flechePublicité

Test Legend Of Grimrock (PC, Mac) : 8/10 sur JeuxVideo.fr PC, Mac

Sortie le 11 Avril 2012 sur PC, Mac

Les +

  • Level design remarquable
  • Un stress de chaque instant
  • Gameplay old school réussi
  • Difficulté très progressive
  • Interface discrète / efficace

Les -

  • IA un brin stupide
  • Combats un peu répétitifs
  • Seulement trois décors
  • Exclusivement en anglais
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.4

(91 votes)
Donner votre avis
Publiée le 03/05/2012 à 13:05, par Nerces

Partager ce test

Test de Legend Of Grimrock : le dungeon crawler au sommet de sa forme

Véritable hommage aux ancêtres que sont Dungeon Master ou Eye Of The Beholder, Legend Of Grimrock est une pépite à consommer sans modération.

Genre qui a pratiquement disparu avec les Atari ST et Amiga, le dungeon crawler a révolutionné le jeu de rôle sur ordinateur. En 1987, le pionnier - inimitable Dungeon Master - introduisait une représentation en vue subjective et le jeu en temps réel pour une immersion sans pareil et un stress de tous les instants. Forcément, de tels propos font aujourd'hui sourire et le monde ouvert d'un Skyrim ou le spectacle d'un Call Of Duty sont à des années-lumières du charme désuet de ces cachots insalubres d'où il fallait extirper un groupe d'aventuriers démunis. Au travers de Legend Of Grimrock, les Finlandais d'Almost Human ont toutefois décidé de prouver que le dungeon crawler n'est pas mort.

Retour aux sourcesRetour au sommaire
Legend Of Grimrock
À la base de Legend Of Grimrock, nous avons - comme le veut la tradition - un scénario simplissime. Depuis la nuit des temps, le Mont Grimrock sert à rendre une justice aussi expéditive qu'implacable. Une fois condamnés, les accusés y sont jetés sans équipement, mais avec un minuscule espoir : la liberté, s'ils parviennent à sortir vivant. Vous vous en doutez, personne n'a réussi pareil exploit au point que les créatures et les pièges qui hantent la prison sont inconnus de la plupart... Une partie de Legend Of Grimrock peut débuter de deux manières : on embarque avec une équipe pré-tirée ou on se lance dans la création de quatre valeureux héros.

Legend Of Grimrock
Cette seconde option permet de vérifier que les Finlandais ont bien fait les choses : ils ont ajouté quelques options à ce que nous connaissions à la grande époque, mais sans jamais alourdir cette première phase. On peut donc choisir parmi quatre races (humain, insectoïde, lézard, minotaure), augmenter certaines caractéristiques de base et ajouter plusieurs « traits » pour obtenir des héros sensiblement différents. Notez bien que comme dans n'importe quel dungeon crawler, ces quatre personnages devront adopter une formation en carré : deux (de préférence des costauds) seront en première ligne et deux autres (plutôt des archers, des mages) au second plan.

Ce système de formation est immuable tout au long de la partie, même s'il reste toujours possible d'interchanger les places de nos aventuriers, et il est d'autant plus important que les déplacements se font au travers d'un système « case par case ». Autrement dit : on ne bouge pas de manière fluide le long des couloirs, on ne peut pas se mouvoir en diagonale et on doit rester sur un plan purement orthogonal (nord / sud / est / ouest). Du coup, les deux aventuriers au premier rang sont les plus exposés et un joueur avisé prendra soin de toujours affronter les ennemis « de face », mais comme des attaques peuvent arriver de plusieurs directions à la fois, les barres de vie des quatre personnages de l'équipe sont à surveiller !

Gameplay #2 - Compilation maison


Gérer la faim, la charge et la santé du groupeRetour au sommaire
Une bonne partie d'un jeu comme Legend Of Grimrock repose sur le concept du « pièce-monstre-trésor ». Le trésor prend ici plusieurs formes et il peut évidemment s'agir de nouveaux équipements qui ne seront pas de trop puisque - nous l'avons vu - nos valeureux copains débarquent dans Grimrock sans le moindre accessoire ! Cela dit, le trésor peut également être une récompense en points d'expérience : à chaque créature tuée, on engrange quelques points et différents seuils marquent les différents niveaux d'évolution. Pour chaque niveau, on gagne quelques points de santé, d'énergie, mais aussi et surtout des points de compétence qui permettent de faire progresser plusieurs aptitudes.

Legend Of Grimrock
Rien de nouveau sous le soleil du jeu de rôle, ces aptitudes permettent d'améliorer nos personnages dans la maîtrise de différentes armes (épées, haches, armes de jet, arcs), dans l'utilisation d'armures (légères, lourdes), mais aussi dans la compréhension des arcanes magiques (quatre écoles liées aux éléments). Plus intéressant et surtout plus original, le trésor peut enfin prendre la forme de nourriture. En supprimant la gestion de la soif, Legend Of Grimrock simplifie le concept né avec Dungeon Master, mais il nécessite encore de surveiller l'alimentation de son groupe : rien de bien sorcier, il suffit de veiller à ce que nos copains ne tombent pas d'inanition.

Legend Of Grimrock
De fait, il faut constamment garder un peu de nourriture dans son inventaire ce qui complique encore les choses puisque l'inventaire justement est loin d'être illimité. Tout d'abord, il faut faire avec un nombre de case d'inventaire limité, mais surtout avec la gestion du poids de l'équipement transporté : vous ne pourrez évidemment pas donner une armure de plates à un frêle magicien, mais ne comptez pas non plus sur lui pour stocker vingt steaks de lézard ! Enfin, dernier élément avec lequel il faut compter durant l'exploration : la carte. S'il n'est pas le plus complexe des jeux du genre, Legend Of Grimrock propose tout de même un total de 13 niveaux superposés.

Ces niveaux communiquent largement les uns avec les autres au travers de nombreuses trappes / escaliers et si le jeu est doté d'une carte automatique qu'il est facile d'annoter, les vieux de la vieille seront ravis d'apprendre qu'on peut désactiver cette option : c'est alors le retour aux feuilles et aux crayons disposés à côté du clavier ! Puisque nous parlons des options destinées à rendre le jeu plus délicat, il convient de préciser qu'un mode difficile est de la partie, mais que pour l'essentiel des joueurs, il est - une fois n'est pas coutume - préférable de jouer en normal... Quitte à refaire l'aventure ensuite !

Des puzzles bien tordusRetour au sommaire
Legend Of Grimrock
L'aventure justement, on peut dire qu'elle rempli à merveille son rôle d'hommage aux anciens dungeon crawlers. Les amateurs de Dungeon Master et autres Eye Of The Beholder y retrouveront toutes leurs sensations... et même peut-être un peu plus encore. En effet, même si ses mécanismes sont datés, Legend Of Grimrock est doté d'une réalisation très convaincante et l'écran de jeu n'est par exemple pas obstrué par une interface trop encombrante. Les animations et les modèles des différentes créatures sont très réussis alors que la bande-son souligne à merveille la tension qui se développe au fil des heures de jeu : on tressaute au moindre bruit, au moindre pas ! L'éclairage des lieux est aussi une belle réussite qui participe pleinement à cette ambiance claustrophobe. Les torches font vaciller les ombres, permettent de repérer les monstres à leur ombre et, tenues en main, se consument jusqu'à nous laisser dans l'obscurité totale. Un bel effet marque l'adaptation de la vision à cet environnement sombre.

Legend Of Grimrock
Autre concept parfaitement maîtrisé par les développeurs : les énigmes. Un dungeon crawler ne vaut effectivement pas que pour ses combats et Almost Human ne se moque pas du monde en proposant des puzzles très variés et dont la difficulté va crescendo. Bien sûr, Internet n'existait pas à l'époque de Dungeon Master et les solutions à nos problèmes se trouvent beaucoup plus vite qu'autrefois, mais même ainsi, les Finlandais ont réussi à conserver une bonne durée de vie et il faut compter sur un strict minimum de 15 heures de jeu pour venir à bout de la prison alors que pour nombre de joueurs, on tournera plutôt autour des 20-25 heures.

De manière plus générale, on peut dire que la difficulté est très bien dosée, et ce, même si Legend Of Grimrock est plus délicat que le tout-venant de la production vidéoludique actuelle. C'est ainsi que les combats peuvent parfois s'avérer frustrants, tant certains passages sont ardus : il convient de sauvegarder régulièrement, de penser à toutes les armes mises à notre disposition et d'employer la technique dite du « groupe-ivre ». Cette dernière utilise le case par case à l'avantage du joueur en tournant autour des créatures pour éviter leurs attaques tout en infligeant un maximum de dégâts à chaque rotation. Petit regret cependant, au contraire des vénérables Dungeon Master ou Eye Of The Beholder, il est impossible de refermer les portes et autres grilles sur les créatures afin de leur infliger quelques dégâts supplémentaires non négligeables.

Legend Of Grimrock
Si elle constitue la meilleure arme du joueur, cette technique fait ressortir les carences d'un jeu dont le concept accuse tout de même plus de vingt ans : en effet, pourvu qu'aucun obstacle ne soit sur notre chemin, la technique du groupe-ivre permet d'éliminer n'importe quelle créature peu importe sa puissance ! On se rend compte que l'intelligence artificielle est rudimentaire et, limitation nécessaire du gameplay, aucune créature n'est par exemple capable d'emprunter les escaliers qui séparent deux niveaux... Heureusement, ils évitent déjà de se tirer dessus, certains sont capables d'ouvrir les portes et ils aiment à nous encercler pour festoyer sur les dépouilles de nos héros.

Legend Of Grimrock ne révolutionnera pas le jeu de rôle comme avait pu le faire Dungeon Master en 1987. Pourtant, en revenant à des concepts aussi basiques que le déplacement au case par case et le combat sur un plan orthogonal, il parvient à nous accrocher une bonne vingtaine d'heures durant sans rencontrer la moindre lassitude. Certes, nous avons connu l'heure de gloire des dungeon crawlers et la nostalgie fait son petit effet, mais la qualité du gameplay, le level design remarquable et cette ambiance si particulière tiennent un rôle bien plus important... et n'oublions pas que Legend Of Grimrock est à moins de 15 euros !

Test réalisé sur une machine à base de Core i7 3,6 GHz, 6 Go de mémoire vive et GeForce GTX 580. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 2 GHz, épaulé par 2 Go de mémoire vive et une GeForce 7800.

Legend Of Grimrock
Legend Of Grimrock
Legend Of Grimrock
Legend Of Grimrock
Legend Of Grimrock
Legend Of Grimrock
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité