flechePublicité

Test Secret Files 3 (PC) : 5/10 sur JeuxVideo.fr PC

Sortie le 14 Septembre 2012 sur PC

Les +

  • On voyage
  • Quelques énigmes sympathiques

Les -

  • Réalisation globale datée
  • Décors peu inspirés
  • Tout en anglais
  • Durée de vie
  • Beaucoup de raccourcis
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
4.6

(7 votes)
Donner votre avis
Publiée le 02/10/2012 à 07:10, par Jean-Marc

Partager ce test

Test de Secret Files 3, une série à bout de souffle ?

Secret Files 3 rate le coche en raison d'une réalisation datée et d'un gros manque d'ambition.

Il aura fallu attendre un peu plus de trois ans avant de pouvoir repartir à l’aventure en compagnie de Nina Kalenkov et de Max Gruber. Nos deux intrépides aventuriers se sont rencontrés dans l’épisode Tunguska, se sont séparés dans Puritas Cordis, et doivent se marier dans ce Secret Files 3 dont le sous-titre a été pour un temps Code Archimède. Après un premier épisode intéressant et un deuxième bien plus abouti techniquement, que nous réserve ce troisième cru ? La réponse dans ce test.

Rien de neuf à l’horizonRetour au sommaire
Secret Files 3
Notre aventure commence à Alexandrie, en 48 avant Jésus-Christ. Dans la peau d’un voleur, nous devons détruire des papyrus. Après nous être infiltrés dans les lieux, nous faisons exploser les amphores abritant lesdits documents. L’une d’entre elles en réchappe. De nos jours, nous retrouvons Nina alors qu’elle arrive en moto à son mariage. À la cérémonie, elle ne trouve que Max et même ce dernier paraît complètement absent. C'est alors que l’Église se met à trembler, les colonnes s’écroulent, le feu se propage. Logiquement l’inquiétude s’empare de Nina, mais Max reste étranger à tout ce qu’il se passe.

Gameplay #1 - Press Start


Tout comme dans les précédents épisodes de la série, ce Secret Files nous convie à voyager à travers le monde afin de résoudre différents mystères menaçant de le détruire. Une fois de plus, c’est Nina qui est au cœur de notre périple, alors qu’elle tente de retrouver Max, kidnappé par une mystérieuse organisation. Celui-ci travaillait sur un cas étrange d’explosion nucléaire qui se serait déroulée il y a plus de 3 000 ans de cela. Au cours de nos pérégrinations, nous avons l’opportunité de contrôler d’autres personnages, mais nous ne retrouvons pas une partie de ce qui faisait le charme de l’opus précédent, à savoir l’alternance entre Max et Nina, voire la collaboration entre ces deux protagonistes.

Secret Files 3
Secret Files 3
Secret Files 3

Si l’épisode précédent ne cherchait pas à révolutionner l’univers du point & click, cette nouvelle intrigue se contente de nous réchauffer les mêmes mécaniques. Ceci serait un moindre mal si elle conservait la petite flamme capable d’embraser le plaisir du joueur. Malheureusement, cette aventure reste froide et manque cruellement d’âme. Tout commence par le premier contact que l’on a avec le jeu à savoir l’aspect visuel. Les décors dans lesquels nous évoluons sont froids, aseptisés, peu inspirés et statiques. Les petites animations d’ambiance se font très rares et les choix de couleurs ne sont plus aussi élaborés que dans le deuxième épisode. Les personnages manquent d’expressivité et perdent aussi en finesse. Leurs animations retrouvent cette rigidité, inhérente aux jeux d’aventure, alors qu’elle s’était atténuée dans Puritas Cordis. De même, la quinzaine de cinématiques se révèlent assez floues. Bref, si cette réalisation passait difficilement en 2009, elle est encore plus dure à accepter aujourd'hui.

Les plus de l’épisode précédent en moinsRetour au sommaire
Secret Files 3
L’interface n’a pas bougé d’un iota. L’inventaire s’affiche en bas de l’écran et nous retrouvons les aides bien connues de la série (affichage des points d’intérêts, pointeur affichant une couleur verte sur les boutons utilisables de la souris). On regrette la disparition du journal qui nous proposait une petite énigme, délaissé au profit d’une voix off relatant les derniers événements. Voilà d'ailleurs un autre point de mécontentement : le jeu est uniquement en anglais, voix et sous-titres, alors que le précédent était intégralement francisé. Pour le coup, c’est l’immersion qui en prend pour son matricule. Le travail des doubleurs reste satisfaisant malgré l’usage d’accents un peu forcés. Puisque nous en sommes à évoquer l’aspect sonore du jeu, les musiques sont agréables, mais ne marqueront pas la série de leur empreinte, notamment le thème principal qui perd le dynamisme et l’élan insufflé par l’introduction de l’épisode antérieur. Les bruitages demeurent complets et corrects pour une immersion satisfaisante dans les décors.

Secret Files 3
Secret Files 3
Secret Files 3

Encore une fois, et c’est plutôt positif, cette nouvelle aventure nous fait voyager à travers le monde, mais le déroulement de l’histoire abuse de raccourcis scénaristiques. À peine en avons-nous terminé avec une région que nous voici propulsé dans une autre sans plus de cérémonie. Des raccourcis également utilisés lors de la réalisation des actions de nos héros notamment par l’utilisation d’objets non figurés à l’écran. Un bon point avec des énigmes bien mieux amenées nécessitant moins de combinaisons hasardeuses qu’auparavant. Les puzzles sont originaux et l’équilibre entre progression, usage d’objets et puzzles est plus agréable. On regrette cependant cette énigme à base d’aller-retour pénibles dans laquelle Nina revient plusieurs fois à son point de départ pour dénouer une progression dans des lieux que l’on retraverse à chaque fois. Une mécanique de jeu vraiment lourde. Globalement, les énigmes restent logiques et les puzzles sans grande difficulté. La durée de vie s'en trouve réduite à six ou sept heures de jeu.

Secret Files 3 est un épisode tout juste honnête de la série, qui manque clairement d’ambition. Durant les trois années qui séparent cette aventure de la précédente, les jeux d’aventure point & click ont évolué. On ne retrouve pas ces progrès dans Secret Files 3 qui s'avère du coup terriblement daté, aussi bien dans ses mécaniques de jeu que dans son rendu visuel. Cet épisode perd énormément de ce qui faisait le charme du précédent. Entièrement en anglais, il se prive de toute une partie de son public potentiel et empêche le joueur de s’immerger totalement dans son histoire.

Secret Files 3
Secret Files 3
Secret Files 3
Secret Files 3
Secret Files 3
Secret Files 3
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité