flechePublicité

Test Halo (PC) : 5/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 24 Octobre 2003 , PC Sortie le 14 Mars 2002 , Plus de tests sur Xbox
Publiée le 05/11/2003 à 19:11, par Honkytonk Man

Partager ce test

Halo

Presque deux ans après sa sortie sur X-Box, Halo arrive (enfin) sur nos machines préférées. Le titre de Bungie n'aurait-il pas un peu vieilli ?

Halo
C'est bien sympa les exclusivités... surtout pour ceux qui possèdent la machine en question. Nous, « pauvres » joueurs PC, il nous aura fallu attendre plus d'un an et demi pour pouvoir s'adonner au shoot de chez Bungie. Entre temps, le jeu a fait un carton sur Xbox avec plus de trois millions de copies vendues. Toujours distribué avec la console de Microsoft, le jeu continue son bonhomme de chemin en attendant le deuxième opus prévu courant 2004. Désormais disponible sur PC, Halo doit faire face à une concurrence bien plus âpre, les shoot à la première personne étant presque le pain quotidien de nos bruyantes et encombrantes machines.


Halo la Terre ?


Un petit peu d'histoire pour commencer. Nous sommes en 2552, la Terre existe toujours mais les humains qui maîtrisent désormais les déplacements supraluminiques ont colonisés d'autres planètes dans de multiples galaxies. Les ennuis commencent lorsqu'un groupe d'extra-terrestres, les Covenants, décide que les humains ne sont pas dignes de leurs dieux et leur déclarent une guerre sainte (NDLR : décidemment, Dieu a bon dos). La puissante technologique des Covenants est écrasante et après avoir encaissé une série de défaites, les humains mettent tout en oeuvre pour créer une nouvelles génération de super soldats, les Spartant-II, qui arrive à donner d'excellents résultats contre les extra-terrestres. Malheureusement, ceux-ci profitent d'un rappel de tous les Spartant-II à leur colonie de création pour un perfectionnement pour tous les anéantir. Tous, sauf un... Devinez qui détient une fois de plus la survie de l'espèce humaine entres ses mains ?


Halo : sauvetage du capitaine
Halo : en plaine
Halo : de nuit

La variété des décors est très agréable

Halo se présente donc comme un jeu de shoot à la première personne classique mais avec quelques spécificités que l'on trouve un peu plus rarement dans un shoot PC. Il n'est par exemple pas possible de transporter plus de deux armes simultanément. Bien que leur nombre total ne soit pas réellement impressionnant, on tombe assez souvent sur des situations où l'on est contraint de se séparer du surpuissant lance-roquette ou du fort efficace fusil de sniper pour être certain d'avoir suffisamment de munitions avec deux armes plus conventionnelles, au chargeur de plus grande capacité. Un maximum de quatre grenades, plutôt efficaces, vient compléter notre arsenal. Plus on avance dans le jeu et plus elles sont d'une grande utilité tellement le nombre d'ennemis devient parfois impressionnant.

Halo : Un des décors à répétition
La majeure partie des déplacements et des assauts se fait à pied mais la Providence met parfois sur notre chemin des véhicules qui en plus de préserver nos petits pieds fragiles ont la bonne idée d'être armés. Côté humain, on trouve un char et deux véhicules de reconnaissance dans lesquels on choisi de prendre la position du conducteur, du co-pilote ou bien de se mettre aux commandes de la mitrailleuse. Les Covenants ont aussi leurs propres véhicules que l'on peut emprunter, après en avoir délogé leur (mal)heureux propriétaire. Le Ghost se déplace au raz du sol tandis que le Banshee permet de véritables attaques aériennes. C'est au cours de combats en extérieur façon « Waterloo, morne plaine » que ces véhicules montrent toute leur efficacité. Epaulé par des soldats alliés, il faut alors savoir [logiciel:84730 Blaster] en mode infanterie les tourelles puis sauter dans un véhicule pour faire un peu de ménage au sein des unités ennemies les plus coriaces. Ces combats de masse en extérieur son assez rares dans un fps pour être soulignés, et on prend bien son pied au cours de ces séquences.

Une autre particularité de Halo, que l'on a retrouvé dans le récent et médiocre Warhammer 40.000 Fire Warrior réside dans la capacité de notre avatar à régénérer une partie de son énergie lorsqu'il ne prend pas de coups. Cela conduit parfois à un style de jeu ou l'on alterne des phases d'attaques et de défenses pour se ressourcer, les packs d'énergies sont en effet assez rares.


Halo ou à l'huile ?


Une grosse déception vient du manque de variété des unités Covenants. Au nombre de quatre, avec quelques déclinaisons, elles finissent par nous sortir des yeux lorsqu'on en a éliminé plusieurs centaines... Petit à petit on connaît très précisément les forces et faiblesses de chacune et la lassitude s'installe, à la fin le nombre d'aliens à dessouder est proprement impressionant. J'en viens au level-design qui fait par moment preuve d'une formidable créativité et par d'autres d'un ennui profond. Que ce soit en extérieur, lors des séquences sur la plage ou bien encore au cours de l'exploration de gigantesques structures Covenant, on prend pas mal de plaisir à découvrir les nouvelles zones que nous ont concoctés les graphistes de chez Bungie. Par moment, on pourrait même évoquer les mots « charme » ou « charisme » pour certaines d'entre elles. Mais, les petits gars de chez Bungie ont aussi voulu conférer à leur bébé une durée de vie digne de ce nom et usent (et abusent parfois) du copier-coller de secteurs entiers. Il n'est pas rare d'avoir à faire quatre, cinq, voire six fois le même (ou presque) enchaînement de couloirs et de salles pour (enfin) atteindre une nouvelle zone (que l'on a parfois déjà vu ailleurs).

Halo : Conduite d
Halo : Une tourelle fixe
Halo : Multijoueur

Cinq véhicules différents sont pilotables

La sauvegarde automatique par un système de checkpoints évite l'écueil du « quick save », trop fréquent dans les FPS. Même s'il est aussi possible de forcer la sauvegarde, on n'est pas vraiment tenté de le faire et c'est assez appréciable.

Techniquement, Halo souffre la comparaison face à des shoots plus récents. Pas moches, les textures sont toutefois assez grossières et le moteur 3D n'en profite même pas pour être léger puisque le jeu ne tourne pas de manière complètement fluide en 1024x768 sur une machine équipée d'un processeur à 2Ghz et d'une GeForce 4 Ti4200. Je veux bien que les décors soient parfois vastes mais pour un joueur PC, c'est un peu difficile à avaler. Le moteur physique fait lui du très bien son travail et les Covenants font parfois des bonds de plusieurs mètres suite à l'explosion d'une grenade plasma à leur proximité. Les scènes de transition, avec leur style très « cinema », sont elles aussi de bonne facture et assurent bien la continuité de l'histoire.


Multijoueur


Halo : Multijoueur
Maps en extérieur, niveaux géants, véhicules multiples, Halo possède plusieurs atouts pour que le mode multijoueurs sorte du simple clône de Quake auquel on est souvent habitué avec la plupart des shoots qui sortent. La possibilité de monter jusqu'à trois simultanément dans un même véhicule est vraiment sympathique. Cela permet des actions de bravoures en équipe sans forcément requérir l'entraînement des jeux orientés teamplay. Mais une fois encore, le monde PC est concurrentiel sur le sujet et un Battlefield 1942, qui offre lui aussi le pilotage d'engin et un mélange entre teamplay et action solo est beaucoup plus abouti. Signalons toutefois que le nombre de serveurs disponibles sur Internet pour jouer à Halo est impressionnant, la variété des modes de jeux qui y est présente devrait contenter tout le monde.


Conclusion


Halo PC n'est pas une mauvais conversion, loin de là, mais le jeu qui a été encensé a sa sortie sur Xbox a maintenant presque deux ans. Gourmand et pas vraiment impressionnant graphiquement, le moteur 3D est maintenant un peu à la traîne. La durée de vie est bonne pour un FPS mais elle est en partie due à des reproductions de séquences un peu trop fréquentes à mon goût. Ce point est d'ailleurs amplifié par le cruel manque de variété des unités ennemies. Si l'on exclu ces répétitions, le level-design a bénéficié d'un soin tout particulier et je suis presque certain que les joueurs auraient préféré un jeu plus court auquel on aurait supprimé ces clonages à répétition. Quand au multijoueurs, populaire au vu du nombre de serverurs disponibles sur Internet, il est sympathique mais loin d'égaler les ténors du genre que sont par exemple Battlefield 1942 ou Unreal Tournament 2003.

Et si Halo 2 sortait en même temps sur console et PC ?

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : DRM esKadri
Très bon
Le meilleur FPS de tout les temps Ce jeu est tout simplement le meilleur des Halo, un solo long, diversifié avec des niveaux trés vaste. Des graphismes bkuffant pour l'époque, ce jeu est une perle !! a ne manquer sous ancun prétexte
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Oudiny
Bof
Déception Dépassé, Dépassé, Dépassé !!! Il devait être le TOP du TOP à sa sortie et tout révolutionner sur nos PC. Mauvaise donne !! Sortie XBOX exclusive, aujourd'hui il arrive sur PC mais un peu tard, depuis on a vu et jouer à des jeux 100x mieux réaliser. Techniquement il ne fait plus le poids face aux grosses cylindrées TANS PIS pour lui .... et pour nous :(. suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Playlist Halo

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Dungeon Of The Endless

Dungeon Of The Endless

Pour tous joueurs | PC , Mac
flechePublicité
flechePublicité