flechePublicité

Test Forsaken World (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 05 Mars 2011 , PC
Publiée le 23/06/2011 à 00:06, par NatasFH

Test de Forsaken World

Après une version internationale de Perfect World très remarquée pour ses nombreuses qualités, le développeur du même nom revient sur le devant de la scène avec un MMO Free to Play flambant neuf. Il s’agit de Forsaken World, un titre accrocheur pour un jeu qui a des qualités mais qui peine à se démarquer de la concurrence.

Un MMORPG de plus sur la toileRetour au sommaire
mmorpg-plus-toile
Voici un stoneman dans toute sa splendeur
Pour ce test de Forsaken World, nous n’irons pas par quatre chemins. Nous avons là affaire à un MMORPG des plus classiques qui ne s’embarrasse d’aucune originalité pour se démarquer de la concurrence. Je vous épargne le scénario prétexte : des dieux qui créent un monde et des races à leur image pour ensuite les laisser s’empoigner joyeusement et s’esclaffer d’un rire moqueur devant le joyeux bordel qu’ils ont foutu. Parlons plutôt des classes de personnages qui, bien que très convenues, nous offrent quelques possibilités inédites. Au niveau des races on trouve des humains, des nains, des elfes (joie !) mais aussi des stonemen, de grands et gros gaillards aimant la castagne, et enfin les kindred, une race qui s’approche des elfes mais avec la peau plus sombre (bel effort !). Quant aux classes de personnages elles sont limitées pour certaines races. Nous trouvons ainsi sur les rangs le mage, l’assassin, le ranger, le guerrier, le prêtre, le barde (uniquement pour les elfes), le protecteur (réservé aux stonemen) et pour finir le vampire (réservé cette fois aux kindred).

N/A
Vous allez en tuer du monde durant vos aventures !
Nous avons opté pour cette dernière classe histoire de faire dans l’originalité. On ne trouve pas de vampires jouables partout mais il ne faut pas s’attendre à un grand chambardement non plus. On commence à glaner des niveaux, rapidement, les compétences s’accumulent automatiquement dans votre barre de raccourci et on ne dispose d’aucun point à distribuer pour personnaliser sa classe. Du moins pas avant le niveau 20. Hé oui, il va falloir farmer quelques heures (pas trop non plus, il faut le reconnaître) pour enfin bénéficier de points de talents à distribuer dans trois arbres de compétences bien distincts. C’est un peu longuet pour tout vous dire, car en plus d’atteindre 20 paliers, on se cogne des quêtes de facteur en pagaille avec moult allers-retours en plus des quêtes où l’on doit éradiquer des dizaines de monstres strictement identiques. En prime ces monstres ne sont pas agressifs à l’exception d’un ou deux par paquet ! Du coup on ne risque pas grand-chose à se jeter dans la mêlée pour farmer tout ce qui bouge. Heureusement, les développeurs ont implémenté un système de prière qui permet, une fois par heure, de recevoir des cadeaux des dieux et de l’XP, beaucoup. On peut en faire quatre par jour maximum et seule la première donnera de l’expérience mais c’est déjà ça. On s’est ainsi retrouvé avec un parchemin doublant l’XP pendant trente minutes. Toujours bon à prendre mais ce n’est pas ça qui va relancer l’intérêt.

Du PvP mais pas trop surtout !Retour au sommaire
pvp-mais-pas-trop-surtout
Ca ne se voit pas mais là, ça rame...
Pour ce qui est du craft, Forsaken World fait dans le classique (encore) avec de la cuisine ou de l’alchimie. On achète ou on loote ses recettes puis on part à la recherche de composants pour créer ses objets. Comme partout dans le milieu des MMO ou presque. De plus, certaines quêtes tutoriales de craft sont très obscures. La faute à une version non traduite en français et avec un anglais qui, si l’on n’est pas parfaitement bilingue, garde parfois ses secrets. On attendra que la traduction avance. Ce qu’on souhaite puisqu’il y a un serveur français de disponible et que les petites phrases lancées aux quatre vents des PNJ sont traduites. Mais pas les quêtes, ni l’interface, ni les infos bulles des compétences. Pratique… Passons maintenant au PvP de Forsaken World. Là encore, aucun effort n’a été fait. Même sur un serveur dédié au joueur contre joueur, il n’est accessible qu’à partir du niveau 30 ! On peut alors se jeter sur le premier venu si l’on ne se trouve pas dans une zone de calme (villes etc) mais on peut aussi participer à des duels en 1 contre 1. Des guerres de guilde sont présentes pour agrémenter le tout mais rien de plus. Pour les arènes de combat et les classements en ligne il faudra attendre une mise à jour prévue pour le 36 du mois. Le système de familier, quant à lui, est un peu original. On peut invoquer une petite créature rigolote qui nous épaule au combat et dont il faut prendre soin en la nourrissant. Elle dispose de son propre niveau et progresse avec vous au fil des tueries.

N/A
Quand on vous dit que les effets de sort sont jolis
Alors que reste-t-il à Forsaken World comme argument pour nous convaincre ? Il a son système de recherche automatique de PNJ. On clique sur le nom dans la feuille de quête et voilà notre avatar parti pour un sprint en suivant automatiquement la bonne route. Sympa mais ça enfonce totalement l’exploration. Non, l’argument de poids de Forsaken World est bel et bien son moteur graphique. Les développeurs de Perfect World ont visiblement tout misé là-dessus. Il faut dire que le jeu, tout gratuit qu’il soit, en jette un max. Les avatars sont superbes, riches en détails et les animations sont plus que correctes. Même topo pour les environnements bien que là les textures soient un peu plus âgées dirons-nous. Enfin, un grand bravo pour les effets de sort qui sont parmi les plus impressionnants et les plus travaillés que j’ai pu voir. C’est du grand art, notamment en instance avec un groupe de six qui balance la purée, les boss disparaissent littéralement sous le déluge d’effets spéciaux. Et sans ralenti ! Ha si ! En ville, le framerate chute immanquablement à cause de la « forte » densité de joueur. Là encore, on a vu mieux. Nous conclurons sur un mot à propos de la boutique de Forsaken World. On y trouve pêle-mêle : des costumes inutiles, des objets de RP (mariage…) inutiles, des potions, des extensions d’inventaire très utiles (il est bien vite plein sinon), des reset de talents, des montures et des cristaux d’amélioration d’équipement.

N’allez pas croire que Forsaken World est mauvais. Il s’agit d’un MMORPG passable qui remplit son cahier des charges mais qui n’a absolument rien d’original à fournir si ce n’est deux ou trois classes de personnages. C’est peu et on ne peut que vous recommander de mieux fouiner la toile qui renferme de bien meilleurs jeux, tout aussi beaux si ce n’est plus, et qui valent le même prix : rien.
flechePublicité

Playlist Forsaken World

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité