flechePublicité

Test Far Cry 3 (PC) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 29 Novembre 2012 , PC , Plus de tests sur PS3 , Xbox 360

Les +

  • Campagne solo réussie
  • Réalisation de qualité
  • Mode ouvert riche de contenu
  • Nombreuses armes / véhicules
  • Plus de 25 heures de jeu

Les -

  • Quelques incohérences (solo)
  • QTE pas très subtils
  • Mode coopératif trop court
  • Multijoueur peu original
  • Temps de chargement (consoles)
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.9

(1358 votes)
Donner votre avis
Far Cry 3
dispo sur PS3 XBOX 360
Publiée le 21/11/2012 à 18:11, par Nerces

Partager ce test

Test de Far Cry 3 : Ubisoft revoit sa copie avec brio

Malgré toutes ses qualités, Far Cry 2 avait du mal à tenir toutes les promesses de ses développeurs. Ces derniers se sont remis en question pour nous proposer un très bon Far Cry 3.

Depuis la sortie de Far Cry premier du nom - en mai 2004, déjà - il en a coulé de l'eau sous les ponts. Le studio Crytek s'en est allé travailler sur la saga Crysis alors qu'Ubisoft a tenté de renouveler sa franchise en lui insufflant une dose de monde ouvert africain. Hélas, Far Cry 2 n'a pas rencontré le succès escompté, la faute sans doute à des erreurs de jeunesse qu'Ubisoft s'est fait un devoir de corriger sur Far Cry 3. Trois studios (Montréal, Malmö et Shanghai) ont travaillé de concert pendant trois ans pour accoucher de ce nouvel opus... Mais l'union fait-elle la force ?

Un océan que l'on dit Pacifique ?Retour au sommaire
Far Cry 3
De prime abord, Far Cry 3 c'est un peu le croisement entre le premier et le second opus de la série. Ubisoft s'est ainsi mis en tête d'associer le cadre idyllique du jeu de Crytek et le monde ouvert de Far Cry 2. Durant toute la partie, le joueur incarne Jason Brody, un Américain de Santa Monica parti s'éclater dans le Pacifique avec ses deux frangins et une bande de copains. Le jeu débute d'ailleurs sur des vidéos de leurs exploits « sports extrême »... Des vidéos diffusées sur une tablette tenue par un certain Vaas Montenegro. Complètement barré, ce type est l'un des patrons du gang qui sévit sur les îles Rook et bien sûr notre bande de gamins a été capturée par le gang en question !

On peut alors grosso modo découper l'aventure en deux grandes parties. La première consiste à s'évader et à retrouver les différents membres de la petite bande alors que la seconde consiste davantage en une traque de Vaas et de ses complices. Nous n'allons pas détailler plus avant le scénario du jeu afin de ne rien dévoiler de l'intrigue, mais sachez qu'assez convenue, celle-ci reste malgré tout intéressante. En dehors de ce découpage en deux parties - peut-être un peu trop marqué - elle se suit avec un plaisir certain et promet de jolis rebondissements alors que la narration et les dialogues sont globalement de qualité.

Gameplay #8 - Un aperçu de la campagne solo sur PC


Die Hard with a VengeanceRetour au sommaire
Cette aventure, nous la vivons à travers les yeux de Jason Brody. Alors qu'il parvient à s'évader, le jeune homme décide de retrouver la trace de ses amis éparpillés aux quatre coins des îles Rook. De fait, il se retrouve embrigadé dans une lutte qui oppose la population locale au gang de Vaas. Jason fait ami ami avec certains habitants et en particulier avec Dennis qui lui sert de guide... Il s'agit bien sûr pour les développeurs de nous faire le coup du didacticiel intégré au jeu, mais reconnaissons que les choses sont plutôt bien fichues. Durant les toutes premières heures de jeu, on apprend à reconnaître l'île, à utiliser sa carte et à repérer les principaux points d'intérêt.

Far Cry 3
Tout l'intérêt du monde ouvert de Far Cry 3 est justement de laisser le joueur libre de ses actions et si les îles Rook posent certaines limites, il n'est question de « couloirs » que lors de quelques très rares missions bien précises. De manière générale, Far Cry 3 fonctionne ainsi : le joueur consulte sa carte des îles et décide de l'endroit où il veut se rendre. Il peut faire apparaître une cible pour avoir une idée de la direction à prendre, mais c'est tout : pas question d'avoir un GPS ou une fonction déplacement rapide. Cette dernière n'existe que pour retourner aux différents camps que l'on peut prendre au gang de Vaas.

Il ne faut « pacifier »Retour au sommaire
Far Cry 3
En début de partie, les îles Rook sont sous le contrôle du gang de Vaas, mais la progression du joueur est l'occasion de libérer petit à petit la population. Sur la carte, on repère effectivement différents points intéressants, mais aussi et surtout des pylônes - qui permettent à Vaas de contrôler les communications - et des camps qui agissent comme autant de mini-bases. La prise des uns et des autres permet de réduire l'emprise de Vaas sur la population et se traduit par des réductions chez les marchands locaux et un changement de teinte de la carte : une région « pacifiée » devient alors plus sure pour circuler et ainsi dénicher tous les objets à collectionner.

Afin de pousser les joueurs à explorer l'île de fond en comble, les développeurs ont effectivement glisser tout un tas de petits accessoires à récupérer : des reliques, des lettres ou des cartes mémoire. Glanés un peu partout, ces objets sont l'occasion de débloquer des succès et des armes « signatures ». Ces dernières sont puissantes, mais ne s'avèrent pas indispensables. Enfin, explorer l'île permet aussi de partir à la chasse afin de récupérer des peaux (de tigre, requin ou autres) qui sont autant de moyens de fabriquer de l'équipement. Ici on cherche à faire un plus grand sac à dos alors que là c'est une cartouchière de plus grande capacité.

Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3

Le travail d'écriture est intéressant, mais on note quelques problèmes de cohérence : comme ce chien que l'on doit tuer à la machette alors qu'on avait notre fusil à pompe dans les mains !

De la variété des situationsRetour au sommaire
Sans aller très loin dans le délire (façon Robinson's Requiem pour les connaisseurs), Ubisoft a tout de même intégré des composantes « survie » à Far Cry 3 et la gestion de l'équipement s'inscrit dans cette logique. Mieux équipé, Jason Brody sera plus autonome et ne sera pas obligé de toujours revenir aux différents camps de base pour « faire le plein ». On peut cependant regretter que le studio ne soit pas allé plus loin et certains joueurs auraient sans doute apprécié la présence d'un vrai mode survie au sein duquel la gestion de la faim / soif, voire même de la fatigue du héros aurait été à l'ordre du jour : on se contentera de la confection de son propre équipement !

Far Cry 3
La chasse n'a pas pour seul objectif de récupérer des peaux diverses et variées, elle s'inscrit également dans un cadre plus général de quêtes secondaires. Bien sûr, Jason est régulièrement réorienté vers la quête principale, mais au détour de rencontres avec la population, il se voit confier différents objectifs toujours facultatifs. Ici, l'idée est bien sûr de varier les plaisirs avec des missions où il faut éliminer au couteau un petit chef local, des livraisons chronométrées ou de petites quêtes scénarisées. Enfin, notons la présence de mini-jeux (poker, tir sur cibles) ou de défis afin de se comparer à ses amis et de « souffler » entre deux vraies missions.

Du contenu à n'en plus finirRetour au sommaire
Far Cry 3
En cherchant à ouvrir systématiquement le champ des possibles, Ubisoft enrichit considérablement le concept prometteur du second Far Cry. Les véhicules disponibles sont plus nombreux (20+) et même s'il n'est pas question d'une vraie simulation de conduite, on sent de vraies différences de maniement. La variété de l'armement (40+) est logée à la même enseigne et si les adeptes « purs » du FPS regretteront un petit manque de sensations, on ne peut que saluer les efforts fournis pour offrir un comportement différent même entre deux fusils d'assaut. Enfin, il nous faut saluer l'excellent travail accompli par les développeurs dans la conception même des niveaux.

Si l'épreuve des pylônes n'est sans doute pas la plus intéressante, la prise des camps est toujours différente : il n'y a pas deux camps identiques. On peut alors vraiment réfléchir à des stratégies d'approche d'autant qu'en fonction des compétences débloquées (via des points d'expérience), on peut largement influer sur le style de Jason Brody : davantage furtif ou plus rentre-dedans, la décision appartient au joueur... et à son équipement bien sûr ! Il suffit de voir les ravages d'un lance-roquettes sur les jeeps adverses ou l'efficacité d'un lance-flamme sur les ennemis « renforcés » pour se dire qu'il y a bien des manières différentes de « s'amuser » !

Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3

Interface un peu encombrante et quick time event pas très subtils sont deux des plus gros défauts à formuler

Plus de 25h en solo... nettement moins en coopRetour au sommaire
En fonction du niveau de difficulté sélectionné (n'hésitez pas à viser haut) et de votre désir de tout compléter, l'aventure solo peut sans doute vous tenir près de 40 heures durant, mais de manière plus certaine, vous ne devriez pas voir le bout du scénario solo avant 20-25 heures de jeu. La suite des événements passera vraisemblablement par le mode coopératif et, enfin, le mode multijoueur. Le premier est un passe-temps amusant qui est l'occasion de replonger dans l'univers du jeu pour quelques missions entre amis. Le scénario y est différent de celui du mode solo et cette fois, il s'agit d'incarner quatre membres d'équipage vendus par leur propre capitaine.

Far Cry 3
Six missions sont alors l'occasion de se lancer à la poursuite dudit capitaine et des milliers de dollars qu'il a subtilisé. Bien sûr, l'aventure est surtout l'occasion de jouer en équipe avec des personnages (Callum, Tisha, Leonard et Mikhail) complémentaires. Ici, il n'est pas question d'une aventure ouverte comme en solo et s'il y a parfois un peu de variété (cf. cette mission juché sur des quads), le mode coopératif de Far Cry 3 ne doit se prendre que comme un petit module destiné à passer le temps entre amis.

Un multi soigné, mais pas très originalRetour au sommaire
Far Cry 3
Du côté du multijoueur, c'est un peu le même « problème » et malgré tout le talent du studio Massive, on a un peu de mal à faire le lien avec le mode solo. Jusqu'à 18 joueurs peuvent s'affronter au travers de quatre modes de jeu et sur dix cartes. Dans le fond et en dehors peut-être d'un relatif manque de lisibilité des cartes (auxquelles ont s'habitue assez vite), il n'y a pas de reproche particulier à formuler. Comme sur tout mode multijoueur réalisé avec soin, on prend donc un certain plaisir à jouer, mais la magie n'opère jamais complètement. En réalité, c'est la sensation persistante de déjà-vu et de déjà-joué qui prévaut et gâche un peu le plaisir.

Far Cry 3
Les développeurs ont bien imaginé les modes de jeu Brasier (brûler en plusieurs étapes les dépôts adverses) / Transmission (capturer et protection d'émetteurs radio) et intégré une composante sociale au travers d'éléments à décoder pour débloquer de nouveaux gadgets, mais la sauce ne prend pas totalement. Attention, Far Cry 3 multijoueur n'est pas un mauvais jeu et pourvu que le mode solo fédère suffisamment de monde, il y aura moyen de trouver de nombreux joueurs sur les serveurs, mais disons qu'il soutient difficilement la comparaison avec la partie scénarisée... Reste comme toujours la présence d'éditeurs de niveaux qui seront peut-être suffisants pour entretenir la flamme, mais il est encore trop tôt pour le dire.

Nous arrivons à la conclusion de cet article et l'aspect technique n'a même pas été effleuré ! Cela dit, c'est une bonne nouvelle, car si la technique se laisse à ce point oublier c'est 1/ que le jeu est bon et 2/ que le fond prime sur la forme. Beau, avec des temps de chargement réduits à leur plus simple expression, Far Cry 3 est une réussite sur presque toute la ligne : en réalité, certaines voix françaises (pas toujours dans le ton), de petites fautes d'orthographe, l'hétérogénéité des textures et une interface encombrante pourraient gêner les joueurs alors que sur consoles, on doit aussi faire avec un crénelage assez marqué. En dehors de cela, il nous faut saluer la richesse graphique, le rendu des personnages, les musiques bien sympa et une vitesse d'animation irréprochable que l'on soit sur PC ou sur consoles. Sur ces dernières (PS3 / Xbox 360), il faut toutefois signaler des temps de chargement un peu long, mais heureusement bien géré : le jeu ne charge jamais pendant notre exploration de l'île.

Gameplay #9 - Modes multi et coop sur PC


Intéressant à plus d'un titre, Far Cry 2 était entaché d'un respawn pénible et de quelques choix malheureux. Ubisoft a retenu la leçon et améliore son concept sur toute la ligne. Far Cry 3 n'est pas exempt de défaut et certains soucis de cohérence ne manqueront pas d'être soulignés par les joueurs. On préfère se focaliser sur les points positifs : sur ce monde ouvert d'une grande richesse, sur cette variété des situations et sur la liberté laissée au joueur pour traiter les problèmes à sa manière. Bien sûr, le scénario est parfois un chouia dirigiste et les modes coopératif / multijoueur semblent moins novateurs, mais retenons surtout le travail accompli par des développeurs qui nous proposent un jeu complet sur lequel on pourra s'amuser de longues heures durant seul, avec ses amis ou au hasard des rencontres sur le Net. Une franche réussite que l'on ne quitte - au petit matin - qu'après de longues heures « en apnée ».


Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 3,6 GHz, 18 Go de mémoire vive et GeForce GTX 680. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur quadruple-cœur 3 GHz, épaulé par 4 Go de mémoire vive et une GeForce GTX260.

Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Far Cry 3
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Un must-have Ce jeu est un des jeux les plus proches de la perfection, et je pèse mes mots ^^ Enfin un jeu qui vaut sont prix ! Ca faisait bien longtemps qu'un jeu ne m'avait pas autant absorber... Les graphismes sont fabuleux pour la PS3 qui n'a pas eu grand chose de beau depuis God of War III (oui ça restera le plus beau jeu de la console selon moi)... Niveau jouabilité, la p suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (8) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
Mauvais "jeux de rôle"? "fps"? Après Far Cry premier du nom,Far Cry 3 n'est mème pas une copie grossière.Jeux très ennuyant,on passe son temps en quètes inutiles et lassantes,cueillir des fleurs,apologie de l'abattage des animaux strictement inutile quel exemple!Ils ont du oublié les caribous soit dis en passant.Le scénario,le game play,c'est la médiocrité à tout les étages.Le graphisme?Il faut une carte à 400 euros et encore p suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
Commander sur
Far Cry 3
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Far Cry 3

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Borderlands : The Pre-Sequel

Borderlands : The Pre-Sequel

Pour tous joueurs | PS3 , Xbox 360
flechePublicité
flechePublicité