flechePublicité

Test Flight Simulator X : Acceleration Expansion Pack (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Octobre 2007 , PC
Publiée le 04/02/2008 à 00:02, par Lapz

Test de Flight Simulator X : Acceleration

Sorti il y a désormais un peu plus d’un an, le dernier volet de la célèbre simulation aéronautique de Microsoft vient aujourd’hui poser son premier add-on sur nos machines. Sous-titré explicitement Acceleration, ce complément pour Flight Simulator X a pour objectif de nous faire tourner la tête en voiles rouges et noirs. Pour vérifier l’accomplissement de ces objectifs, on s’est envoyé en l’air dans les coucous virtuels de FSX.

Le plein de missionsRetour au sommaire
plein-missions
Les missions sont variées. Ici, une opération d'interception à bord d'un EH101
Flight Simulator est une véritable institution au sein de l’univers vidéoludique sur PC. Son premier opus paru en 1982 présentait des graphismes somme toute très épurés mais possédait déjà sa jouabilité propre qui classa rapidement la série dans le genre simulation. Neuf épisodes plus tard et après de nombreuses collaborations entre la firme de Richmond et les constructeurs d’avionique, FSX vit le jour, opérant un virage à grande inclinaison tant au niveau de ses graphismes que du point de vue de son gameplay. Désormais, une pléthore de missions accompagne les vols plus classiques et le bébé volant a fait nouvelle peau. DirectX 10 oblige, FSX ne déroge pas à la règle initiée par ses aïeux et offre un rendu graphique magnifique que l’on ne peut constater que sur de rares machines aux capacités techniques très élevées. Véritables usines à gaz à l’image du système d’exploitation de leur éditeur, les Flight Simulator n’ont jamais réussi à se soumettre aux limites techniques des ordinateurs de leur époque. Aussi, aujourd’hui Acceleration vient choir au creux de nos mains et avec lui une lueur d’espoir est permise. Cette première extension comporte en effet le Service Pack 2 de FSX, un gros patch qui doit en théorie régler plus finement les moteurs de ce simulateur de vol. Mais ce n’est pas tout. On trouve aussi sur le DVD trois appareils supplémentaires ainsi que 37 missions distribuées dans les quatre niveaux de difficulté de FSX. Un contenu qui peut donc au final se révéler intéressant.

Vol en cours d’optimisationRetour au sommaire
vol-cours-optimisation
Le F/A-18 procure un plaisir de pilotage particulier, plus nerveux par définition
Cet add-on porte le nom d’Acceleration à cause de ses ajouts qui prônent tous la vitesse et les sensations fortes. On peut donc s’interroger sur le fait que Microsoft veuille rapatrier un plus large public dans ses cockpits. Et c’est en effet la nouvelle optique du géant américain. Ainsi, chaque appareil possède son tutorial particulier afin d’apprendre à maîtriser les airs à bord des deux nouveaux avions et de l’hélicoptère qui mène à trois le nombre d’appareils à décollage vertical dans FSX. Le F/A-18 est le premier de son genre à être intégré officiellement dans la série. Un avion de chasse actuel dans un Flight Simulator est donc une idée qui avait porté ses fruits pour Flight Simulator 2004 : Un siècle d’aviation. Créé par des fans, il s’agissait alors d’un F-14 Tomcat de l’armée U.S. Aujourd’hui, Microsoft intègre plus proprement son chasseur dans FSX en le couplant avec son lot de missions. On commence naturellement par l’initiation au pilotage d’un tel engin. Plus aisé à manier que dans un Falcon 4.0 ou un Lock On, le jet militaire d’Acceleration offre tout de même de bonnes sensations. Cependant, ne vous attendez pas à tirer des salves de missiles ou mitrailler à votre guise la Tour Eiffel, on est tout de même encore dans un simulateur d’aviation civile. Aussi, ce seront plus des missions d’interception d’OVNI, d’appontage sur porte-avions ou encore d’atterrissage en vol à vue. Des missions qui apportent de véritables défis aux pilotes les plus aguerris. Cependant, il faut bien relever un défaut dans un nouvel apport. Celui-ci concerne aussi l’hélicoptère militaire Augusta Westland EH101 qui fait aussi son apparition dans cette extension. Il s’agit en fait d’un souci d’affichage qui s’est produit lors de nos tests. Ni les écrans radars, ni le HUD ne s’affichaient alors même après avoir trifouillé toutes les commandes de ces deux appareils. Ce n’est qu’une fois avoir réinstallé le logiciel que le système fonctionna. Un problème d’optimisation de l’installation du SP2 serait à l’origine de ce désagrément, Acceleration ne devant pas être installé par-dessus le SP1 de FSX. Un réglage plus fin de ce côté aurait été agréable surtout lorsque l’on sait que le titre de Microsoft se taille la part du lion sur les disques durs avec ses seize gigas, add-on compris, ce qui nécessite indéniablement un certain temps d’installation.

Le coût amer du pilotageRetour au sommaire
cout-amer-pilotage
Les courses aériennes sont un véritable plus pour FSX Acceleration
Et pourtant, malgré cet intermède laborieux, on retourne aux commandes des deux autres appareils de l’extension qui ne demandent qu’à décoller. Chacun d’eux ont bien entendu aussi leurs propres missions. Avec l’EH101 ce sera exclusivement des opérations de sauvetage. En haute mer, aux bords d’un cratère, lors d’une avalanche, il faut savoir être rapide et précis pour héliporter tout le beau monde en perte d’espoir qui gît sous vos pales. Quant au petit dernier, il s’agit du P-51D, célèbre pour ses interventions guerrières au-dessus des eaux du Pacifique lors de la Seconde Guerre Mondiale. C’est le coucou sur lequel Acceleration mise quasiment tout son contenu. A lui tout seul il intervient dans près de la moitié des missions de celui-ci. Ce sont en fait des courses renommées aux Etats-Unis, celles de Reno et de Red Bull. Le principe en est simple. Plusieurs avions se disputent la première place lors d’un vol de vitesse organisé en checkpoints. Il faut alors tenir fermement son manche et passer entre toutes les portes du parcours le plus rapidement possible. Couché sur le papier, ces challenges ont plus l’air fun que simulation. Et pourtant, la rigueur est la réponse à la première place. Un écart de trajectoire peut être fatal et faire rater une porte. Cependant, acrobaties et cascades seront obligatoires pour effectuer au complet les différents parcours. De plus, puisque les années 2000 sont des temps de démocratisation pour Internet, ces dernières missions sont un vrai régal en multijoueur, ce mode étant par la même occasion optimisé grâce au SP2. Après toutes ces belles nouveautés, reste la question de la valeur d’Acceleration. Vendu à 34€ pour trois appareils, une poignée de missions et un patch que l’on peut d’ailleurs télécharger gratuitement sur nos serveurs, on se demande si le jeu en vaut la chandelle.

Vidéo du testRetour au sommaire
[S][S][S][S][S][S][S]



Au final, c’est une impression mitigée qui ressort de cet Acceleration. Créer un add-on officiel autour d’un patch en tentant de valoriser son intérêt par un contenu présent mais pas forcément conséquent n’est pas une image très glorieuse pour un éditeur reconnu tel que Microsoft. Aussi, certains inconditionnels fonceront chez leurs revendeurs et on ne leur en voudra pas puisque le contenu d’Acceleration est tout de même de bonne facture. D’autres, quant à eux, préfèreront télécharger le SP2 et adhérer à la grande communauté de Flight Simulator pour récolter avions et mods en pagaille. A chacun son ciel.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
bonjour. je joue tres souvent a flight simulator X et je trouve que le realisme du jeu sont fasinants et les missions sont tres realistes: sauver un yacht dans le triangle de bermude;aider a evacuer une plateforme petroliere sur le point d exploser;faire atterrir un boeing 737-800 en perdition... Bref je vous le conseil.
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
bonjour. je joue tres souvent a flight simulator X et je trouve que le realisme du jeu sont fasinants et les missions sont tres realistes: sauver un yacht dans le triangle de bermude;aider a evacuer une plateforme petroliere sur le point d exploser;faire atterrir un boeing 737-800 en perdition... Bref je vous le conseil.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Flight Simulator X : Acceleration Expansion Pack

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité