flechePublicité
Publiée le 14/11/2005 à 00:11, par Equipe de Futurn

Partager cette actu

Quel type de personnage pour un jeu vidéo ?

Cet article vous est proposé par JeuxVideoPC.com en partenariat avec FuturN. FUTURN est une association ouverte à tous ceux qui souhaitent démarrer un projet de jeu vidéo ou orienté nouvelles technologies, mais aussi aux porteurs de projets qui souhaitant créer leur entreprise et qui ont besoin d'être accompagnés. FUTURN vous propose un coaching complet personnalisé sous forme de : conseils sur la démarche de votre projet un échange de compétences selon vos besoins spécifiques une mise en relation avec notre réseau de partenaire

Avant-ProposRetour au sommaire
Que ce soit par exemple dans le cadre d’un RPG ou d’un jeu d’aventure, tôt ou tard dans la phase de conception de votre projet de jeu vidéo se pose la question des personnages et plus particulièrement celle du personnage principal, du "héros" de l’histoire.

Le personnage principal de votre jeu vidéo sera celui qui va guider le joueur tout au long de l'histoire. Le joueur doit pouvoir s’identifier à lui ou du moins s’attacher à lui comme à un "ami". C'est grâce au héros que le joueur va pouvoir s'immerger totalement dans l'histoire. Il faut dans la limite du possible qu'il soit "quelqu'un de bien". Ca ne signifie pas pour autant que le héros est tout-beau-tout-gentil, car un tel personnage deviendrait vite lassant, il faut donc définir une véritable psychologie de votre personnage qui par la suite doit être en lien étroit avec son aspect visuel, ses compétences, etc.

Pour vous aider dans ce travail de recherche et d’élaboration de votre personnage, je détaille ci-dessous, les différents types de personnages, fréquemment rencontrés dans le monde du jeu vidéo.

Le Héros ClassiqueRetour au sommaire
le-heros-classique
Mario en est l'exemple même





Ce type de héros est habité d'une grandeur d'âme sans égal, il est toujours prêt à défendre l'opprimé, lutter contre l'oppresseur. C'est un justicier, un sauveur, il se dévoue entièrement aux autres. Il n'a pas de défauts ou peu et généralement ce sont des défauts "drôles", comme l'étourderie, la gourmandise, etc.

Le Héros ModerneRetour au sommaire
le-heros-moderne
A l'image de Solid Snake dans Metal Gear Solid, un soldat bien contemporain.


Il est plus réaliste, plus humain dans le traitement qu'il va recevoir. Il doit être beaucoup moins idéalisé que ne l'est le héros classique, pourtant il a les mêmes qualités que ce dernier mais elles sont plus enrobées dans une enveloppe humaine comprenant aussi ses défauts, ses faiblesses. De même au niveau graphique, le héros devient plus ordinaire, il se rapproche du héros de roman ou de cinéma

l-heroine
Un exemple du genre est Kate Walker, la jeune avocate de Siberia.




Les spécificités de l'héroïne sont globalement les mêmes que celles du héros, seulement le traitement est tout différent, ceci tenant au fait que l'héroïne est une femme. L'accent sera donc mis sur son côté féminin et sur les préjugés que cela entraîne au sein de notre société (qu'ils soient positifs ou négatifs). Ainsi là ou le héros se sert de ses muscles, l'héroïne fera plus dans la finesse, feintera la faiblesse, se servira de son charme pour arriver à ses fins. Ce qui est intéressant avec l'héroïne c'est que nous pouvons jouer sur une palette d'émotions beaucoup plus riche que celle du héros.

Le Méchant, Le RivalRetour au sommaire
le-mechant-rival
Tel le rôle de Sephirot pour Final Fantasy 7.




Un héros n'est un héros que s'il se bat contre un méchant, contre un rival. Le méchant c'est l'alter-ego négatif du héros, il a suffisamment d'intelligence pour imaginer des plans qui sont en mesure de mettre le héros en difficultés. Là ou le héros défend ses valeurs morales, le méchant lui, lutte pour ses propres valeurs qui sont aux antipodes. Le méchant est souvent en rupture avec l'univers établi dans l'histoire, il a une revanche à prendre, il veut le modeler selon ses propres critères. Physiquement il peut être diminué par rapport au héros, mais sa malice, sa méchanceté seront là pour servir ses desseins. Le méchant doit être inquiétant de par son physique, sa santé mentale, sa puissance etc.

Le Héros ComiqueRetour au sommaire
le-heros-comique
Comme l'inoubliable Rayman


C'est un type de héros particulier où le maître-mot est l'humour. C'est-à-dire qu'il sera à l'origine de situations burlesques, généralement de manière involontaire. Il sera affublé d'un défaut sympathique qui sera à l'origine de ses mésaventures, comme la maladresse, la gourmandise, l'étourderie etc. Cela amènera le héros à être un personnage hors-norme, ce qui d'ailleurs permet de le qualifier de héros, car un héros est toujours hors-norme.

L'Anti-HérosRetour au sommaire
l-anti-heros
La référence en la maitère avec Monsieur Conker.




Comme son nom l'indique, l'anti-héros est tout à l'opposé du héros, mais attention, pas dans la même approche que pour le rival. Là où le rival accumule les défauts, mais de manière consciente je dirai, que c'est un choix de vie, l'anti-héros lui accumule les pires défauts humains, mais d'une manière tellement exacerbée que cela en devient ridicule et l'humour prévaudra sur l'aspect choquant de ses tribulations. L'anti-héros est l'instrument parfait pour mettre en scène des histoires à l'humour grinçant.

Le Faire-ValoirRetour au sommaire
le-faire-valoir
C'est le cas avec Daxter de Jak & Daxter.


Le faire-valoir comme son nom l'indique est là pour mettre en valeur le héros. Pourtant le héros c'est le héros, alors pourquoi un faire-valoir ? Les qualités du héros sont mises en avant lors de la confrontation avec l'adversité représentée par le rival ou tout ce qui en rapproche. Mais qu'en est-il lors des scènes où l'action n'est pas la priorité et que le rival n'est pas présent ? Le héros, de par son statut de héros ne peut en aucun cas rentrer dans le rang et n'être que comme tout le monde. C'est ici qu'entre en scène le faire-valoir. Le faire-valoir est là pour exacerber les qualités du héros, et amener parfois un peu d'humour dans les scènes plus sombres ou plus sérieuses.

Le Groupe de hérosRetour au sommaire
le-groupe-heros
L'équipe soudée de Commandos

En fait il ne s’agit pas d’un seul héros, mais de plusieurs personnages qui forment un groupe. C’est un phénomène qui se développe de plus en plus dans le jeu vidéo. En fait, on suit un groupe de personnage qui a chacun sa spécialité. Aucun n'est invincible ni même héros comme tel mais c'est l'utilisation du groupe et des particularités de chacun qui rends ces personnages héroïques dans leur ensemble.

  • le couple (homme/femme, partenaires policiers par exemple) qui se retrouvent dans les jeux d'aventures tels que Still Life ou Fahrenheit. Dans ce cas on joue un héros après l'autre et le but est de s'attacher aux personnages sans forcément s’identifier à eux de façon directe.


  • le groupe (forces spéciales, militaires, etc.) tel que dans Full Spectrum Warrior ou la série Rainbow Six, où chacun à sa spécialité et on s'identifie alors soit à un personnage que l'on préfère aux autres soit à un personnage suivant nos besoins (pro des armes lourdes, le pro de l'infiltration, etc.)


  • En conclusionRetour au sommaire
    J’attire donc toute votre attention sur le fait qu’il faut bien réfléchir sur le type de personnage que vous voulez créer pour votre jeu vidéo, non pas seulement en travaillant son aspect graphique, mais surtout en réfléchissant sur sa psychologie. C’est ça qui fera que votre personnage sortira du lot et dépassera le stade d’un simple dessin. Et ces conseils sont tout aussi valables dans le jeu vidéo, que dans le film d’animation ou la BD
    flechePublicité

    NEWSLETTER

    Reçois gratuitement les news par mail !

    Partenaires Jeuxvideo.fr

    Idées cadeaux JV

    flechePublicité
    flechePublicité