flechePublicité
Publiée le 16/06/2011 à 00:06, par Zick

Partager cette actu

Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord

Licence juteuse s’il en est, Le Seigneur Des Anneaux a droit à un nouveau jeu vidéo par année. 2010 a vu fleurir le médiocre La Quête d’Aragorn, 2011 sera l’occasion de voir arriver dans les magasins La Guerre du Nord. Un beat them all développé Snowblind Studios, connus pour avoir créé un certain Baldur’s Gate : Dark Alliance.

N/A
image 1
Alors que Frodon se démène à balancer l’anneau unique dans les flammes, que les armées elfes et humaines repoussent les assauts de Saruman et que les orcs de Sauron mettent à feu et à sang les mines de la Moria, le Nord du pays est ravagé par un certain Agandaur l’un des meilleurs lieutenants de Sauron. Pour endiguer l’invasion, humains, elfes et nains s’allient pour repousser les assauts des orcs. Ce qui tombe plutôt bien puisque La Guerre du Nord propose d’incarner au choix Andriel (un mage), Farin (le nain bourrin) ou Eradin (le spécialiste de l’arc et de la discrétion). Le coop est évidemment de mise avec trois joueurs qui peuvent à loisir entrer ou sortir de la partie selon la cuisson des pizzas. Naturellement, chacun des trois héros possèdent des aptitudes qui leur sont propres. Farin, trapu et baraqué, va privilégier le corps à corps et découper sauvagement les orcs qui lui feront face. Tout mage qu’il est, Andriel ne craint pas non plus de rentrer dans la mêlée avec des sorts de zone destructeurs et des buffs pour ses coéquipiers. Eradin s’occupe quant à lui de cribler les ennemis de flèches. Un système d’expérience est présent pour booster les compétences de chacun, tout comme du matériel qui s’améliorera au fil de l’aventure. Du tout classique.

N/A
image 1
Pour autant ce nouvel épisode vidéoludique du Seigneur des Anneaux ne s’annonce pas trop mal. D’une part la réalisation et l’ambiance sont franchement réussies. D’approche réaliste, les graphismes assurent un univers violent et mature qui colle parfaitement à la licence. Voir Farin couper des membres d’Orc, le sang gicler dans tous les sens et rester sur les armes et les vêtements, entendre les cris de guerre donne à l’ensemble un côté épique grisant. Histoire de renforcer l’aspect spectaculaire des combats, les développeurs ont pensé à donner un super pouvoir commun aux trois héros. Il s’agit de Beleram un aigle géant que l’on peut invoquer autant de fois que l’on possède de plumes d’aigles. Dans les faits il suffit de cibler un ennemi et d’appuyer sur la touche d’invocation. Un immense poulet de 10 mètres de long viendra alors s’écraser sur le malheureux pour le déchiqueter avec son bec. On fera naturellement en sorte de balancer l’oiseau sur des ennemis gênants (du genre troll de trois mètres de haut) plutôt que sur la piétaille. Un aspect charmant du jeu.



Le Seigneur Des Anneaux : La Guerre du Nord est attendu pour la fin de l’année sur Xbox 360, PS3 et PC.
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité