flechePublicité

Test Arx Fatalis (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie le 26 Septembre 2002 sur PC Sortie le 28 Janvier 2004 sur Xbox
Publiée le 01/01/2003 à 00:01, par emmeel@aol.com

Partager ce test

Test de Arx Fatalis

Arx Fatalis est un jeu d'aventure et de rôle, qui se déroule dans un monde d'où le soleil a disparu. Les habitants ont donc dû s'abriter sous terre dans une ancienne mine naine. La mine comporte plusieurs niveaux alloués aux différentes races d'Arx (humains, gobelins, trolls, hommes rats, femmes serpents ou nains). Le héros du jeu s'y retrouve sans savoir ni pourquoi ni qui il est, et au cours de ses aventures explore les différents niveaux souter-rains. Il aura ainsi l'occasion de découvrir qui il est, d'où il vient et la mission qu'il doit mener à bien dans Arx.

Le personnage.

Le jeu se joue uniquement à la première personne (pas de mode multijoueurs) et seul : il ne s'agit pas ici de constituer une équipe mais d'avoir un personnage capable de faire face aux événements par lui-même. La création de personnage est très simple, ce qui est un avantage pour les joueurs novices et reposera les plus habitués. Elle consiste à allouer des points en petit nombre à 4 caractéristiques principales (force, mental, dextérité, constitu-tion), et d'autres points en plus grand nombre à des talents (par exemple furtivité, combat en corps à corps ou à l'arc, magie, crochetage de serrures…).

Le joueur peut créer un personnage à sa convenance et n'est pas enfermé dans un système de classes ou de métiers. De plus à chacun des 10 niveaux que l'on atteint au cours du jeu, de nouveaux points seront à attribuer ce qui permet de faire évoluer son personnage selon ses besoins ou ses goûts. Rien n'empêche par exemple un guerrier d'avoir des compétences élevées en magie et quelques talents permettant de crocheter les serrures. Au joueur de choisir un personnage équilibré ou plus spécialisé.

L'univers du jeu.

L'interface est simple et réduite, ce qui favorise une immersion totale dans un univers en 3D. Le joueur est véritablement au cœur de l'action, au lieu de la surveiller du dessus comme c'est souvent le cas dans les jeux de rôle. Dans Arx, on peut vraiment être attaqué dans le dos sans s'en douter avant que l'attaque ne débute !

Les décors et les ambiances sont soignés, et le joueur est convié à une véritable exploration. Il découvrira ainsi entre autres une ville médiévale, un lac souterrain, des mines de cristal ou encore une cathédrale… Les graphismes du jeu sont beaux, avec le soin apporté non seulement à l'atmosphère, plutôt oppressante, mais aussi aux textures et aux cou-leurs, et tout cela pourtant dans un monde souterrain donc sans beaucoup de lumière. Arx Fatalis ne comporte pas de musique mais un environnement sonore original.

De plus l'exploration n'est pas linéaire : il ne s'agit pas de voir les niveaux le uns après les autres, mais plutôt de suivre le cours du jeu en différents endroits, en faisant de nombreu-ses allées et venues entre les 8 niveaux des mines. Le joueur peut s'attendre à de nom-breuses heures de jeu.

Un jeu de rôle et d'aventure à la fois.

Arx Fatalis est en effet d'une nature hybride, et emprunte des caractéristiques à ces 2 genres.

Arx est un jeu de rôle à plusieurs titres. Le joueur crée un personnage à sa convenance. Il collecte, gère et fait interagir des objets qu'il peut aussi vendre et acheter dans quelques boutiques (il peut même faire la cuisine). Il a des quêtes à mener à bien. Il dispose d'une certaine liberté dans l'exploration des lieux, et peut décider de la marche à suivre pour atteindre ses objectifs. Enfin, et c'est une extension de la remarque précédente, le joueur peut aussi décider d'être "bon" ou "mauvais" : c'est à dire qu'il choisit la voie diplomatique s'il le souhaite, mais qu'il peut massacrer tout le monde aussi.

Mais Arx est aussi un jeu d'aventures. Le scénario est tout de même assez linéaire, et le joueur qui ne veut pas faire la mission principale se trouvera un peu dépourvu. Toutefois il faut observer à ce titre que ceci est cohérent avec le scénario (que nous ne dévoilerons pas car c'est un ressort du jeu) : le personnage a une bonne raison d'être là et il ne serait pas logique qu'il fasse tout autre chose. Ensuite, le nombre de quêtes annexes proposées est restreint, mais cela est compensé par le fait qu'elles sont souvent complexes. Par exemple l'une d'elle dure pratiquement tout le jeu. Enfin, le joueur n'a aucune option de dialogue, chaque discussion étant une scène cinématique prédéterminée. Le joueur n'influe donc pas sur la suite du jeu par ses paroles mais bien par ses actes.

Les combats.

Le système de combat est assez réaliste, et plus intuitif que stratégique.

Contrairement à certains jeux de rôle, les personnages neutres ou hostiles ne le sont pas ostensiblement (par exemple par des cercles colorés à leurs pieds). Le personnage hostile… c'est tout simplement celui qui attaque ! Quant aux personnages neutres, c'est au joueur de décider de les approcher pacifiquement ou de les attaquer, ce qui bien sûr influe sur la suite des événements.

La méthode de combat en corps à corps consiste à s'armer, et à cliquer sur la souris ; plus longtemps on clique, plus fort est le coup au moment où on le porte à l'ennemi qui est juste en face de soi. Il est aussi possible de se battre avec un arc. Dans les deux cas, on peut orienter ses coups, à la tête ou au thorax par exemple. La gestion des combats est simple, et il est rare d'avoir plus d'un ennemi à la fois. De plus, lors d'un combat il est fort utile d'avoir recours à la magie.

La magie.

Le système magique d'Arx est très original et novateur. Il consiste à collecter des pierres où sont écrites des runes. La combinaison de ces runes permet de lancer des sorts.

La grande innovation vient de ce que le joueur trace réellement les runes sur l'écran, grâce à la souris. Cela demande un peu de doigté et de temps au début, surtout pour les sorts demandant 3 runes ou plus, mais cela devient vite plus facile. Cependant, quand bien même on possède les 20 runes disponibles, la capacité à lancer les sorts de haut niveau dépend du niveau de magie alloué au personnage.

Le joueur peut lancer autant de sorts qu'il veut tant qu'il a assez d'énergie magique. Il pourra ainsi, entre autres, lancer une boule de feu sur un ennemi (ou sur un poulet, ça fait un poulet rôti, miam!), se soigner, créer ou dissoudre un champ de force, voir dans le noir, léviter ou encore prendre des objets par télékinésie…

Enfin 3 sorts peuvent être préparés à l'avance, de façon à être lancés par un raccourci cla-vier, ce qui est fort utile lors d'un combat, où l'on a rarement le temps de tracer les runes en l'air.



En somme, Arx Fatalis est à mon sens un jeu captivant, qui demande de la réflexion de la part du joueur plus que l'emploi systématique de la force : la finalité du jeu n'est pas de tuer tout ce qui bouge.

Le scénario est original et cohérent, et les concepteurs ont imaginé plusieurs variantes pour la fin, selon les actions du personnage.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Très bon jeu Des heures à y jouer ...et un scénario qui tient la route (contrairement à d'autres plus récents) + un jeu français avec de très bons graphismes + un jeu que l'on peut finir (alors que beaucoup de jeux récents sont une vraie galère - lorsqu'ils acceptent de se lancer en vista. J'en ai abandonné beaucoup sur PC, malgré une carte récente multicoeurs : * Fallout 3 (bou suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
Un jeu enchanteur malgré le temps qui passe. Bravo et merci pour la dernière mise à jour de janvier 2011 ! Dès l'intro le ton est donné. Le scénario est excellent et le monde souterrain d'Arx Fatalis très crédible. J'ai bien aimé acheter des actions d'une mine d'or à l'arrêt avant de la remettre en marche et d'encaisser un pactole. Bravo aussi pour le côté cuisine. La fin du jeu étonne mais ne déçoit pas. Elle donne même une explication cré suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité