flechePublicité

Test Mass Effect (PC) : 8/10 sur JeuxVideo.fr PC Xbox 360

Sortie le 06 Juin 2008 sur PC Sortie le 23 Novembre 2007 sur Xbox 360

Les +

  • Scénario recherché et intéressant
  • Univers et ambiance remarquables
  • Système de dialogue
  • Doublage français de haute volée

Les -

  • Intelligence artificielle parfois limite
  • Variété et liberté d'action en retrait
  • Séquences en véhicules décevantes
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
9.2

(346 votes)
Donner votre avis
Publiée le 04/07/2008 à 11:07, par Nerces

Partager ce test

Mass Effect : l'effet cosmodésique déboule sur PC

Six bons mois après sa venue sur Xbox 360, le Normandy de John Shepard tente une seconde sortie en territoire hostile... Alors, Mass Effect PC valait-il d'attendre ?

Mass Effect
Développeur à la réputation presqu'irréprochable, BioWare s'est d'abord fait un nom sur PC (Baldur's Gate, NeverWinter Nights), avant de se tourner vers les consoles de Microsoft. Si des titres comme Knights Of The Old Republic ou Jade Empire ont ainsi d'abord vu le jour sur Xbox, ils ont ensuite tous été adaptés à nos machines préférées et le petit dernier en date ne déroge pas à la règle. Six mois après sa sortie sur console, Mass Effect arrive effectivement sur PC dans une version que le développeur estime plus aboutie : différents défauts de la mouture Xbox 360 ont été gommés, l'interface a été remaniée et quelques nouveautés ont été intégrées... Jugeons sur pièces.

Un effet de masse qui se propage enfin au PC


En 2148, une expédition terrienne a mis à jour les vestiges d'une civilisation extraterrestre très évoluée. En à peine un demi-siècle, l'Humanité a ainsi pu réaliser un bond véritablement prodigieux et se lancer dans les voyages galactiques. Les colonies humaines se sont multipliées à travers tout l'Univers et si de nombreuses autres races intelligentes ont été rencontrées, l'Humanité reste encore au second plan. Le Conseil, sorte de Nations-Unies du futur, ne la porte pas en très haute estime et lorsque les Geths, des robots pour le moins belliqueux, attaquent nos descendants, on ne peut pas dire que les soutiens se bousculent... C'est sur ce synopsis en apparence très conventionnel que débute Mass Effect et les aventures de son héros, John Shepard.

Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect

Un début de partie, comme souvent, tout en douceur afin de bien s'habituer

S'il ne débute que commandant en second sur le Normandy, ce dernier va rapidement prendre du galon et veiller « comme un grand » au destin de ce fleuron de la flotte humaine. Avant d'en arriver là cependant, il est possible de passer par la case création du personnage. Possible, car BioWare nous permet soit de sélectionner un personnage déjà créé (John ou Jane Shepard), soit de revoir l'intégralité du héros : cela passe par le choix du prénom (le nom reste Shepard pour une meilleure immersion dans l'histoire) et du sexe ainsi que par une étape morphologique complète et enfin par le choix d'une classe de personnage parmi six. Soldat, ingénieur ou adepte sont les principales et se substituent aux classiques guerrier, technicien et magicien. En complément, trois bi-classes sont là… pour ceux qui n’aiment pas choisir !

Mass Effect
La sélection du personnage effectuée, l'aventure peut réellement démarrer et de ce point de vue là, il n'y a pas grand-chose à ajouter par rapport au test de la version Xbox 360 (en vidéo à la fin de l'article). Après une rapide mission d'entraînement durant laquelle il est question de récupérer une balise sur la planète Eden Prime, Shepard met à jour une menace pour l'Humanité que l'on ne peut vraiment décrire sans risquer de déflorer le scénario plutôt bien fichu du jeu. L'ensemble n'aurait peut-être aucune chance aux Oscars, mais il est nettement plus abouti que ce que nous avons l'habitude de voir dans un jeu vidéo. Les événements sont nombreux et les rebondissements ont le mérite de ne pas être tirés par les cheveux même s'ils sont parfois un peu téléphonés.

Cette première mission sur Eden Prime est également un prétexte pour nous expliquer le fonctionnement du jeu, mais elle donne aussi la tonalité générale des missions de Mass Effect. Nous apprenons ainsi à contrôler notre personnage, à jouer avec ses compétences, à viser avec ses armes, mais, en plus, nous expérimentons la gestion de l’équipe. Pour chaque mission du jeu il faut effectivement choisir deux compagnons parmi six disponibles, et si sur cette première mission ils nous sont imposés, il sera ensuite nécessaire de faire bien attention à prendre des coéquipiers « en phase » avec la teneur des événements : être épaulé par deux adeptes alors qu'il faut principalement jouer du pistolet pour accomplir les objectifs n'est évidemment pas le meilleur choix !

Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect

Bien choisir ses coéquipiers peut s'avérer d'une importance cruciale selon la mission

Cette gestion de l'équipe, quoique relativement limitée, est intéressante et nous permet en plus d'aborder la première différence entre les versions PC et Xbox 360. En effet, nous pouvons maintenant profiter d'une interface plus agréable et mieux conçue pour jouer avec les compétences de notre personnage, mais également pour faire intervenir nos compagnons de route. Les ordres sont simples, mais permettent par exemple à Shepard de placer ses équipiers afin de le couvrir. Hélas, pas de vrais changements au niveau de l'intelligence artificielle ce qui a pour conséquence que s'ils sont laissés libres, les équipiers paraissent bien stupides. Cela dit, il en va de même pour les ennemis et nous invitons donc les habitués à mettre la difficulté au maximum d'entrée de jeu (les deux niveaux les plus élevés sont à débloquer) pour ne pas s'ennuyer.

Mass Effect
Au niveau du jeu en lui-même, les combats n'ont pas grand-chose à voir avec ce à quoi les jeux de rôle ont pu nous habituer jusque-là : ils auraient même plutôt tendance à rapprocher Mass Effect d'un Gears Of War par exemple. C'est ainsi que notre Shepard, et ses équipiers, doivent avancer vers un objectif en faisant attention aux ennemis, en exploitant les éléments du décor pour se planquer et en utilisant leurs pouvoirs pour déjouer les boucliers protecteurs par exemple. L'ensemble peut donc se classer dans la catégorie du jeu d'action / tactique adoptant une vue à la troisième personne peu habituelle sur PC. Le tout se manie sans déplaisir et l'utilisation de la souris donne à la visée une précision bien agréable, et ce, même en désactivant toutes les aides disponibles dans les options !

BioWare en flagrant délit de Shepardage


Les progrès réalisés sur l'interface par Demiurge / BioWare prennent d'ailleurs tout leur sens et donnent une dimension supplémentaire à ces combats qui, du coup, gagnent en intensité. Idée toute simple, mais diablement efficace : une barre de raccourcis fait notamment son apparition afin que l'on puisse y glisser les compétences favorites. À l'aide d'une simple touche du clavier, on peut alors, au moment opportun, faire valser nos adversaires « façon Jedi » ou recharger son bouclier... Les pouvoirs conservent la variété de la version console du jeu et contribuent toujours autant au renouvellement de ces affrontements qui sinon auraient vite été répétitifs. Tout n'est cependant pas rose dans l'univers pourtant très réussi de Mass Effect.

Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect

Si la carte galactique est grande, nombre de systèmes sont complètement inutiles

Ainsi et alors que de prime abord le joueur a une impression de très grande liberté, celle-ci est ensuite à relativiser. Arrivé à la Citadelle, Shepard est plus ou moins libre d'embarquer sur le Normandy pour se rendre dans n'importe quel système. Il peut soit décider de suivre purement et simplement le scénario principal du jeu (qui dure une petite vingtaine d'heures), soit se lancer dans les innombrables quêtes secondaires qui lui permettront de voir du pays. Mais dans ce dernier cas et malgré le nombre de systèmes disponibles, il faut avouer qu'on fait assez vite le tour des environnements conçus par les développeurs. De la même manière, une fois visitées et « dépouillées » de leurs trésors, les planètes secondaires n'ont plus de réel intérêt.

Mass Effect
De fait, on pourrait rapprocher Mass Effect de The Witcher, un autre excellent jeu de rôle PC de ces derniers mois. Dans un cas comme dans l'autre, certains ont été déçus par la liberté d'action moins importante qu'espéré, mais dans un cas comme dans l'autre également, le scénario est là pour accompagner le joueur de fort belle manière. L'ambiance adulte de The Witcher était un plus incontestable alors que Mass Effect (lui aussi axé adulte) compte davantage sur son ingénieux système de dialogue. Ce dernier a déjà fait couler beaucoup d'encre, mais mérite que l'on s'y attarde tant il permet au joueur de se glisser dans la peau de son personnage. Dynamique, il nous permet effectivement d'agir sur la conversation en cours alors même que celle-ci n'est pas terminée.

Cela se fait très facilement au moyen d'un outil de sélection qui fait apparaître plusieurs possibilités en fonction de l'attitude que l'on souhaite adopter (agressive, neutre, amicale), mais aussi de notre volonté d'accepter des quêtes secondaires. Enfin, c'est également à ce moment-là que les compétences charisme et intimidation peuvent entrer en jeu. Ces dernières ajoutent effectivement des options aux dialogues, options que l'on ne peut obtenir qu'en ayant fait évoluer son personnage dans ce sens. Bien sûr les amateurs de jeux de rôle « papier » vont bondir, mais il s'agit ici encore d'un élément qui assure l'aspect JDR de Mass Effect : au fur et à mesure de sa progression, Shepard récupère de l'expérience que l'on peut attribuer à différentes caractéristiques afin d'être plus fort, plus habile.

Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect

L'évolution du personnage pourra sembler un peu rapide et les mini-jeux pas bien variés

BioWare ayant conscience que ce genre de choses n'intéresse pas tous les joueurs, une option est disponible pour que la répartition soit effectuée automatiquement pour tout le groupe, seulement pour les compagnons de Shepard ou bien pour personne. Dans ce cas, il convient de veiller avec soin à la répartition des points pour un maximum d'efficacité. Une efficacité qui influencera directement les combats, mais pas seulement : les choix effectués durant les dialogues ont également une importance ! Selon les options choisies durant ces conversations, notre personnage sera plutôt conciliant ou plutôt pragmatique. Deux « alignements » que l'on ne peut comparer au bien et au mal des classiques jeux de rôle, mais qui ont leur importance à certains moments clefs du jeu.

Mass Effect
Nous aurions d'ailleurs aimé que les développeurs aillent ici plus loin. Il aurait par exemple été possible d'imaginer que des personnages non joueurs refusent de parler à un Shepard décidément trop violent / timoré dans ses approches. Il n'en est hélas rien... Peut-être pour Mass Effect 2 ? Autre point relativement gênant, de nombreuses explorations de planètes s'effectuent au moyen du Mako. L'engin avait été vertement critiqué à la sortie sur Xbox 360 et si l'utilisation de la souris apporte un plus, ce n'est pas encore tout à fait ça et ces phases de jeu sont sans doute parmi les moins réussies / les plus pénibles de l'ensemble. C'est d'ailleurs le seul point technique que cette adaptation PC du jeu de BioWare n'améliore pas réellement.

Sur le plan graphique, sans qu'il soit question d'une révolution, l'ensemble nous est apparu plus fin, moins pixélisé que la version console. À condition de disposer d'une machine suffisamment puissante (Pentium IV 3 GHz, carte graphique 8600, 2 Go de mémoire vive), Mass Effect a aussi été débarrassé de ses ralentissements et autres petites saccades. L'inventaire est en revanche toujours assez mal géré, et ce, malgré les progrès bien réels réalisés sur l'interface. Signalons aussi que malgré la promesse d'intégration de la mini-extension Bring Down The Sky, nous n'avons encore rien vu venir et que l'ensemble se termine assez vite pour les habitués avec surtout une montée en niveau un brin rapide pour un jeu de rôle. Des défauts qui ne doivent cependant pas faire oublier que, comme nous le rappelons en conclusion, Mass Effect est un grand jeu.

Notre vidéotest de la version Xbox 360 permet de bien situer les choses sur PC aussi


Conclusion


Sur le fond, tout a déjà été dit sur Mass Effect à l'occasion de sa sortie sur Xbox 360 et ce n'est pas cette version PC qui change radicalement les choses. BioWare signe effectivement un titre de grande classe qui risque toutefois de décevoir les rôlistes purs et durs ainsi que les amateurs de liberté. Malgré un système de dialogue digne de tous les éloges et un scénario remarquable qui va crescendo tout au long de l'aventure, il faut bien reconnaître que l'ensemble reste assez linéaire. Les nombreuses quêtes annexes apportent une certaine variété, mais leur intégration aurait pu être mieux pensée alors que les séquences à bord de véhicules sont décevantes. Il faut accepter ces quelques contraintes pour rentrer dans le jeu de BioWare, mais alors dans ce cas, quel bonheur. Un univers science-fiction parfaitement maîtrisé / exploité, des rebondissements passionnants et une mise en scène époustouflante sont les principaux atouts du jeu. Mass Effect ne se limite toutefois pas à cela et sait varier les plaisirs avec des séquences de combats très tactiques ou des passages plutôt axés sur la découverte. Il se dégage du titre de BioWare une ambiance toute particulière qui tient presque de la magie... Que l'attente va être longue avant la suite !



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Mass Effect sur PC

Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Mass Effect
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.2
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : sirtacus
Très bon
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Playlist Mass Effect

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Diablo 3 : Ultimate Evil Edition

Diablo 3 : Ultimate Evil Edition

Joueurs confirmés | PS4 , PS3 , Xbox 360 , Xbox One
flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité