flechePublicité

Test Virtual Skipper 5 (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 03 Octobre 2008 , PC
Publiée le 19/04/2007 à 00:04, par Zick

Partager ce test

Test de Virtual Skipper 5 : 32nd America's Cup

Près de deux ans après la sortie de Virtual Skipper 4 qui avait alors réussi à combiner graphismes somptueux et gameplay simulationniste, voilà que sort son petit frère du vent : VS 5. Pour renouveler un peu la série les développeurs de Nadeo ont directement passé un accord avec les organisateurs de l’America’s Cup pour avoir la licence et permettre aux passionnés de suivre la course sur leur PC. Un bon cru en perspective, comme nous allons le voir…

Marin d’eau virtuelleRetour au sommaire
marin-eau-virtuelle
image 1
marin-eau-virtuelle
image 2
marin-eau-virtuelle
image 3
Virtual Skipper 5 (ou 32nd America’s Cup de son véritable titre) c’est avant tout la tentative de corriger les défauts du précédent opus et de mettre à jour sa simulation. Le menu principal n’est pas le plus riche qui soit en matière de choix. Un tutorial, le mode solo, le mode multijoueurs, quelques options et les crédits. Mais comme VS 4, le tutorial est encore un exemple d’accessibilité. En une petite quinzaine de courtes leçons, même celui qui n’a jamais vu la mer comprendra rapidement toutes les subtilités de la navigation sur des monocoques de types Class America. Heureusement, le tutorial est très bien expliqué et permet de prendre en main de façon intuitive les navires. C’est très simple dans les faits : les touches fléchées droite et gauche servent à indiquer le cap, tandis que la touche fléchée arrière permet de le garder. Pour le reste, tout se fait à la souris de façon très simple, trois boutons, du plus petit au plus grand pour changer les trois types de voiles, une multitude d’indications activables et désactivables en un clic, une gestion simplifiée de la tension des voiles et un vent toujours signalé de façon très clair à l’écran.

On revient rapidement sur les règles pas vraiment simple de la compétition : L’America’s Cup est divisé en deux phases : deux coupes préliminaires (la coupe Louis Vuitton et la Citizen Cup) et la coupe de l’America. Le tout se déroule sur trois mois. Dans chacune de ces coupes, les gagnants sont ceux qui remportent le plus de régate, des défis opposant uniquement deux bateaux qui doivent (pour faire vite) tourner autour de deux bouées après avoir pris un bon départ et franchir la ligne d’arrivée, perpendiculaire aux deux bouées. Ca n’a l’air de rien, mais les régates sont extrêmement stratégiques. Prendre un bon départ demande un peu d’expérience pour prendre la meilleure trajectoire, passer d’une voile à l’autre lors du contournement d’une bouée et faire attention aux priorités d’un bateau sur l’autre. Autant de paramètres à gérer finement et très bien retranscrits dans la simulation de Nadeo.

Elle est belle ta merRetour au sommaire
elle-est-belle-ta-mer
image 1
elle-est-belle-ta-mer
image 2
elle-est-belle-ta-mer
image 3
elle-est-belle-ta-mer
image 4
Le mode solo permet de prendre le contrôle d’un des onze monocoques participant à la prestigieuse coupe. Quatre caractéristiques définissent les performances de votre navire, parmi lesquels on compte la coque, le spi, les voiles et l’équipe. La Nouvelle Zélande et la Suisse possèdent évidemment des caractéristiques presque maximum, alors que la Chine se retrouve bonne dernière (et elle est effectivement dernière actuellement au classement). Une fois lancé dans l’aventure, on suivra pas à pas les nombreuses régates se déroulant sur trois mois.

Niveau simulation, il est difficile de critiquer Virtual Skipper 5. Tant au niveau de la physique que de la gestion du vent, le comportement des navires est plus que satisfaisant. Comme pour le quatrième épisode, le vent est signalé par une flèche autour du bateau et changeant de couleur pour indiquer si la position du bateau est optimale ou non. On prend vite le pli et en quelques minutes on tire des bords facilement sans trop réfléchir. On regrettera en revanche le manque de spectaculaire du titre, notamment avec les vents forts (force 6/7) qui n’agite pas vraiment la mer. La mer d’ailleurs parlons-en, c’est bien encore elle la star de ce nouvel opus. Encore plus belle qu’avant elle renforce réellement l’immersion, surtout avec le son du vent dans les oreilles. On ne peut pas en dire autant des monocoques, pas trop laids vus de loin mais qui manquent cruellement de détails quand on met la caméra sur le pont. De même, les voiles auraient peut-être mérité un peu plus de travail de modélisation. Le tout tourne très bien sur une machine honnête de 2006 (Athlon 3800 + et X1900Pro, nous étions à 25-30 images secondes environ), avec parfois quelques saccades quand on affiche trop de détails à l’écran. Mais globalement le jeu est stable et très agréable à regarder. Ultime défaut, enfin, l’IA des concurrents est tout simplement nulle. N’importe quel débutant arrivera sans problème à finir dans les trois premiers de la compétition, tant les adversaires manquent d’aplomb et de stratégie. Il n’est pas rare par exemple de les voir vous suivre bêtement alors que l’on fait des erreurs énormes. C’est de toute manière le multijoueurs qui fera le charme de cet épisode avec des régates dépassant les deux adversaires et des classements mondiaux. Nous n’avons pas pu juger des courses multijoueurs ou du lag potentiel, les serveurs n’étant pas ouverts lors de notre test.

Peu d’innovations pour ce nouvel opus, mais une mise à jour graphique et une campagne plus que bienvenue. Virtual Skipper reste toujours le seul jeu sur le créneau de la voile, mais il n’a pas à avoir honte de son gameplay ; Un jeu accessible aux débutants et aux habitués de la mer qui possèdent malgré tout une bonne config.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 5.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Simulation de voile Trés bon simu. Tout est pris en compte, marrée, courant et j'en passe. L'effet graphique de l'eau est bien reproduite. Au cran au-dessus réglage hard-core pour les puristes, la voile est réglable manuellement.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
Virtual Skipper Parce qu'il n'a aucun interet! Le jeu est bien pour les gens qui n'ont jamais pratiqué la voile sur un support quelconque.Mais pour une personne comme moi qui fait de la voile , je trouve que le travail est mâché. le réglage des voile par exemple on ne pas les réglé sauf changer le spi et le foc. Sinon les graphismes sont bien , les courses et le règlement est bien tiré des vrai règles.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Virtual Skipper 5

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité