qui laisse penser qu’en dépit du contrôle qu’exerce Reeves sur lui, il dispose d’une vraie liberté, et d’une personnalité qui lui sont propres, rendant ainsi son trépas encore plus tragique.


08 – Metroid – Super MetroidRetour au sommaire



Si habituellement l’idée de sacrifice est associée à un personnage humain, elle n’en demeure pas moins l’apanage de toutes les créatures, comme nous le prouve le Metroid de Super Metroid. Accompagnant Samus durant son exploration de la Station Orbitale Ceres, la larve offrira finalement sa vie à Samus durant son combat contre Mother Brain. En effet, il s’interposera entre un rayon mortel envoyé par la chef des pirates de l’espace et notre héroïne. Ce faisant, il octroiera un surplus d’énergie à Samus afin qu’elle puisse terrasser la vile créature.


07 – Booker DeWitt – Bioshock InfiniteRetour au sommaire



Alors oui le jeu est encore tout frais. Oui on spoile grave les lecteurs n’ayant pas encore fini le jeu (SHAME ON YOU). Mais bon, ne parler de sacrifice sans évoquer le destin de ce brave Booker, cela n’aurait aucun sens non ? Et puis après tout, on vous a prévenu que ça pouvait spoiler. Revenons-en à nos moutons si vous le voulez bien. A la toute fin du jeu, dans les dernières minutes (un peu plus tôt dans le jeu si vous êtes un rapide), on se rend compte que le grand méchant du jeu n’est autre que le héros lui-même, et que pour briser le cycle qui le mène à mettre à feu et à sang divers mondes parallèles, il doit abandonner sa vie. Un sacrifice évident, mais amené avec tellement de talent par les équipes de Ken Levine, que nous ne pourrons qu’applaudir des deux mains.


06 – Commandant Shepard – Mass Effect 3Retour au sommaire



Malgré la polémique entourant sa fin, Mass Effect 3 nous livre aussi une histoire de sacrifice empli d’héroïsme. Shepard, le commandant que l’on incarne depuis le premier épisode, sera en effet amené à donner sa vie pour le bien de tous. La raison ? Stopper l’invasion des Moissonneurs, ces robots créés pour détruire toute forme de vie dans l’univers. Cependant, son sacrifice implique bien plus que sa propre mort, car celle-ci lui permettra de choisir le destin de tous les êtres vivants. Un choix qu’il ne faudra pas prendre à la légère.


05 – The Boss – MGS 3Retour au sommaire



Dans la plupart des histoires que nous avons évoquées jusqu’alors, nombreux ont été les cas de “je me sacrifie pour que mes potes s’en sortent”. Avec The Boss, le sacrifice prend une toute autre tournure. En effet, à la fin de MGS3, The Boss décide clairement d’endosser le mauvais rôle afin d’éviter que le monde ne bascule dans le chaos le plus total. Cette force d’âme, ce sens du devoir, présent en elle depuis le début, en fait un personnage une fois de plus tragique, mais plein de grandeur. Une des raisons sans doute, qui en fait l’un des personnages les plus appréciés de la saga.


04 – Cole Phelps – LA NoireRetour au sommaire



Les grandes histoires sont légion sur nos machines préférées, mais LA Noire est de celles qui possèdent ce petit quelque chose indéfinissable qui fait la marque des grands. Et cela tient en grande partie à son héros, Cole Phelps, un personnage particulièrement bien écrit, au caractère et à l’histoire clairement définis, avec tout ce qu’il faut de tragédies et de part d’ombre. Tout au long du récit, nous pourrons assister à sa lutte intérieure, entre bien et mal, pour finalement le voir se sacrifier, et ainsi, comme souvent avec ces héros tragiques, obtenir le pardon de ses pêchés.


03 – Zack – Crisis CoreRetour au sommaire



Parler de Sacrifice sans parler de Zack serait une hérésie. Personnage secondaire de Final Fantasy, il s’avère en réalité bien plus important qu’il n’y paraît au premier abord, comme le révèlent différents indices disséminés çà et là dans le jeu (dont la célèbre vidéo secrète du laboratoire de Nibelheim). Adulé par les fans hardcore de cet épisode mythique, il aura les honneurs d’un jeu à part entière sur PSP avec Crisis Core, une merveille qui aura eu pour effet de faire pleurer les plus endurcis d’entre nous (même s’ils le nient ardemment aujourd’hui). Allez, avouez-le, vous aussi vous avez versé une petite larme lorsque vous avez vu ce brave Zack succomber sous des hordes de gardes de la Shinra, tout ça pour protéger son BFF Clad.


02 – Dominic Santiago – Gears of War 3Retour au sommaire



Quoi que l’on puisse penser de la franchise Gears of War, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle possède un certain sens de la mise en scène. Exemple parfait s’il en est, le sacrifice de Dominic Santiago dans le troisième épisode. Encerclé par des hordes de Lambents et de Locustes, dans la ville même qui accueille les sépultures de sa famille, Dom décide de faire don de sa vie pour permettre au plus grand nombre de s’en sortir. En résulte une scène assez poignante, fait rare dans la saga, qui n’a laissé aucun joueur indifférent. Un fait aussi imputable à l’impeccable choix de Mad World en fond musical.


01 – John Marston – Read Dead RedemptionRetour au sommaire



S’il est un sacrifice qui restera assurément dans toutes les mémoires, il s’agit bien de celui de John Marston, le héros de Red Dead Redemption. Cet homme, ayant passé une bonne partie de sa vie à faire le mal avant de se repentir, trouvera finalement l’absolution à la toute fin du jeu en se sacrifiant pour le bien des siens. La réussite de cette scène tient en grande partie à l’atmosphère qu’a réussi à créer Rockstar dans les heures de jeu précédentes. Après des dizaines d’heures d’action trépidante, le rythme ralentit, tombant dans la routine du quotidien fermier de ce brave John. Et c’est à ce moment précis, lorsque l’on pense que tout est fini, qu’un dernier sursaut d’action nous arrive en pleine face. Le pire étant que du début à la fin, on pense pouvoir s’en sortir. En vain…
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité