flechePublicité

EVE Fanfest : CCP et ses joueurs communi(qu)ent



Sortie 2014 sur PC, PS4
Publiée le 25/03/2015 à 16:03, par Maxence

EVE Fanfest : CCP et ses joueurs communi(qu)ent

Nous avons pu assister, trois jours durant, au rassemblement des joueurs de EVE Online en Islande. Compte-rendu.

« Je ne voudrais pas faire une promesse que nous ne pourrions tenir » prévient Torfi Frans Ólafsson (Creative Director chargé du développement de l’univers EVE) lors de la keynote principale du Fanfest 2015 d'EVE Online, à propos de la sortie prochaine d'une maquette de vaisseau. « On en a pourtant l'habitude », lâche un anonyme devant une foule hilare. Voilà le rapport qu'entretient le studio CCP Games avec ses joueurs. Amour, humour et haine servent de fondement à cette relation forte mais ambigüe, durable – EVE Online est sorti en 2003 – mais perpétuellement mise en balance.

Community Managers
EVE Fanfest 2015
En juin 2011, la mise à jour Incarna d'EVE Online fait par exemple un pas vers les micropaiements, qui ont le vent en poupe à cette époque. Les joueurs grondent, et n'acceptent pas l'affront. Ils organisent des manifestations, massivement suivies, faisant planter quelques serveurs au passage. La station d’échange de Jita – le système le plus peuplé d’EVE Online – est constamment prise pour cible par des milliers de joueurs, qui marquent ainsi leur mécontentement en tirant sans relâche sur le monument.

EVE Online reçoit alors deux grosses mises à jour annuelles, et les joueurs doivent attendre la fin du mois de novembre pour voir la réponse de CCP : le studio décide de faire machine arrière, et d’écouter unilatéralement sa communauté. Pour sceller cet accord tacite, la statue ornementale de la station est remplacée par une version détruite. Chez CCP, on n’hésite pas à reconnaitre ses erreurs. « C’est une relation client permanente », nous confie Andie « Seagull » Nordgren, Executive Producer sur EVE Online, particulièrement appréciée des joueurs. « Les gens nous paient pour un service, et si nous ne leur donnons pas quelque chose qu’ils aiment, ils arrêteront de payer pour ce service… C’est une relation dans laquelle nous partageons le pouvoir.  ». Un état de fait qui peut être dur à accepter pour un développeur de jeux vidéo, communément habitué à n’établir qu’une communication vers le bas. « Pour moi ce n’est pas compliqué à gérer tant que vous comprenez les joueurs, que vous les respectez, ainsi que leur investissement. Nous avons une communauté très raisonnée, la plupart des gens sont matures, bien évidemment sur Internet il y a toujours des fous, mais globalement les gens sont sensibles et passionnés. C’est pourquoi ils sont en colère parfois. J’ai beaucoup de respect pour ça. »

Voilà pourquoi CCP Games rend régulièrement hommage à ses fans, comme avec ce monument – bien réel, cette fois – inauguré la veille du Fanfest 2014. Situé entre les studios de CCP et le Harpa, qui accueille l’évènement depuis quelques années, il repose sur un socle de marbre sur lequel sont inscrits les noms de tous les joueurs d’EVE Online au 1er Mars 2014 (pour trouver le vôtre, c’est par ici). Comme un symbole, CCP y a enterré un ordinateur portable contenant photos, vidéos et messages de joueurs. Le hardware doit résister aux affres du temps, pour constituer un souvenir indélébile à destination des générations futures. Cette œuvre d’art d’un genre nouveau est désormais un lieu touristique incontournable de la ville, nous souffle Benjamin Bohn, Art Manager sur EVE Online.

EVE Fanfest 2015
EVE Fanfest 2015
Chacun cherche son nom sur le monument EVE Online à Reykjavík


Mesure et démesure
Pour sa douzième édition, le Fanfest s'est une nouvelle fois déroulé au centre des congrès de Reykjavík, sur le vieux port de la capitale islandaise. Plus de 1200 joueurs ont fait le déplacement, provenant du monde entier (Etats-Unis, Europe, Australie, Asie…) pour communier gaiement autour de l’univers EVE dans ce bâtiment à l’architecture audacieuse, proche du type de vaisseau que l’on pourrait retrouver dans l’univers de CCP. Conférences, keynotes statuant sur les gros changements à venir, rassemblements de joueurs, ateliers coiffure/maquillage/tatouage (VRAI tatouage !?), pub crawl (barathon), soirée concert et autres tournois à l’ambiance fiévreuse sont organisés trois jours durant : aucun des joueurs interrogés ne fait la fine bouche quant au coût du droit d’entrée, fixé à 150 dollars, auxquels s’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement.

EVE Fanfest 2015
L’opportunité de rencontrer pour de vrai, parfois pour la première fois, des joueurs de sa corporation, comme celle de discuter directement avec les développeurs du jeu, qui se baladent librement dans l’enceinte, suffisent au bonheur des participants. Lars (« Druur Monakh » ingame), un joueur allemand installé depuis quinze ans dans le Colorado et dont c’est le troisième Fanfest, raconte : « Je ne joue pas beaucoup à EVE Online, et plutôt dans mon coin. Ce sont les autres joueurs qui viennent me chercher en général ». Mais alors pourquoi un joueur plutôt solitaire parcourrait près de 6000 kilomètres pour venir au Fanfest ? « Ce matin, j’étais à une conférence, et il n’y avait plus de place assise dans la salle. Seagull est arrivée et s’est assise sur les marches, entre les rangées de sièges au milieu des joueurs. C’est pour ça que je viens au Fanfest, parce que CCP respecte ses fans et ne se place jamais au-dessus d’eux. » m’explique-t-il, les yeux un peu embrumés après quelques heures de pub crawl.

On remarque effectivement le très discret patron de CCP, Hilmar Veigar Pétursson, qui applaudit ses employés en train de donner le concert final de l’évènement (le community manager de poche Paul Elsy, aka CCP Falcon, est d’ailleurs un sacré rappeur !), au milieu d’une foule conquise. Proche de son public, le studio islandais place l’avis de ses joueurs au-dessus de tout, ou presque. Des tablettes tactiles attendent par exemple sagement – à côté des stations Oculus où sont jouées les expérimentations de réalité virtuelle développées à Atlanta et Shanghai – que les joueurs viennent y consigner leurs remarques. Certaines seront d’ailleurs compilées lors de la keynote de conclusion, CCP n’oubliant évidemment pas les retours négatifs dans l’opération.

EVE Fanfest 2015
EVE Fanfest 2015
Le patron, à gauche, et le concert des employés, à droite


Council of Stellar Management
EVE Fanfest 2015
Depuis 2006, les joueurs sont amenés à voter pour élire quatorze représentants – c’est le Council of Stellar Management ou CSM – destinés à devenir, pour un an, les interlocuteurs privilégiés de CCP concernant EVE Online. « Vous signez un NDA (ndr : Non Disclosure Agreement ou accord de non-divulgation), pour que nous puissions vous introduire au sein de CCP, d’une certaine manière. Vous êtes en quelque sorte une équipe de joueurs qui travaille avec nous dans nos processus de développement », nous explique Andie Nordgren. « C’est une sorte d’étrange focus group d’élite (rire). Ils nous aident à voir nos erreurs les plus communes, avant qu’on ne les commette vraiment, mais ils sont aussi un interlocuteur proche avec qui interagir concernant nos projets ». Beaucoup des nouveaux élus, dont on a vu le nom apparaitre graduellement à l’écran lors de la keynote principale, ont d’ailleurs été largement applaudis par l’assemblée. Depuis dix ans, l’influence du CSM n’est plus à démontrer, même si certaines personnes attirent forcément quelques huées dans l’assemblée.

EVE Fanfest 2015
Avec ses grosses alliances regroupant parfois quelques centaines de corporation, EVE Online reste un jeu où la politique et le roleplay ont une importance énorme. Les rivalités sont certes plus tenaces en jeu qu’en réalité – en témoigne cette rencontre entre joueurs français qui ne s’apprécient guère en jeu, mais qui restent tout à fait cordiaux de visu, malgré une forte propension au troll – mais EVE est le genre de MMO auquel on peut jouer sans être forcément connecté au monde virtuel. On raconte par exemple l’histoire d’un joueur étant devenu, au fil du temps, proche d’une grande corporation, jusqu’à l’intégrer et en gravir les échelons. Il en avait rencontré les membres dans la vraie vie, avait noué de solides amitiés… jusqu’à en prendre la tête pour la liquider complètement du jour au lendemain. Il était en fait membre actif d’une corpo concurrente.

Les légendes urbaines, qu’elles transforment la réalité ou non, sont légion après quasiment douze ans d’existence (un aperçu ici). La manière dont EVE peut déborder sur la vraie vie peut avoir quelque chose d’inquiétant. « C’est pour les adultes, et il y a certains comportements un petit peu décalés, mais je trouve ça plutôt marrant » lâche Andie Nordgren, visiblement amusée par l’anecdote. « C’est un jeu, il y a un cercle magique autour de lui. On peut en repousser les limites dans une certaine mesure, c’est le metagame, mais il y a également des limites, celles de la loi ou de la décence humaine par exemple. Les gens le savent. ».

Entre réalité et virtualité, il y a la VR
EVE Fanfest 2015
Newcastle pour EVE Valkyrie (nos impressions ici), Atlanta et Shanghai pour le VR Labs (article à venir) : ce sont une cinquantaine de personnes environ qui planchent sur l’épineux sujet de la réalité virtuelle pour CCP Games. Sans doute boosté il y a deux ans suite à la présentation d’EVE VR (qui deviendra ensuite Valkyrie), le studio a accéléré ses expérimentations au point que le sujet est devenu l’une des attractions phares du Fanfest. Si Valkyrie partage l’univers d’EVE Online, il en reste pour autant très éloigné en matière de gameplay, et n’interagira pas avec le jeu, contrairement au free to play de la PS3, Dust 514. L’histoire de CCP est de toute façon marquée par la réalité virtuelle, et c’est donc logique que le studio soit l’un des premiers grands de l’industrie à montrer un jeu complet utilisant la technologie. « Mon premier travail, c'était pour une société islandaise nommée Oz. Cette société utilisait déjà la réalité virtuelle via un langage de modelling dans le but de créer des mondes virtuels, même si les casques n'existaient pas à cette époque. Donc en fait j'ai passé toute ma vie à tenter de faire fonctionner cela », nous éclaire Hilmar Veigar Pétursson, CEO du studio islandais.

EVE Fanfest 2015
EVE Fanfest 2015
EVE Fanfest 2015
La réalité virtuelle est un sujet central sur CCP, qui investit massivement dessus


S’éloigner du gameplay traditionnel d’EVE Online n’empêche pas Valkyrie de recevoir un accueil très chaleureux des participants du Fanfest (et en dehors, avec ce superbe trailer de gameplay), qui ont fait la queue en masse pour s’essayer au jeu. Sans doute sentent-ils que ce premier pas technologique vers la VR servira, à terme, pour leur jeu de prédilection. Même son de cloche du côté de CCP : « Maintenant que la technologie de réalité virtuelle est sur le point de percer, nous avons en quelque sorte une nouvelle interface nous permettant d'accomplir notre vision d'un monde virtuel. EVE Valkyrie est notre premier pas, mais je vois beaucoup d'opportunités à l'avenir, de mélanger ensemble tous ces aspects d'EVE Online » annonce Hilmar Veigar Pétursson. « Nous voulons apporter notre contribution à l'arrivée d'expériences de réalité virtuelle convaincantes, notamment au lancement de la technologie. La manière dont les gens vont connaitre leur première expérience conditionnera son succès ou son échec. »

Gameplay Fanfest 2015



C’est pour cela qu’il laisse les coudées franches à ses équipes, comme nous le confie le Managing Director français de CCP China, basé à Shanghai. Jean Charles Gaudechon a fait ses classes chez Electronic Arts, où il a notamment contribué au développement de FIFA sur la génération PS360, servi de producer sur l’oubliable Boogie puis versé du côté du free to play avec Need For Speed World et Battlefield Heroes. Débauché par CCP pour sa connaissance de ce système de monétisation, il œuvre désormais sur Dust 514, mais dispose également d’une équipe de dix personnes dédiée à la réalité virtuelle, principalement avec le Gear VR de Samsung. Il se sent totalement libre d’expérimenter sur le sujet, et assure ne pas avoir de directive particulière de son patron : la maison mère n’est prévenue qu’en cas d’avancée majeure, et c’est sans doute ce qui permet à tous ces développeurs VR de progresser. Ne pas se fixer de limite est parfois la meilleure manière d’explorer un territoire.

Studio entre deux eaux
EVE Fanfest 2015
S’il est important pour le développeur d’être au contact de sa communauté lors du Fanfest annuel, c’est aussi parce que cela offre à l’équipe une véritable respiration dans l’année. Certains développeurs parcourent les allées en famille, d’autres en profitent pour se reposer. Il y a peu d’activité chez CCP, que nous avons eu l’occasion de visiter. Avec plus de deux cents développeurs à Reykjavík, le studio est de la taille des grands. Pourtant, il tente par tous les moyens de conserver l’esprit et la flexibilité d’une start-up, en fractionnant son personnel en équipes. Un graphiste, un programmeur et un designeur composent par exemple chacune des micro-entreprises qui constituent CCP : une sera chargée de l’interface utilisateur, une autre, de l’équilibre du jeu, une troisième s’occupera de la gestion du serveur Tranquility (près de 4000 Go de RAM et 2600 GHz de puissance de calcul)…

EVE Fanfest 2015
« La magie réside dans le fait d'organiser les équipes en start-up au sein de l'entreprise, alors que l'entreprise elle-même n'est pas une start-up » explique Hilmar Veigar Pétursson. « Il y a des liens et une ligne de conduite claire, ils ont les outils et la technologie pour accomplir leurs objectifs, mais ces équipes disposent d'une grande autonomie ». Il est également important d’opter pour une langue commune, pour des équipes accueillant des expatriés français, américains, africains du Sud ou encore canadiens. « L’anglais est la langue officielle et obligatoire du studio. Par exemple, je suis un jour arrivé en retard à une réunion, alors que tous les participants étaient islandais, sauf moi. Ils avaient malgré tout commencé à discuter en anglais » détaille le Français Benjamin Bohn, installé à Reykjavík depuis une quinzaine d’années. « Nous avons toujours pensé que la diversité était source de richesse, c'est pour cela que nous travaillons avec des gens issus de différents pays du monde, de différentes cultures et dans différentes disciplines. Il est difficile de faire converger tous ces gens vers la même cause, mais je pense que nous y sommes parvenus au long de notre histoire, et que c'est grâce à cela que nous avons progressé », conclut Pétursson.

Un conte de fées ?
Un fonctionnement de start-up cosmopolite pour l’une des plus grosses sociétés islandaises, un rapport fort et sincère avec la communauté, une grande énergie dépensée à soutenir les différents évènements organisés par les joueurs à travers le monde (Londres, Amsterdam, Las Vegas, Australie…) : la vie du studio peut-elle se résumer à ce conte de fées parfait ? Évidemment non, même si on ne préfère pas s’appesantir sur les côtés un peu plus délicats de l’aventure CCP. L’absence quasi-totale de Dust 514, annoncé en 2009 et sorti en 2013 sur PS3, fait d’ailleurs un peu tache. S’il faut aller chez Polygon pour découvrir que le MMOFPS est finalement rentable, son développeur ne semble pas spécialement disposé à mettre en lumière le travail accompli ces derniers mois sur le jeu. A moins qu’il n’en prépare la version PC, nommée « Project Legion » l’année dernière, et n’ait donc spécialement de détail à livrer pour l’instant.

EVE Fanfest 2015
EVE Fanfest 2015
EVE Fanfest 2015
Très proche de la communauté, en toutes circonstances


Plus trivialement, on ne parle pas non plus des débordements réguliers des joueurs d’EVE Online lors du traditionnel pub crawl. Annulé une année suite à des échauffourées entre locaux et participants, l’évènement semble s’être bien déroulé cette fois-ci, et devrait faire son retour l’an prochain. On préfère logiquement insister sur le côté insolite du rassemblement, comme ces deux demandes en mariage survenues lors de l’évènement, ou ces 2,4 millions de couronnes islandaises (16 160 euros) récoltées pour une œuvre de bienfaisance, via des ventes aux enchères et un diner de charité. Commencé en 2004 au deuxième étage d’un café de Reikjavik avec 120 participants, le Fanfest est devenu un évènement massif, retransmis gratuitement sur Twitch par ses organisateurs dans le monde entier. Anecdote intéressante, qui souligne une dernière fois l’intérêt que porte le développeur à sa communauté : habituellement tenu fin avril, période plus clémente en termes de climat, le Fanfest s’est cette année déroulé du 19 au 21 mars. C’est un joueur qui, sur le forum du jeu, a alerté CCP dès 2009 sur l’arrivée d’une éclipse solaire entre ces deux dates, invitant le studio à décaler son évènement d’un mois. Aussitôt dit…

Conclusion
Les yeux un brin humides, Hilmar Veigar Pétursson consent à nous livrer son souvenir le plus marquant du Fanfest : « J'ai vécu un moment particulier juste avant de vous rejoindre ici. Un participant du Fanfest, qui est en fauteuil roulant suite à un accident, m'a confié son dispositif de reconnaissance des ondes cérébrales. Il rêve de se construire un exosquelette, et a donc commencé à chercher comment interagir avec le dispositif. Il nous l'a confié afin que nous l'utilisions pour une expérience de réalité virtuelle. J'ai donné l'appareil, que l'on appelle le MUSE, à notre équipe de VR Labs, et ils vont probablement faire quelque chose d'un peu fou avec. Peut-être, peut-être pas, je ne sais pas, mais c'était très spécial. Il nous a confié cet objet, très personnel, parce qu'il nous fait suffisamment confiance ».

Entre CCP et sa communauté, tout est donc question de confiance, mutuelle et réciproque, pour une relation entamée il y a plus de dix ans. Une histoire qui ne semble pas près de s’achever : « Je pense que si nous faisons correctement notre travail, EVE Online pourra vivre pour toujours, sans que je puisse réellement définir ce "pour toujours". En prenant les choses les unes après les autres, et en faisant les bons choix, si l'on continue de se mettre en danger, je pense que le jeu se poursuivra encore très longtemps. » Au moins jusqu’à l’année prochaine, pour le douzième Fanfest, du 21 au 23 avril 2016.

gif : petite Flèche orange
Faites le tour du EVE Fanfest en photos !

EVE Fanfest 2015

EVE Fanfest 2015

Tous les commentaires

  • Elrem
    26/03/2015 23:03:54

    maxidinguefr33 A chaque fois que je mate la vidéo de la prochaine extension..... je suis à deux doigts de recraquer. Merci :D

  • maxidinguefr33
    25/03/2015 20:40:55

    Ouais joli article mais tu a oublié de rajouter le dernier trailer diffusé pendant l?événement. https://www.youtube.com/watch?v=s3060a8NkOk&feature=share

  • Lemasque
    25/03/2015 19:25:11

    Sacré Dossier Max! Merci

flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité