flechePublicité

Test Alpine Ski Racing 2007 (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr PC, PS2

Sortie le 09 Février 2007 sur PC, PS2
Publiée le 21/02/2007 à 00:02, par Fabio

Partager ce test

Test de Alpine Ski Racing 2007

Le sport d’hiver adapté en jeu vidéo n’est que rarement une réussite. Cette nouvelle saison ne déroge pas à la règle, et à part Ski Challenge 07 (notamment car c’est un jeu gratuit), il n’y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent. Alpine Ski Racing 2007, parrainé par les deux très prestigieux athlètes que sont Hermann Maier ou Bode Miller, pourrait bien ravir le titre du meilleur jeu annuel dans ce créneau. Simple, efficace et prenant, voici les trois ingrédients distillés dans la nouvelle mouture des studios 49Games.

Accessible et exigeantRetour au sommaire
accessible-exigeant
image 1
accessible-exigeant
image 2
Ce qu’on aime dans ce genre de jeux, c’est tout d’abord les sensations de vitesse. C’est trivial, mais ce n’est pas toujours le cas. Premier constat : passé les toutes premières minutes, on prend indéniablement du plaisir. Alpine Ski Racing 2007 est fluide, rapide. Deuxième constat : le titre est accessible à tout public. Il faut dire que le nombre de contrôles est très restreint – une manette reste tout de même fortement conseillée. Votre progression suivra le schéma de la pyramide : après une très forte progression dans les premières heures de jeu, ça va se tasser et se jouer sur des petits détails. On s’aperçoit alors qu’il est possible de progresser encore après de nombreuses heures de jeu ; la technique reste rudimentaire, mais il y a toujours ces courbes à apprécier du mieux possible, avec toute la concentration et la précision qui sont requises. Mais répétons-le, on prend du plaisir à dévaler les pentes à toute vitesse, de suite.

Pour se faire un peu les dents, certains modes de jeu semblent plus appropriés : le Démarrage Rapide, le mode Exercice et le mode Arcade, où vous pouvez créer vous-même un tournoi. Bien sûr, on notera une certaine redondance dans les modes de jeu, qui ne sont finalement pas tous indispensables, ni même intéressants. En même temps, c’est un point plutôt inhérent au genre, qu'il s'agisse du sport en particulier ou de la simulation en général. Non, le cœur du titre réside véritablement et seulement dans le mode Carrière, où comme son nom l’indique, vous vous lancerez sur les pistes pour une ou plusieurs saisons afin de briguer la place de numéro 1 mondial.

Tout un programme !Retour au sommaire
tout-programme
image 1
tout-programme
image 2
tout-programme
image 3
tout-programme
image 4
Avouons le d’entrée, le mode Carrière est prenant. Accessible à un novice, le fond de jeu semble également suffisant pour conserver les passionnés. Mais qu’est ce que ce mode Carrière ? Ce n’est pas sorcier, on voit maintenant ce mode dans tous les jeux de sports digne de ce nom. Vous commencez d’abord par créer votre athlète (10 apparences différentes, 18 nationalités possibles), ou pouvez même choisir d’incarner les deux champions parrains du titre au début de leur carrière (avec des statistiques proches du néant, donc). Une fois votre poulain mis sur pied, de nombreux choix s’offrent à vous, avec diverses tâches à réaliser. Il faudra d’abord engager un entraîneur, mais aussi un « farteur » (le fart est la substance dont on enduit la semelle des skis pour les empêcher d’adhérer à la neige et améliorer la glisse). Notons à ce propos que les petits historiques de chacun des personnages ne sont pas dénués d’humour. Par exemple, on nous indique que tel entraîneur fait bien son boulot… quand il n’a pas pris de cuite la veille. Une fois bien entouré, il faudra aller s’acheter un peu de matos dans le magasin dédié à cet effet : skis, bâtons, gants, chaussures, fixations, etc. Au départ pauvre et sans expérience, peu d’items vous sont accessibles. Ceux-ci se débloqueront au fur et à mesure de vos victoires et distinctions. Comptez 10 à 15 versions par items.

Vient ensuite le temps de la compétition. Chaque saison, chacune des ligues (Junior, Amateur et Pro ; les deux dernières étant à débloquer) comporte un certain nombre d’épreuves. Il y a plusieurs catégories d’épreuves ; certaines requièrent des talents identiques (vitesse, précision), d’autres nécessitent vraiment une approche différente, comme les slaloms en particulier. Au menu, nous avons donc le Freeride, la Descente, le Super G, le Slalom, le Slalom Géant et le Ski de vitesse. Après chaque course et suivant votre résultat, on vous octroie de l’argent (pour acheter du nouveau matériel), mais aussi des points d’expérience. Comme dans un jeu de rôle, l’expérience accumulée va permettre de passer des « niveaux » et de pouvoir attribuer des points de talents à vos caractéristiques et aux différentes spécialités. La durée de vie est infinie (jusqu’à que vous vous lassiez en fait) mais on se prend à enchaîner plusieurs saisons sans trop de fatigue jusqu’à voir un personnage doté de caractéristiques de champion.

Et le reste....Retour au sommaire
reste
image 1
Le reste, c’est notamment la réalisation technique. On est certes loin d’un titre « next-gen », mais on n’est pas déçu pour autant. La modélisation des athlètes est tout à fait correcte, et les environnements sont dans l’ensemble assez fins. Surtout, le titre tourne parfaitement et avec des options graphiques élevées sur une configuration actuelle (1 Go de RAM, GeForce 6800). Signalons également que le titre ne coûte que 30 euros, un point qu'on appréciera.

Au rang des mauvais points, on notera tout de même les vociférations des commentateurs, des phrases dithyrambiques et inappropriées sur Hermann Maier aux quelques tirades lourdes et pas drôles. Dans le même ordre d’idées, la musique de fond devient vite agaçante. Ce sont des détails dont on se serait bien passé, mais ce n’est pas dramatique pour autant.
reste
image 2
reste
image 3


Cette nouvelle mouture rassemblera sans trop de mal les passionnés comme les novices. Avec son mode Carrière, sa réalisation soignée et son petit prix, Alpine Ski Racing est un bon choix pour skier au chaud.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : SamG62
Moyen
Accès séduit pas sont coter simpliste & arcade ,des graphismes moyen vu ces un peu vide.des courses plus fun aurais été sympa pour ce jeux plus compétition
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : antoine56
Bon
exelen mai domage ki soi interdit au moin de 12 et on ne peu jouer qu'avec le joystique
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Playlist Alpine Ski Racing 2007

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Hohokum

Hohokum

Pour tous joueurs | PS4 , PS VITA , PS3
flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité