flechePublicité

Test F.E.A.R. 2 : Project Origin (PC) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 12 Février 2009 , PC , Plus de tests sur PS3 , Xbox 360

Les +

  • Une ambiance bien rendue
  • Des combats très « alertes »
  • Final réussi, scénario intéressant...

Les -

  • ... mais narration douteuse
  • Trop court et bien trop facile
  • Progression trop dirigiste
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.9

(33 votes)
Donner votre avis
Publiée le 19/02/2009 à 11:02, par Nerces

Partager ce test

F.E.A.R. 2 : le test du Project Origin

Pas loin de quatre ans que F.E.A.R. est sorti et après bien des déboires, Monolith est enfin en mesure de nous en proposer la vraie suite.

F.E.A.R. 2 : Project Origin
Faisant abstraction du travail réalisé par TimeGate Studios sur F.E.A.R. premier du nom, Monolith n'a pas souhaité s'inspirer des scénarios imaginés pour Extraction Point et Perseus Mandate. Après bien des péripéties, le développeur de Seattle est enfin parvenu à récupérer les droits d'exploitation de sa licence et avec F.E.A.R. 2 : Project Origin, il compte bien reprendre son histoire là où il l'avait laissée... Si la troublante Alma est bien sûr de la partie et qu'il est toujours question de frissons « paranormaux », il faut toutefois faire avec une sensible nuance : F.E.A.R. 2 a été conçu dès le départ avec les PC et les consoles PS3 / Xbox 360 en tête. Une contrainte trop lourde à gérer pour Monolith ?

Alma même pas fait peur !


En fait de suite, l'histoire de F.E.A.R. 2 : Project Origin débute alors que celle de F.E.A.R. premier du nom n'est pas encore terminée. Dans la peau de Michael Beckett, le joueur est envoyé en mission dans les locaux d'Armacham Tech afin de récupérer Geneviève Aristide. Son équipe agit donc en parallèle de celle que l'on menait dans le précédent opus pour ce qui ne devait être qu'une mission de routine. Hélas pour ce brave Beckett et tant mieux pour nous, les choses ne tardent effectivement pas à se corser et l'explosion nucléaire qui clôturait F.E.A.R. lance véritablement cette nouvelle aventure.

Vidéo #43 - Compilation de séquences PC

F.E.A.R. 2 - Project Origin : compilation de séquences PC

Une nouvelle aventure qui risque de décevoir plus d'un joueur, non par son scénario plutôt pas mal trouvé et qui réserve un final réussi, mais plutôt par la manière d'avancer. En effet, Monolith a opté pour une narration façon « documents que l'on ramasse et que l'on ne lit pas ». Le rythme de l'action étant ce qu'il est, le joueur ne prend que rarement le temps « de se poser ». Quant F.E.A.R. nous offrait quelques moments « d'introspection », F.E.A.R. 2 enchaîne les phases action. Si le joueur ne s'ennuie jamais et ne se retrouve jamais perdu « à chercher son chemin », il passe aussi à côté de la majeure partie du scénario.

F.E.A.R. 2 : Project Origin
Ce problème, bien sûr évitable pourvu que l'on se force à lire les différents documents récoltés, est accentué par le déroulement du jeu et sa grande simplicité. De nombreux joueurs PC craignaient que le développement multisupport pousse Monolith à revoir la difficulté à la baisse : si nous n'avons pas le fin mot de l'histoire, il n'en demeure pas moins que F.E.A.R. 2 est un titre que n'importe quel habitué du FPS se doit de parcourir au niveau de difficulté le plus élevé. Même en prenant cette précaution, l'aventure ne pose guère de problème et cette « promenade de santé » se termine en une petite dizaine d'heures, en flânant en chemin !

Un double reproche qui n'est heureusement pas suffisant pour nous détourner du nouveau titre de Monolith, mais qui vient évidemment tempérer notre enthousiasme, mais enchaînons tout de même avec quelques bonnes nouvelles. Il faut effectivement signaler que Monolith a tenu compte de certaines critiques formulées à l'encontre de F.E.A.R. en se focalisant sur la diversité. F.E.A.R. 2 dispose de plus d'environnements, de plus d'ennemis différents et de situations plus variées. Du côté des environnements, les interminables bureaux de F.E.A.R. sont plus riches de détails et se complètent de séquences en extérieur, dans un laboratoire, une école...

F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin

F.E.A.R. 2 tranche notamment par la diversité des ennemis qu'il propose

Les ennemis aussi gagnent en variété et les gardes d'Armacham Tech qui peuplent notre début de partie reçoivent assez vite le renfort des Replicas, de mutants pour le moins bondissants, de supersoldats blindés de la tête aux pieds et de quelques autres joyeusetés que nous vous laissons la joie de découvrir. Enfin, la variété se ressent aussi au niveau des situations avec la présence de séquences aux commandes d'une armure de combat (sorte de Mechwarrior), quelques passages « énigmes » et divers quicktime events. Hélas, cette apparente variété n'est guère exploitée par Monolith.

F.E.A.R. 2 : Project Origin
Les développeurs semblent effectivement ne pas avoir trop su comment les intégrer au jeu et à leur scénario. Si la séquence mech est techniquement réussie, elle arrive comme un cheveu sur la soupe, comme le « passage obligé » d'un cahier des charges suivi trop scrupuleusement par les développeurs. Il en va de même pour les quicktime events par trop archaïques ou les énigmes bien sommaires. Autre reproche qui ne gêne finalement pas vraiment, mais que l'on ressent en diverses occasions : l'impression d'être sur un « rail ». Malgré la relative ouverture de certains décors, l'ensemble paraît plus étriqué que les bureaux du premier opus.

Ce défaut est heureusement compensé par la structure même des niveaux et par l'alternance très rapide des séquences action / balade. Du coup, l'impression d'emprunter un couloir se fait moins pesante. Là encore, certains joueurs PC pointeront du doigt les limitations des consoles, mais il est en fait difficile de savoir pourquoi Monolith a choisi de réduire l'ouverture des niveaux. Ce qui est en revanche certain, c'est que la version PC de F.E.A.R. 2 est la plus réussie. Pourvu que vous disposiez d'une machine correcte (Double-cœur, 2 Go de RAM, GeForce 8800GT) et vous aurez un titre à la fois très beau et très fluide.

Vidéo #44 - Gameplay PlayStation 3

Quelques minutes de jeu sur la version Playstation 3

Mieux, avec un PC puissant, vous pourrez sans problème passer en 1680x1050 tout en activant des options comme l'anticrénelage et le filtrage anisotropique. Sur consoles, le résultat n'est pas mal non plus, et ce, même si le niveau de détail des textures paraît un rien plus faible et que le crénelage est plus prononcé. Il convient cependant de distinguer le rendu Playstation 3 de celui obtenu sur Xbox 360. En effet, la réalisation sur la console de Sony nous a semblé un peu moins réussie alors que l'activation de la torche rendait l'animation moins fluide. Rien de vraiment gênant, mais cela mérite d'être signalé.

F.E.A.R. 2 : Project Origin
Enfin, terminons en faisant un petit point « réseau ». Comme ce fût le cas avec F.E.A.R., le mode multi n'est pas l'élément moteur pour Monolith. Malgré cela, les six modes de jeu proposés par les développeurs (Armored Front, Blirz, Control, Deathmatch, Failsafe et Team Deathmatch) associés à la nervosité des affrontements permettent de passer un agréable moment. On regrette cependant que tout le monde se limite pour ainsi dire au seul fusil d'assaut et surtout qu'il soit si difficile de trouver un serveur décent (version PC). Si une partie de temps à autre peut être amusante, il apparaît donc clairement que l'intérêt de F.E.A.R. 2 réside dans son mode solo.

Conclusion


Sans jamais nous éclabousser de son génie, Monolith Productions assure l'essentiel avec ce nouvel opus. F.E.A.R. 2 : Project Origin ne fait pas vraiment preuve d'originalité, pas plus qu'il ne fait vraiment peur, mais il remplit très correctement son cahier des charges. L'ensemble est très nerveux avec des combats parmi les plus expéditifs du moment dans un jeu d'action à la première personne. Du coup et à défaut de réelle concurrence en ce début d'année, F.E.A.R. 2 est sans doute le FPS du moment. Cela ne doit cependant pas nous empêcher de regretter le manque d'ambition des développeurs, la faiblesse du scénario (ou au moins de sa technique de narration) auquel on ne parvient pas à s'intéresser et, en définitive, que ce F.E.A.R. 2 ne soit pas tout à fait à la hauteur de son ancêtre. Un bon jeu, simplement.


F.E.A.R. 2 nécessite, sur PC, l'utilisation de Steam pour procéder à l'activation du jeu.

Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de F.E.A.R. 2 : Project Origin sur PC
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de F.E.A.R. 2 : Project Origin sur Playstation 3
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de F.E.A.R. 2 : Project Origin sur Xbox 360

F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
F.E.A.R. 2 : Project Origin
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : brutax
Bon
Vraiment pas mal Un jeu bien réussi, mais, à mon goût, moins stressant en solo que le premier opus (même si des passages sont vraiment très angoissants). La durée de vie solo est dans les normes avec des épisodes bourrins, d'autres calmes, d'autres flippants. Un bon jeu, donc que je recommande. P.S. je ne dis rien sur le mode multi que je n'ai pas encore testé. suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Wolf-Ghost66
Bon
F.E.A.R 2 Alors pourquoi pas très bon?Déja parce que le jeu fait pas assez peur(enfin moi je l'espérais plus),les graphismes sont beaux pour sa sortie(2 ans ont passé depuis...),il est court et linéaire,un peu trop facile,le personnage principal parle même pas mais il reste quand même bon,son ambiance glauque et oppressante,les ralentis magnifiques(mais rendent le jeu trop faci suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Playlist F.E.A.R. 2 : Project Origin

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité