flechePublicité

Test SimCity (PC, Mac) : 7/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie le 07 Mars 2013 sur PC Sortie le 29 Août 2013 sur Mac

Les +

  • Complémentarité des villes
  • Impact des échanges
  • Réalisation graphique
  • Informations en quantité
  • Très addictif !

Les -

  • Des cartes trop petites
  • Connexion permanente
  • Divers bugs, incohérences
  • Sauvegardes automatisées
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
7.0

(405 votes)
Donner votre avis
Publiée le 04/03/2013 à 17:03, par Nerces

Partager ce test

Test de SimCity : où sont les vachettes ?

Pratiquement dix ans après SimCity 4 et pour faire oublier le regrettable Sociétés, Maxis revient à SimCity avec un opus organisé autour de la complémentarité entre villes.

Depuis bientôt un quart de siècle, SimCity fait figure de référence. Le jeu de Maxis est souvent considéré comme l'un des plus innovants jamais imaginé et le succès de ses différentes suites a montré combien un jeu de gestion peut être populaire. D'autres studios ont bien sûr essayé d'en reprendre le concept, mais sans jamais convaincre totalement des fans qui ne jurent que par SimCity 4... Dix ans après la sortie de ce quatrième opus, Maxis lui-même est-il en mesure de se renouveler ?

Le retour de l'indicateur RCIRetour au sommaire
SimCity
Sur le papier, il n'est pas question de révolutionner SimCity. Maxis nous confie donc toujours un pécule et nous propose de choisir une zone pour établir notre cité. De fait, les premières minutes sur ce SimCity 2013 ressemblent beaucoup à celles passées sur SimCity 4. Représentant la demande de la population en zones résidentielle, commerciale et industrielle, l'outil RCI reste à la base du développement de la ville et il s'agit de l'équilibrer pour que notre bourgade ne manque de rien. On commence donc par placer quelques routes, on ajoute une centrale pas trop chère / polluante pour alimenter nos quelques bâtisses et on achète un château d'eau pour couvrir les besoins de base.

On définit ensuite les zones RCI afin de dire aux premiers habitants de s'installer ici pour établir des habitations, là pour les commerces et là pour les industries. L'idée est bien sûr d'éviter à nos Sims de parcourir de trop grandes distances, mais aussi de faire attention à ce que les industries - polluantes - n'enfument pas les résidences ! Premier changement toutefois, on ne choisit plus la densité de ces zones : c'est le type de route connexe qui autorise la construction de bâtiments haute-densité. Du coup, si on souhaite voir fleurir d'imposants gratte-ciels d'habitation ou de bureau, il est indispensable de placer des routes « denses ».

SimCity
SimCity
SimCity

De nombreuses informations sont présentées au joueur, mais de drôles d'incohérences subsistent (cf. image du centre)

Tramway, boulot, dodoRetour au sommaire
Ce premier changement n'est évidemment pas le seul. En effet, les habitués de SimCity 4 seront surpris de constater une simplification dans la gestion de l'électricité et de l'eau : il n'est plus nécessaire de créer lignes et conduites, tout passe maintenant automatiquement sous les routes. Routes qui servent d'ailleurs de point d'ancrage pour tous les bâtiments : impossible de construire une structure si elle n'est pas directement reliée à la route. Autre changement, le métro a disparu et Maxis l'a remplacé par le tramway que l'on ajoute sur les routes de grand gabarit, mais c'est surtout au niveau de la taille des cartes que les habitués de SimCity 4 risquent d'être déçus.

SimCity
Nous l'avons déjà dit à l'occasion de précédents articles, SimCity 2013 propose des cartes nettement plus petites que celles de son aïeul. Il s'agit en réalité pour le studio de se focaliser sur la région. SimCity 4 avait introduit l'idée d'échanges entre les villes, mais on va ici beaucoup plus loin. Plus petites en taille, les villes ne peuvent plus être aussi généralistes et il convient donc de se reposer sur les voisines pour, par exemple, mettre en place une université, construire une caserne de pompier capable de s'attaquer aux « matières dangereuses », extraire les indispensables charbon / pétrole de nos centrales thermiques ou simplement assurer la fonction de cité-dortoir / atelier du monde.

Intervilles, mais sans les vachettes !Retour au sommaire
Ces interactions entre les villes sont au cœur de SimCity, car il faut bien reconnaître que la taille des cartes ne permet pas de s'amuser très longtemps en restant isolé. Il ne faut guère plus de quelques heures pour tout remplir et on se retrouve alors face à un énorme problème de place pour subvenir aux besoins de nos 80 ou 100 000 habitants. On ne peut pas non plus profiter des différentes constructions « spécialités » qui occupent elles aussi un espace considérable. Ces spécialités constituent le second versant des interactions entre les villes. Il s'agit alors de spécialiser sa ville de manière beaucoup plus claire en faisant par exemple une ville-casino ou une ville-tourisme.

SimCity
D'autres spécialisation sont présentes (mines, pétrole, commerce, high-tech) et pour chacune d'elles des bâtiments uniques sont à construire. On regrettera que le tourisme se résume à quelques monuments célèbres (Arc de Triomphe, Empire State Building...) alors que les autres spécialisations ne disposent que d'une poignée de structures. En revanche, il convient de saluer l'à-propos de ces fonctions qui permettent de tirer le meilleur de chaque zone et d'accentuer l'idée de région qui n'était pas très évoluée dans SimCity 4. Ici, on choisit une région et en fonction de la taille de celle-ci, plus ou moins d'emplacement de villes sont disponibles.

Étape régionaleRetour au sommaire
La plus petite région de SimCity dispose de deux emplacements alors que la plus grande permet l'installation de seize villes. Vous vous en doutez, les interactions seront évidemment plus nombreuses et plus complexes sur une grande région, mais il est important de préciser qu'une cité ne peut pas communiquer avec toutes les autres d'une même région : il est parfois nécessaire de passer par une ville intermédiaire. Un fonctionnement étrange d'autant qu'il est absolument impossible de modifier la carte de la région et donc les connexions entre les villes : on aurait trouvé logique de pouvoir établir une ligne de chemin de fer ou rallonger une autoroute, mais Maxis en a décidé autrement.

SimCity
Du coup, il est important de bien comprendre comment fonctionne la coopération entre villes. On peut ainsi échanger à peu près n'importe quoi de la location d'ambulance, à la fourniture d'électricité en passant par le retraitement des eaux et des déchets ou l'éducation des jeunes Sims. Plus important encore, les villes doivent s'entraider pour bâtir un grand projet (aéroport international, immense centrale solaire...) : le projet coûte énormément d'argent et de ressources, mais procure de chouettes bénéfices. Pour planifier les échanges / dons, la carte de la région n'est pas simple à manipuler et il faut « prendre le coup » ; on regrette encore que l'échange ne soit pas immédiat : les développeurs parlent « d'acheminer la ressource », mais on y voit surtout des contraintes techniques alors que SimCity dans son ensemble nécessite que le joueur soit continuellement connecté à Internet.

Connexion Internet obligatoireRetour au sommaire
Vous avez bien lu : SimCity version 2013 ne fonctionne pas sans connexion Internet. Une telle décision se comprend alors que l'aspect multijoueur est dans les gênes du jeu ; mais alors qu'il reste possible de jouer intégralement en solo, il faut malgré tout une connexion Internet... avec tous les soucis que l'on peut imaginer en cas de panne de serveur ou de connexion capricieuse. Durant nos heures de test, nous avons d'ailleurs pu expérimenter quelques soucis techniques liés à une synchronisation imparfaite. À chaque chose malheur étant bon, le tout-en-ligne de SimCity permet de profiter de nombreux classements mis à jour toutes les 15 minutes.

On peut se comparer à d'innombrables joueurs alors que les critères de classement sont nombreux (population, richesse, éducation...). On peut même tenter d'être le pire maire de l'histoire en favorisant la pollution ou le crime ! La connexion Internet est aussi l'occasion de mettre en place un marché mondial : il s'agit ici d'acheter / vendre des ressources au-delà de notre région d'appartenance et en fonction du cours mondial. On évite ainsi les pénuries, mais parfois au prix fort ! Enfin, la connexion Internet doit aussi permettre la mise en place des défis : des compétitions organisées par Maxis, mais que nous n'avons pas encore pu essayer.

SimCity
SimCity
SimCity

Quelques bugs (cf. le trafic au centre) s'ajoutent à une difficulté qui monte progressivement

Étrange gestion de la difficultéRetour au sommaire
Nous avons déjà parlé des limites imposées par le « tout-Internet », à la sortie du jeu il nous restera encore à vérifier que les serveurs sont capables d'accepter des milliers de joueurs connectés simultanément ! Des joueurs qui peuvent déjà se dire que ce SimCity 2013 est une réussite graphique sans pour autant nécessiter une machine surpuissante. Il faut bien sûr compter avec une configuration plus musclée pour faire tourner des villes / régions très développées, mais de nombreuses options sont là pour ajuster les choses assez précisément. Les allergiques à l'effet « maquette » pourront d'ailleurs le désactiver complètement.

SimCity
En revanche et cela surprendra certains : aucun réglage de la difficulté. En début de partie, les choses vont doucement et il est simple de se développer. Les difficultés apparaissent avec la croissance de la cité, mais aussi, semble-t-il, avec le temps : après quatre ans ingame, nous avons eu l'impression que le jeu s'est mis à nous compliquer les choses en imaginant des problèmes qui n'existaient pas auparavant. Incendies, maladies et même une très frustrante chute de météorite pile sur notre unique caserne de pompier... Sachez enfin que le jeu ne permet pas la sauvegarde : SimCity se charge d'enregistrer automatiquement notre progression sans qu'il soit donc possible de recharger sa ville après un essai « peu glorieux ».

Alors que le souvenir de SimCity 4 est encore très frais, il est très difficile d'arrêter un avis définitif sur ce cru 2013. En premier lieu, on est déçu par les limitations mises en place et on regrette évidemment le tout-connecté, la taille des cartes, le relatif manque de difficulté ou l'impossibilité de sauvegarder sa ville avant de faire des « essais d'urbanisme ». Ensuite, on se rend compte que malgré ces défauts, on y revient encore et encore. On joue avec les routes, on optimise les avenues et les transports en commun avant de tenter un peu tout et n'importe quoi dans la spécialisation des villes. La réalisation est de toute beauté, l'interface est pratique et la présence de nombreux calques permet de tout savoir sur sa ville. À l'heure du bilan, on se rend compte que SimCity a su nous garder auprès de lui, mais demeure une question clef : pour combien de temps encore ? Ne risque-t-on pas de se lasser du jeu plus vite que SimCity 4 ?

Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 3,6 GHz, 6 Go de mémoire vive et GeForce GTX 680.

SimCity
SimCity
SimCity
SimCity
SimCity
SimCity
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
Sim city 5 Je pense que ce 5 ème opusque je j'appellerais plutot Sim city online,est surtout destiné aux fans. Le premier point négatif pour moi a été la connexion internet permanente: Car il faut choisir ton serveur en croisant les doigts pour qu'il ne soit pas saturé, ensuite dès que tu y a accès et que tu y joue,toutes les 10 mn a 15mn on te préviens que tu as un problème ave suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (2) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
RIP Sim city Allez je me lance pour faire un commentaire sur ce sim city 5 que j'ai tant attendu depuis le 1er jour ou maxis à annoncé une suite a la saga de ce mythique city builder L'age d'or de sim city est bien revolue messieurs, en effet nous avons tous espérer a la relance de cette magnifique licence qui a permis a plein de minot comme je l'ai été de passer des heures voir suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (3) / non
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Moebius : Empire Rising

Moebius : Empire Rising

Pour tous joueurs | PC , Mac

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité