flechePublicité

Test IL-2 Sturmovik 1946 (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 07 Décembre 2006 , PC
Publiée le 26/01/2007 à 00:01, par Zick

Test de IL-2 Sturmovik : 1946

Six ans que IL 2 Sturmovik est la référence de la simulation d’avions de la Seconde Guerre Mondiale, et six ans que la simulation de Olegg Maddox a complètement éclipsé les Combat Flight Simulator de Microsoft. Six ans que le jeu est soutenu par une communauté énorme de fans et par son développeur Maddox Games. Avant de passer au projet suivant (une autre simulation d’avion toute aussi exigeante), Maddox a voulu faire un cadeau à la communauté en publiant une grosse compilation de toutes les extensions de IL 2 en y ajoutant du contenu inédit. C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes, à ce qu’on dit… et c'est pas faux.

7 ans et beaucoup de dentsRetour au sommaire
7-ans-beaucoup-dents
Pacific Fighters est de la partie...
7-ans-beaucoup-dents
... ainsi que le jeu original.
Pour une fois qu’une compilation n’est pas un simple regroupement de titres avec un nouveau boîtier, on ne va pas s’en plaindre. IL 2 Sturmovik : 1946, de son vrai nom, contient donc toutes les extensions sorties à ce jour pour IL 2. Au programme : Forgotten Battles, Ace Expansion Pack, Pacific Fighters et du contenu inédit avec 1946. A tout cela s’ajoute un deuxième DVD rempli de photos de l’équipe de développement, de documentations diverses et précises sur la plupart des modèles d’avions présents dans le jeu (sachant qu’il y en a a peu près 300, il y a de quoi faire), des vidéos, bref, un tas énorme de goodies qui plairont aux fans de la série. Les autres n’en auront certainement pas grand chose à faire. Mais on salue l’initiative quand même, trop rare dans un domaine où peu d’éditeurs croient encore à la simulation.

1946 s’adresse donc aux joueurs qui désirent se lancer dans la simulation sans se prendre trop la tête à retrouver toutes les extensions et installer les milliers de patchs officiels ou non qui sont maintenant disponibles. Désormais complètement débugué, les débutants pourront s’y lancer sans que les vidéos de tutorial ne fassent n’importe quoi, comme c’était le cas sur les premières versions. Les vétérans y trouveront aussi leur compte avec les nouvelles campagnes dynamiques ou non (neuf au total, on y reviendra) et les nouveaux avions qui demanderont pour certains de longues heures d’apprentissage pour espérer revenir en vie d’une mission.

C’est l’histoire de boum le jetRetour au sommaire
c-est-histoire-boum-jet
Le Heinkel Lerche III, extremement rapide, mais plus fragile qu'un avion en papier.
c-est-histoire-boum-jet
image 2
c-est-histoire-boum-jet
Le Me-262 allemand a tendance à brûler ses moteurs TRES rapidement.
c-est-histoire-boum-jet
image 4
1946, puisque c’est principalement ce nouvel ajout qui nous intéresse, propose donc neuf campagnes inédites, dont trois sont se déroulant en 1946, dans un passé parallèle où la guerre n’aurait pas pris fin. Et qui dit passé alternatif, dit également avions alternatifs, Maddox Games en a profité pour ressortir des prototypes des deux camps, et a retravaillé les modèles (au niveau du fuselage et de l’aérodynamisme) pour pouvoir les faire voler avec sa simulation. Parmi les 32 nouveaux avions que les développeurs ont ajouté pour l’occasion, une bonne poignée d’avions à réaction ont été inclus. Parmi ceux-ci, les premiers jets qui ont réellement existé bien sûr, comme les MiG-9 russes, les capricieux Me-262 allemands aux réacteurs susceptibles, mais surtout les prototypes à réaction ou à hélice, dont certains sont de véritables bizarreries, à l’image du Heinkel Lerche III. Cet avion/fusée allemand à décollage vertical (qui n’a en fait jamais vu le jour) est présent dans 1946, et la prise en main est loin d’être aisée. Les atterrissages requièrent un doigté que seuls les plus acharnés de la série pourront atteindre un jour. D’une manière générale, les nombreux jets s’avèrent un peu plus stables que leurs homologues à hélice, mais en difficulté maximale (avec toutes les options de réalisme à fond), ils se montreront très fragiles. Très très fragiles mêmes, avec leurs réacteurs instables et leurs réservoirs vites percés qui ne pardonnent pas. On a souvent l’impression de voler sur de véritables bombes volantes. Plus que les ennemis, ce seront surtout les pannes qu’il faudra apprendre à gérer. Une fois dans les airs, leur supériorité est sans pareil, surtout face à des avions plus anciens. Looping et cabrioles en tous genres sont bien plus faciles et moins dangereux à réaliser. Et ne parlons pas de la vitesse, qui permet de rattraper les fuyards avant même que ceux-ci aient le temps de réaliser une retraite en bonne et due forme. Indéniablement, les nouveaux avions de 1946 apportent une bonne touche de fraîcheur au gameplay de IL 2. Et leurs comportements sont reproduits avec autant de réalisme que pour les avions à hélices. Les maîtriser promet encore de longues heures de pratique aux passionnés.

Les campagnes quant à elles sont de qualité, qu’elles soient dynamiques ou non. On regrettera juste que Ubisoft n’ait pas pris le temps de traduire les nouvelles missions de 1946, car elles sont écrites dans un anglais qui n’est pas à la portée du premier venu. Du reste, elles se révèlent très intéressantes, que ce soit du côté allemand avec la chute du Reich et la résistance acharnée face à un ennemi en surnombre (une bonne occasion d’éprouver les nouveaux avions à réaction), ou, du côté des Alliés, une mission dans laquelle on assassine Hitler. Elles demanderont également de s’y reprendre plusieurs fois, la difficulté étant au rendez-vous. Pour résumer, de nouvelles campagnes de qualité destinées aux vieux de la vieille, ceux qui ont acheté IL 2 dès 2001. Enfin, on ne revient pas dessus, mais il est toujours possible de réaliser ses propres scénarios, de trafiquer le jeu un peu comme on veut, et d’importer les dizaines de milliers de scénario que des moddeurs amateurs ont créé.

Le papy de la simu se porte bienRetour au sommaire
papy-simu-porte-bien
IL 2 a quand même un peu vieilli...
A 45 € environ, est-ce que IL 2 et ses extensions valent toujours le coup ? Il faut bien avouer que si la modélisation des différents coucous ou celle des nuages sont encore à la hauteur (si l’on fait abstraction de Flight Simulator X), les environnements ont pris un sacré coup de vieux. Ils apparaissent vides, peu animés, souffrant de clipping et aliasés : bref, il est temps pour Oleg et ses développeurs de changer le moteur du jeu. Mais ce sera bien là le seul défaut que l’on pourra faire à 1946. Le jeu est maintenant fluide sur toutes les machines, et la simulation est une des plus rigoureuses qu’on puisse trouver actuellement sur le marché. Elle ne sera peut-être pas utile à ceux qui ont déjà consciencieusement acheté toutes les extensions de IL-2 (cela dit, cette compilation en un seul DVD leur facilitera bien la tâche lors de l’installation), mais elle permet à monsieur tout le monde de se lancer dans ce jeu exigeant, mais à la courbe de progression assez rapide. Une compilation qui clôt superbement la série, en somme.

IL-2 1946 est l’aboutissement de la série. Il vieillit dans l’ensemble plutôt bien, si l’on fait abstraction de son moteur graphique un peu dépassé. Mais pour le reste, on a ici la simulation d’avions de la Seconde Guerre Mondiale la plus exhaustive et la mieux réalisée qui existe sur le marché.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Mysticisme
Très bon
La Simulation La simulation à avoir pour ceux ou celles qui aiment les avions sans trop de technologie. Graphiquement, je trouve ce jeu plutot agreable, les effets sont plutot reussi, piloter voir manipuler ces vieux avions restent assez difficile au debut mais dés qu'on commence a s'elever, le plaisir est au rendez-vous et chaque avion apporte des sensations differentes, le multi suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist IL-2 Sturmovik 1946

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité