flechePublicité

Dossier Skyrim : Les meilleurs mods du moment

Sortie le 11 Novembre 2011 sur PC, PS3, Xbox 360
Publiée le 30/04/2013 à 00:04, par Ioannis

Partager cette actu

Dossier Skyrim : Les meilleurs mods du moment

Ce dossier de mods pour The Elder Scrolls 5 : Skyrim vous guidera pas à pas afin de rendre le jeu plus beau et plus confortable que jamais.

Dossier mis à jour le 13/03/2014.

Où chercher des mods ?
Si vous cherchez les mods les plus pertinents du moment, nous ne pouvons que vous conseiller de parcourir notre galerie régulièrement mise à jour. Chaque mod dispose de sa propre fiche descriptive en français, et tous sont classés par catégories. Si toutefois vous ne trouvez pas votre bonheur chez nous – et que vous comprenez l’anglais - vous pouvez jeter un œil du côté du SkyrimNexus, un autre spécialiste des mods de jeux Bethesda. C’est actuellement la référence pour les mods de Skyrim et tous les plus gros moddeurs du jeu y hébergent leurs fichiers, les mettent à jour et discutent avec la communauté des améliorations. Evidemment, il ne faut pas être anglophobes. Vous pouvez également passer depuis quelques mois par le Steam Workshop, ce qu’on ne vous conseillera pas, pour des raisons d’installation (voir ci-dessous).

Comment installer des mods ? Steam Workshop, NMM et installation manuelle.
Il existe aujourd’hui trois façons différentes et plus ou moins simples d’installer les mods de Skyrim. La première est de passer par le Steam Workshop. D’apparence, c’est la façon la plus simple d’installer des mods. Il suffit de se rendre sur une fiche, de s’abonner au mod et celui-ci va s’installer automatiquement dans le dossier du jeu et se mettre à jour automatiquement sans jamais à avoir à s’en soucier. Si vous désirez n’ajouter qu’un ou deux mods à Skyrim, il est idéal.

Si vous décidez d’en ajouter une dizaine ou plus, ce sera rapidement l’enfer puisque le Steam Workshop ne se soucie pas de l’ordre de chargement des mods ou de ceux qui entrent en conflit les uns avec les autres, ce qu’il est possible de gérer avec un gestionnaire de mode du type NMM. Le deuxième gros défaut du Steam Workshop tient aux limitations imposées par Valve aux moddeurs. Les fichiers hébergés sur Steam ne doivent en effet pas dépasser plus de 100 Mo. La conséquence, c’est que si il est possible de trouver son bonheur pour des mods affectant le gameplay et pesant quelques Ko, la grande majorité des mods touchant aux textures et pesant parfois plusieurs centaines de Mo ne sont pas disponibles. Ou alors en version dites Lite, sans textures HD. Autant dire que c’est s’amputer d’une bonne partie de l’intérêt de modder Skyrim.

La deuxième alternative consiste à modder Skyrim « à la main », en décompressant directement les archives des mods dans le dossier de Skyrim. Ce qu’on ne vous conseillera encore pas. C’est la meilleure façon de se tromper, d’écraser des fichiers qu’il ne fallait pas modifier ou tout simplement de passer beaucoup de temps à installer une archive qui peut s’installer en deux clics avec un manager de mods. Si vous êtes toutefois motivés, voici les instructions à suivre. Ouvrez le répertoire de Skyrim à l’adresse suivante: C:\Program Files\Steam\SteamApps\common\skyrim. Entrez ensuite dans le dossier « Data », où vous placerez les mods. Décompressez ensuite les archives téléchargées. Dans un souci de confort, la plupart de ces archives vous indiqueront où placer les fichiers qu’elles contiennent en copiant le chemin du répertoire à partir de « Data ».

Dans le cas d’un mod ajoutant de nouvelles textures par exemple, vous devrez créer vous-même le dossier correspondant, il suffit donc de créer un nouveau dossier avec pour nom « textures ». Comprenez alors que toutes vos nouvelles textures devront être placées dans C:\Program Files\Steam\SteamApps\common\skyrim\Data\textures. Utilisez ensuite les dossiers déjà présents dans les archives pour créer les sous-catégories de textures dont vous aurez besoin (par exemple : landscape, water, sky, armor…). N’hésitez pas à vous référer au fichier ReadMe présent dans la plupart des archives pour en apprendre plus sur le fonctionnement de chaque mod et savoir comment les configurer si le besoin s’en fait ressentir.

La dernière option pour installer des mods est de loin la plus pratique et la plus facile : il s’agit du Nexus Mod Manager, ou NMM. Le NMM est conçu par les développeurs du site Nexus, qui héberge la plus grande communauté de moddeurs mondiale. Il supporte aussi bien les mods de Skyrim, que ceux de Fallout New Vegas, Legend of Grimrock, Morrowind, Fallout 3, Oblivion, Dark Souls et même World of Tank. Son plus grand avantage, c’est qu’il s’occupe d’absolument tout. En l’installant, il va d’abord aller fouiller dans le disque dur de l’utilisateur pour essayer de trouver les répertoires où sont installés les jeux. Une fois le répertoire trouvé, il se chargera d’y installer les mods correctement dans les dossiers cibles, de les créer quand ils manquent, va prévenir quand des fichiers vont être écrasés, etc.

Son fonctionnement est extrêmement simple. Il suffit de créer un dossier quelque part et d’y glisser directement les archives (en .7z, .rar ou .zip) des mods. Il suffit ensuite de lancer le NMM, et de cliquer sur le bouton installer pour que le mod soit décompressé et automatiquement inclus au jeu. Le NMM permet également de gérer l’ordre dans lequel les mods sont chargés, propose dans certains cas un menu d’installation pour choisir des options, et, si vous êtes inscrit sur l’un des sites de Nexus, des mises à jour automatiques des mods vous seront proposées. On vous conseille donc très fortement d’installer le NMM avant toute chose et de l’utiliser pour tous les mods de ce dossier. Si vous êtes réfractaire au NMM, il est toutefois possible de toujours installer les mods à la main ou par le biais du Steam Workshop, le NMM les reconnaîtra de toute façon après coup. Mais plus vous mélangez les façons d’installer les mods et plus vous vous exposez à une instabilité du jeu. On vous aura prévenu.

Avertissement préalable
Désormais, la très grande majorité des mods proposés dans ce dossier ont été conçus avec le kit de développement (SDK) fourni par Bethesda en février 2012. Ils sont donc plus simples à installer, et désormais beaucoup plus stables. Les moddeurs n'hésitent plus non plus à faire appel à la communauté pour éradiquer les CTD (crash to desktop, retour au bureau après un crash). La grande majorité des crashs interviennent généralement parce que plusieurs mods ne sont pas compatibles entre eux. Le mieux étant l’ennemi du bien, si vous cherchez à améliorer un aspect particulier du jeu, il vaut mieux utiliser un mod dédié à cet aspect et ne pas multiplier les mods sur ce même point. De la même façon, soyez raisonnable et réaliste. Vous ne pourrez pas faire tourner Skyrim avec une cinquantaine de mods sur un PC âgé de trois ans. Si les mods touchant à l’interface ou au gameplay ne sont pas trop gourmands, les mods graphiques, les overhauls et d’une manière générale tout ce qui touche aux textures vont tirer sur la carte graphique et allonger les temps de chargement (pour notre dossier, après avoir installé l'intégralité des mods présentés, les temps de chargement ont par exemple été doublés). Enfin, si vous désirez être vraiment prudent, faites carrément une copie du dossier Skyrim de Steam, de façon à refaire une installation propre et rapide en cas de problème insoluble.

Enfin, voici une vidéo avec quelques mods pour vous donner une idée du potentiel de la chose


Tous les commentaires

  • Raphael
    18/03/2014 15:46:38

    trop bien ce dossier :)

  • strider55
    15/03/2014 08:16:34

    raratork  oui il ne faut pas trop le gaver , car il y a une multitude de enb , mods , graphique , personnages ........... a vouloir trop en faire ça coince , perso comme dit plus bas enb real + textures 4k le jeu fonctionne merveilleusement bien ! 60 fps ...............

  • schooljay
    14/03/2014 16:01:34

    Yse schooljay AlphaDelta  Je crois que je m'exprime mal. Quand tu dis "une mise à jour des mods déjà présents dans leurs dernières versions", c'est là que je pense que je comprend pas bien. Parce que, justement, le mod que j'évoque plus haut n'existe tout simplement plus. Donc je ne sais pas comment l?équipe a procédé, mais manifestement, ce mod là a échappé à tout contrôle. Et je pense aussi que j'emploi mal le mot "dossier", car il semblerait qu'il ne désigne pas la même chose pour nous. Quoi qu'il en soit, dans l'absolu, ça ne change rien au fait que je trouve ce "dossier" (^^) géniale. C'est celui dont je me suis servi (dans sa première mouture, l'année dernière) pour moder mon jeu. Sans lui, je n'en aurais jamais eu le courage. Alors plutôt que de provoquer un incident couillon à cause de mon vocabulaire un peu approximatif ^^, je conclurais par un gros MERCI à l'équipe qui s'est occupée de créer ce tuto.

  • shenron666
    14/03/2014 14:32:58

    raratork  Merci pour tes conseils avisés complémentaires :jap:

  • raratork
    14/03/2014 12:10:07

    Bon dossier pour les novices en modding skyrim, en revanche je conseille Mod Organizer plutôt que le nexus mod manager. Un peu plus complexe à manipuler, mais permet de garder un dossier de skyrim 100% clean et de swap ses mods instantanément. Une merveille quand comme moi on accumule plusieurs centaines de mods qui tournent. Le NMM à force de vouloir renforcer la compatibilité avec d'autres jeux, devient lent et pataux, sujet à des bugs presque aléatoires qui peuvent en faire rager plus d'un. Et il ne préserve pas le répertoire du jeu et nécessite une désinstallation / réinstallation du mod à chaque activation propre (et non, décocher l'esp ne suffit pas si des packs de textures ou meshes viennent s'ajouter).  Voir le wiki STEP project pour plus d'info sur l'install de mod organizer. Si on suit bien le tuto, ça passe tranquille.  Il est intéressant de regarder aussi le listing Skyrim GEMS pour les amateurs de contenu Lore-Friendly.

Comparer les prix

flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité