flechePublicité
Publiée le 11/06/2006 à 00:06, par Grimgor

Partager cette actu

Créer un réseau local à la maison pour partager, jouer...

Ce tutorial vous est proposé par JeuxVideoPC.com en collaboration avec notre partenaire OCTeam.fr. Lancé en 2005, OCTeam.fr se spécialise sur certaines thématiques liées au hardware PC, tels que l'overclocking, le watercooling, et tous les autres sujets liés à l'optimisation des performances de nos chères machines. N'hésitez pas à y faire un tour ![/i:] Au vu du nombre de personnes qui rencontrent des soucis lors de la configuration de leur réseau domestique avec Windows XP (que ce soit pour du partage de connexion Internet, du partage de fichiers ou plus encore pour du jeu en réseau), nul doute qu'un petit tutorial est loin d'être inutile. En effet, que ce soit avec un réseau filaire ou en Wifi, la création et le paramétrage du réseau peuvent encore donner du fil à retordre - même si cela s'est grandement amélioré et simplifié par rapport à il y a quelques années.

IntroductionRetour au sommaire
Créer son réseau local à la maison signifie que vous avez plusieurs PC à relier entre eux, pour partager des fichiers, photos, imprimante, permettre à chacun d'accéder à Internet, ou encore avoir votre propre mini-salle de jeux en réseau à domicile.

Progrès technique aidant, on dispose aujourd'hui de deux techniques différentes : relier avec un câble réseau Rj45 vos cartes réseau Ethernet à un Hub, ou bien opter pour un réseau Wifi (sans fil). Ces deux techniques sont différentes dans la forme , mais pas dans le fond. Naturellement, nous parlerons des deux.

L'autre point important de votre réseau, c'est ce que vous utilisez pour votre connexion Internet : un modem Internet "classique" ou une "Box" (Freebox, Livebox, Cbox...). En effet, ces 2 solutions sont réellement différentes dans la configuration de votre réseau, c'est pourquoi nous les verrons toutes les deux.

Manipulations communesRetour au sommaire
Deux techniques différentes sont possibles pour créer votre réseau local. Toutefois, pour ces deux techniques, certaines manipulations restent similaires, comme le chemin pour accéder aux propriétés de la carte réseau ou aux propriétés de Protocole. Ce sont ces manipulations que nous allons voir maintenant, et nous les appellerons "manipulations communes".


Par défaut, votre carte réseau est réglée pour "obtenir une adresse IP automatiquement", c'est à dire qu'elle va utiliser une adresse IP attribué par défaut.

Pour voir comment est configuré votre carte réseau, ouvrez la fenêtre "Connexions réseau" en utilisant le chemin suivant :
"Démarrer/Paramètres/Connexions réseau"
Choisissez la carte réseau concernée, faire un clic droit dessus, puis "Propriétés".




Vous ouvrez alors la fenêtre de "Propriétés de connexion au réseau local", "Propriété de Grimgor_OCT_local_1" dans l’exemple (1, 2, 3, ou plus en fonction du nombre de cartes présentes dans le PC).

Pour modifier vos trois paramètres de réseau local que sont l'adresse IP, le Masque de sous-réseau et la Passerelle par défaut, vous devez ouvrir la fenêtre de "Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP)" :
Faites dérouler le curseur de la fenêtre "propriétés de connexion au réseau local" jusqu'à voir "Protocole Internet (TCP/IP)", mettez-le en surbrillance puis cliquez sur l'onglet "Propriétés". La fenêtre "Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP)" s'ouvre alors, vous laissant le choix d'obtenir une adresse IP automatiquement, ou de la rentrer manuellement. Vous avez également la possibilité de rentrer vous même vos Serveur DNS préféré et auxiliaire, mais nous verrons cela plus loin.


Pour créer votre réseau personnalisé, vous avez la possibilité de changer de groupe de travail, celui installé par défaut étant le "Workgroup" de Microsoft (c'est le nom du groupe de travail donné par défaut lors de l'installation de Windows). Pour ce faire, faites un clic droit sur le poste de travail (sur le bureau), puis "Propriétés".
Cela vous ouvre la fenêtre de "Propriétés Système". Cliquez sur l'onglet "Nom de l'ordinateur", puis sur "Modifier...".
Dans la fenêtre "Modification du nom d'ordinateur", vous pouvez renommer votre ordinateur (il apparaîtra sur le réseau local avec ce nom là) et votre "Groupe de travail".
Une fois modifié votre Groupe de travail et votre nom d'ordinateur, vous devrez redémarrer votre PC.




Il peut s'avérer très pratique de renommer votre nom de groupe de travail, afin d'avoir tous vos PC dans le même groupe. En effet, en un seul clic sur votre groupe, il sera alors possible de voir tous les ordinateurs du réseau qui en font partie. Il est d'ailleurs possible de mettre un raccourci de votre "Groupe de travail" sur votre bureau :
Ouvrez votre Poste de travail, puis cliquer sur "Favoris réseau" dans le menu de gauche.
Cliquez ensuite sur "Voir les ordinateur du groupe de travail" (toujours dans le menu de gauche). Vous êtes donc maintenant dans la fenêtre de votre "Groupe de travail", et voyez les ordinateurs qui en font partie.
Cliquez sur "Dossier parent", puis faites un clic droit sur l'icône de votre "Groupe de travail" : "Créer un raccourci".




Vous voilà avec sur votre bureau un raccourci direct vers votre "Groupe de travail".
Vous pouvez également créer des raccourcis directement vers vos ordinateurs du réseau. Pour ce faire, il suffit d'effectuer un clic droit sur l’ordinateur concerné et de cliquer sur "Créer un raccourci". Vous aurez ainsi accès très rapidement aux PC de votre réseau local.


Vous pouvez également voir tous vos paramètres réseau en un seul coup d’œil. Pour ce faire, il faut ouvrir la commande "Exécuter" dans le menu "Démarrer", et y taper "cmd". Une fenêtre de commande DOS s'ouvre, dans laquelle vous tapez : "ipconfig /all"




Comme vous pouvez le constater, vous voyez votre adresse IP, votre masque sous réseau, votre passerelle et vos principaux paramètres réseau, et ce pour toutes les connexions détectées sur votre ordinateur.


Toutes les fonctions que nous venons de voir sont communes à tous les types de réseaux que nous allons aborder dans ce tutorial. Vous pouvez donc vous en servir à tout moment. Lors des explications à venir, il y sera fait référence par l'emploi du terme "Manipulations communes".

Configuration d'un réseau local sans connexion InternetRetour au sommaire
Avant de voir la configuration en elle-même, regardons ensemble les différents éléments dont vous aurez besoin pour créer votre réseau local.


Naturellement, il vous faut au moins deux PC à la maison. Mais ce cas diffère légèrement, nous l'aborderons à la fin de cette partie. Nous allons donc partir du principe que nous avons trois PC à mettre en réseau. Il va falloir un Hub réseau, et trois câbles réseau RJ 45 droits.




"Droits", car il existe deux types de câbles RJ 45 : le droit et le croisé. Le droit, qui va nous servir dans ce cas de figure, permet de relier les ordinateurs entre eux par l'intermédiaire d'un Hub ou d’un Switch (c'est le Hub ou le Switch qui concentre et communique les données). Le câble croisé permet quant à lui de relier deux PC directement entre eux (ce sont les PC qui concentrent et communiquent les informations), ce que nous verrons à la fin de cette partie.




Maintenant que nous avons le matériel, regardons son branchement. Là, rien de plus simple : il suffit de relier vos ordinateurs au Hub. De nos jours, quasiment tous les PC sont équipés de cartes réseaux intégrées sur la carte mère. Si vous n'en avez pas, il faudra en installer une sur un port PCI.




Comme vous pouvez le voir, il n'y a rien de compliqué dans le branchement de votre réseau.

Avant de commencer, rappellons que vous pouvez renommer votre ordinateur et votre groupe de travail, car c'est tout de même plus agréable de travailler avec des noms qu'avec des séries de chiffres ou lettres au hasard (voir dans Manipulations communes).


A présent, entrons dans la configuration du réseau local. Le Hub ne s'occupant que de concentrer et distribuer les communications de données, il n'est pas configurable. C'est donc à vous de gérer les différents paramètres du réseau.

Ouvrez la page "Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP)" (voir dans "Manipulations communes"). Cochez "Utiliser l'adresse IP suivante". Tapez votre adresse IP, elle est composée de la manière suivante : xxx.xxx.xxx.xxx. Les deux premières séries de chiffres (ici en rouge) correspondent au chemin du réseau, la troisième série correspond au réseau (en bleu), et la dernière série (en jaune) correspond à un des ordinateurs relié réseau. Un petit exemple parlant : si vous avez 3 PC sur votre réseau, les 3 adresses IP des 3 cartes réseau seront 192.168.2.2 pour la première, 192.168.2.3 pour la deuxième, 192.168.2.4 pour la troisième, le 1 étant réservé pour un éventuel Routeur. Seul le dernier chiffre change : c'est lui qui identifie la machine sur le réseau.


Toujours dans la fenêtre ""Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP)", faites un clic gauche dans l'encadré "Masque de sous réseau". Une série de chiffre s'affiche alors : 255.255.255.0. C'est votre masque sous réseau. Il n'est pas utile de le changer.


La "Passerelle par défaut" n'est pas obligatoire dans ce cas de figure, puisqu'elle permet de relier des réseaux entre eux.


Sachez tout de même qu'une fois vos adresses IP et masque sous-réseau configurés, il se peut que vous ayez besoin de redémarrer pour que Windows prenne en compte les changements de paramètres. Il existe toutefois une solution intermédiaire qui vous permet de valider vos informations sans redémarrer : désactiver puis réactiver votre carte réseau. Ainsi, votre carte prendra en compte les paramètres que vous venez de rentrer.


Voilà, votre réseau local sans connexion Internet est configuré.



Evoquons donc maintenant le cas où vous n'avez que 2 PC en réseau local. La technique est alors sensiblement différente. En effet, il va vous falloir un câble RJ 45 croisé et non droit, pour que les informations puissent transiter entre les deux machines.

Voilà donc comment se branche un réseau local avec 2 PC :



Une fois le branchement effectué, il n'y a plus qu'à configurer vos paramètres : adresse IP et masque de sous-réseau dans la fenêtre "Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP)", comme nous venons de le voir.


Nous pouvons maintenant passer à la configuration d'un réseau local avec connexion Internet.

Configuration avec connexion Internet - Sans routeurRetour au sommaire
Nous allons à présent aborder les différentes manières de relier son réseau local au Net. En effet, il existe plusieurs façons de procéder, et tout va dépendre du matériel dont vous disposez. Il est entendu que, pour le moment, nous parlons uniquement de réseau filaire, utilisant des câbles RJ 45. Nous aborderons le réseau WiFi (sans fil) dans la dernière partie de ce dossier.


Commençons par le cas le plus simple : deux PC en réseau local, avec le souhait d'avoir la connexion Internet sur les deux.




Vous pouvez voir qu'il n'y a que le premier PC, pour le moment, qui est relié à Internet. Nous allons voir comment partager votre connexion, ce qui va permettre au deuxième ordinateur de recevoir, lui aussi, le Net.

Nota : n'oubliez pas de brancher et d'installer votre modem sur le PC 1. S'il est relié à votre PC par un câble USB, cela ne change en rien la configuration de votre réseau, le modem apparaîtra alors dans vos connexions réseau, au même titre que n'importe quelle carte réseau.

Pour y parvenir, il va falloir partager votre connexion sur le PC 1 et autoriser le PC 2 à se connecter via le PC 1 . Notez qu'il faut toujours commencer par configurer le PC 1. De cette manière, lorsque vous demanderez au PC 2 de détecter la connexion Internet partagée, il la trouvera automatiquement.


  • Configuration PC 1 :


  • Ouvrez la fenêtre "Connexions réseau".
    Faites un clic droit sur votre connexion Internet, puis "Propriétés".
    Cliquez sur l'onglet "Avancé".
    Dans l'encart "Partage de connexion Internet", cochez "Autoriser d'autres utilisateurs du réseau à se connecter via la connexion Internet de cet ordinateur".
    Décochez "Autoriser d'autres utilisateurs du réseau à contrôler ou désactiver la connexion Internet partagée", pour que le PC 1 reste le seul à gérer la connexion Internet.




    Vous devez également définir le réseau local sur lequel la connexion va être partagée.
    Dans le cas où vous disposez de plusieurs cartes réseau sur le même PC, vous aurez à choisir celle qui concerne votre réseau local. Déroulez "Connexion réseau domestique" puis sélectionnez la connexion souhaitée. Dans l'exemple ci-dessus, il s'agit de "Grimgor_OCT_local_1" (il va de soit que c'est cette carte qui est reliée au réseau).

    Cliquez sur "OK" pour valider. Vous pourrez remarquer au passage qu'une petite main s'est mise sous l'icône de votre connexion Internet, ce qui veut dire qu'elle est partagée.

    Voilà, la Connexion Internet du PC 1 est partagée.




    Avant de commencer la configuration du PC 2, assurez-vous que les deux ordinateurs sont bien reliés, et que le PC 1 est connecté à Internet.


  • Configuration PC 2 :


  • Ouvrez la fenêtre "Connexions réseau".
    Dans le menu de gauche, cliquez sur "Créer un réseau domestique ou un réseau léger d'entreprise".




    L'assistant de configuration du réseau va détecter automatiquement votre matériel réseau connecté. Sélectionnez le, puis appuyez sur "Suivant".

    Nota : si votre carte réseau n'est pas branchée, l'assistant vous dira qu'il a trouvé un matériel réseau déconnecté. Dans ce cas, cochez "Ignorer le matériel réseau déconnecté", et l'assistant configurera quand même votre connexion.


    Cochez "Cet ordinateur se connecte à Internet via une passerelle résidentielle ou via un autre ordinateur sur mon réseau", puis "Suivant".




    Vous arrivez dans la fenêtre de description et de nom. La description n'a aucune importance, elle ne joue en rien au niveau de la reconnaissance de l'ordinateur sur le réseau.

    Vous pouvez en revanche changer le nom de l'ordinateur et le nom de votre réseau local, choses que nous avons déja vues dans les "Manipulations communes" (donc ça doit déjà être fait).


    Dans la fenêtre "Partage de fichiers et d'imprimantes" qui s'ouvre maintenant, sélectionnez "Activer le partage de fichiers et d'imprimante".

    La dernière fenêtre qui s'ouvre, "Prêt à appliquer les paramètres réseau...", est un récapitulatif des données que vous venez de rentrer. Cliquez sur Suivant. Windows configure votre réseau pendant quelques secondes, et la fenêtre "Vous avez presque fini..." s'ouvre. Elle vous propose de préparer un disque d'installation avec les paramètres que vous venez de rentrer, pour l'installer sur un autre ordinateur. Dans le cas qui nous concerne, cochez "Terminer uniquement cet Assistant, je n'ai pas besoin de l'exécuter sur d'autres ordinateurs".




    Voilà, le PC 2 est configuré et connecté à Internet, que ce soit pour surfer, recevoir ses mails ou jouer en ligne.



    Les manipulations que nous venons de voir peuvent également s'appliquer dans le cas de figure suivant :




    Configurez le PC 1 en passerelle, comme nous venons de le faire (cf "Configuration PC 1"), puis le PC 2, PC 3, PC 4, comme pour "Configuration PC 2".

    Il s'agit d'un réseau local domestique, qui ressemble à un réseau d'entreprise. La différence réside dans le fait que le PC 1 sert uniquement de passerelle. Dans un réseau d'entreprise, il serait un Serveur, et fonctionnerait avec un logiciel de gestion de réseau ou un Windows serveur édition (Windows 2000 Serveur, 2003 Serveur...). C'est un Hub ou un Switch qui va servir à l'échange des informations pour le réseau local. Mais, chez vous, le partage de connexion est largement suffisant, et beaucoup moins lourd à gérer.

    Nota : attention, dans les 2 cas de figures que nous venons de voir, le PC 1 doit rester allumé en permanence pour que les autres ordinateurs du réseau puissent accéder à Internet (puisque c'est lui la passerelle). Si celui-ci, est éteint vous n'aurez plus que le partage de fichiers sur les ordinateurs de votre réseau local allumés.


    Il est vrai qu'il peut être gênant et contraignant de devoir allumer le PC 1 à chaque fois que vous voulez connecter à Internet un des ordinateurs du réseau. C'est pourquoi nous allons maintenant voir comment cela se passe avec un Routeur.

    Configuration avec connexion Internet - Avec routeurRetour au sommaire
    Voyons déjà comment se branche cette boîte magique qu'est le routeur :




    Comme vous pouvez le constater, cette fois le câble qui relie le modem ADSL au routeur est un RJ45 croisé. Le routeur remplace le PC 1 de tout à l'heure : maintenant, c'est lui la passerelle. Il va donc falloir le configurer à cette fin. Par défaut, la quasi-totalité des routeurs sont configurés avec le "serveur DHCP" activé (celui-ci délivre une adresse IP automatiquement aux ordinateurs qui se branchent sur lui). Donc, une fois branché votre réseau et allumés vos ordinateurs, vous devez avoir accès à votre routeur.
    Un routeur est également équipé d’un Firewall. Il est là pour vous protéger sur Internet, exactement comme le ferait un Firewall classique (logiciel). Et comme un logiciel, il faut le configurer. Nous verrons un peu plus loin comment s’y prendre.

    Pour communiquer avec votre routeur, vous devez connaître son adresse IP. Aidez vous de la fenêtre DOS et de la commande "ipconfig /all" (voir "Manipulations communes") pour voir vos paramètres réseau (votre routeur étant réglé sur "serveur DHCP", vous verrez votre passerelle par défaut). Vous pouvez également consulter la documentation qui vous à été fournie avec le routeur, l’adresse IP de la passerelle par défaut (donc celle du routeur) y est logiquement spécifiée.

    Une fois que vous avez l’adresse de votre routeur, vous allez pouvoir communiquer avec lui par l’intermédiaire de votre navigateur Internet. Pour ce faire, ouvrez Internet Explorer, et rentrez l'adresse IP de votre routeur dans la barre d'adresses, comme ceci :
    http://192.168.1.1/

    Vous arrivez alors dans la fenêtre d’accès de votre routeur.




    Pour avoir accès aux paramètres de votre routeur, vous devez entrer votre nom d’utilisateur et un mot de passe. Dans le cas où rien n’est spécifié, tapez les informations suivantes :
    Utilisateur : admin
    Mot de passe : admin ou password

    Ce sont les paramètres par défaut généralement utilisés par les constructeurs. Naturellement, pour une question de sécurité, il est vivement conseillé de changer ces données et de mettre votre mot de passe personnel.

    Vous voilà donc dans l'interface d'administration de votre routeur. En général, vous avez un menu à gauche avec tout ce qu’il faut pour tout configurer. Il va falloir maintenant configurer la réception d’Internet et votre réseau local.

    Prenons un exemple avec un routeur Netgear, plus précisément le RP614. Netgear est un constructeur intéressant, car il offre sur son site la possibilité de tester l'interface de configuration du routeur de votre choix. Ce qui est très pratique pour apprendre à s’en servir sans prendre le moindre risque.

    Cliquez ici pour ouvrir la page d’interface de configuration du routeur RP614.

    Comme vous pouvez le voir, votre menu de gauche est là. En cliquant sur "Setup Wizard", vous pourrez configurer votre connexion Internet avec votre login et mot de passe de connexion (fourni par votre FAI - Fournisseur d'Accès Internet). Le routeur va ensuite collecter les informations concernant votre connexion Internet automatiquement.

    Il faut maintenant configurer votre réseau local. Dans le menu "Advanced", cliquez sur "LAN IP Setup". Vous avez la possibilité de rentrer vos paramètres manuellement (Adresse IP, masque de sous réseau, passerelle) ou d’utiliser le serveur DHCP (que vous pouvez également configurer : début et fin de la plage d’adresse IP).

    Pour vous délivrer une adresse IP, le serveur DHCP vous donne un "bail". Il est d’une durée de 24 heures et est renouvelé automatiquement. Attention, cela ne veut pas dire qu’il va changer votre adresse, mais juste qu’il vous l’accorde pour 24 heures.

    Dans le cadre de l’utilisation du serveur DHCP, vous avez tout même la possibilité de réserver une adresse IP à un ordinateur (il fonctionnera alors comme s’il était en IP manuelle).
    Pour ce faire, dans l’encadré "Address Reservation" cliquez sur "ADD", et rentrez l’adresse IP de votre choix et son nom.

    Vous pouvez (elle est généralement reconnue automatiquement) également rentrer votre adresse MAC. Pour la connaître, ouvrez la fenêtre DOS (cf Manipulations communes). L'adresse MAC est "l’adresse physique" de votre machine. Elles est effacée et remplacée par xx.xx.xx.xx.xx.xx sur le screenshot, pour des raisons de sécurité, car elles sont uniques.

    Lorsque vous revenez sur "LAN IP Setup", l’ordinateur apparaîtra comme le PC 1. Notez qu’il peut être intéressant d’avoir un ordinateur avec une adresse IP local fixe, car de cette manière vous évitez le renouvellement du Bail du serveur DHCP, donc une déconnexion.

    Pour configurer votre réseau local en IP fixe, il vous suffit de décocher la case "Use Router As DHCP Server". Ensuite, il n’y a qu’à rentrer vos différentes adresses dans l’encadré "Address Reservation", comme nous venons de le voir.

    Ensuite, il vous faut rentrer vos DNS. Il existe une manière très simple de procéder, consistant à vous servir de votre routeur comme serveur DNS. Votre routeur reçoit les DNS de votre FAI. Pour les recevoir, rentrez votre passerelle (adresse du routeur) dans "serveur DNS préféré" (dans les propriétés de protocole TCP/IP de votre carte réseau). De cette manière, votre routeur fonctionne en serveur DNS et vous permet d’avoir accès à internet.




    L’utilisation d’un routeur WiFi ne change pas la manière de configurer votre réseau. La seule différence est l’installation de votre matériel. En effet, jusqu’à présent, il n’y a pas eu besoin d’installer votre matériel (la carte réseau étant, dans la plupart des cas, déjà présente et installée sur les PC). Dans le cas d’une utilisation sans fil, il vous faudra installer votre matériel de réception Wifi (carte Wifi en PCI ou clef USB Wifi).

    Pour ce qui est de la configuration, elle se passe exactement comme nous venons de le voir pour le routeur RP614, car une fois installé, votre matériel de réception sans fil apparaît comme n’importe quelle connexion dans vos favoris réseau.

    La différence avec ce que nous venons de voir réside dans la sécurité. En effet, vous aurez sans doute entendu parler de clef WEP. C’est une sécurité indispensable dans l’utilisation de votre Wifi. Cette clef vous autorise à vous connecter à votre réseau sans fil. Cela veut dire que si votre voisin de palier a lui aussi un capteur Wifi chez lui, il ne pourra pas se connecter à votre routeur. La clef WEP est composée de 16 caractères.


    Beaucoup de FAI vous fournissent maintenant une "Box" lorsque vous vous abonnez. Elle fonctionne exactement comme un modem routeur que l’on peut trouver dans le commerce, et vous permet de relier des PC entre eux en réseau local avec connexion Internet pour tous, en filaire et WIFI. Encore une fois, le configuration se passe comme nous venons de le voir pour le cas du routeur RP614.

    Sachez tout de même qu’avec ce type de matériel, il n’est pas obligatoire d’installer le fameux "kit de connexion" de votre fournisseur d’accès. En rentrant vos identifiants de connexion (loggin et mot de passe de connexion) directement dans la Box, ce kit ne sert plus à rien, puisque vous serez en permanence connecté au Net. Le gros avantage réside dans le fait que vous n’alourdissez pas votre système et que vous vous évitez bien des désagréments dus aux problèmes de fonctionnement de ces kits. Pour y parvenir, il vous suffit d’annuler l’installation au moment ou le CD fourni avec votre BOX vous demande d’installer le "kit de connexion". Ensuite, vous rentrez dans votre Box par l’intermédiaire de votre navigateur Web (comme vu auparavant), et vous rentrez vos identifiants de connexion fournis par votre FAI.

    Naturellement, les Box étant en général Wifi, vous serez obligé de rentrer votre clef WEP. Mais ne rentrons pas dans les détails concernant cette sécurité, car elle mériterait un tutorial complet à elle toute seule.

    Configuration du firewallRetour au sommaire
    Tout à l’heure, il a été rapidement question du firewall. Ce dernier est là pour vous protéger sur Internet. Les routeurs et Box en sont équipés. Les 65.535 ports existants sur votre machine sont tous laissés ouverts par Windows, d’où l’intérêt du firewall pour en fermer le plus grand nombre. Car si un "cheval de Troie" s'installe et se met à l'écoute sur un de ces ports, le pirate ou hacker peut alors prendre le contrôle de votre machine. Il y a néanmoins certains de ces ports que le firewall laisse "normalement" ouverts, car ils sont indispensables par exemple pour l’envoi de vos mails ou le surf sur Internet.

    La configuration de votre pare-feu (firewall) consiste donc à ouvrir certains de ces ports dont vous avez besoin, notamment pour vos jeux ou toute autre application effctuant de l'envoi et de la réception de données sur Internet.

    Pour configurer vos différents logiciels et jeux, il faut avant tout savoir quels ports ils utilisent. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’un logiciel du genre d’Inxppect. Ce petit logiciel vous permet, en cliquant sur son onglet "TCP/UDP", de voir quel port est utilisé par quel logiciel. Ensuite, il vous faut ouvrir ces ports dans votre firewall - ou pas.

    Dans les cas d’une Box ou d’un routeur, la procédure est la même. Nous prendrons l’exemple d’une Livebox. Pour arriver sur la page de configuration du firewall, il faut passer par "Configuration / Avancé / Routeur". Vous arrivez alors sur une fenêtre de ce type :




    Cliquez ensuite sur "Ajouter". Entrez le nom du service que vous voulez configurer, le type de protocole (TCP ou UDP), l’adresse IP de l’ordinateur concerné, puis validez. Une fois cela fait, le logiciel aura l’autorisation par votre routeur d’envoyer et de recevoir des données sur Internet.





    Notez qu’il n’y a aucune différence avec la configuration d’un firewall de type logiciel, sauf que là, c’est votre Box ou routeur qui s’en occupe, vous n’avez donc plus besoin de votre "vieux" pare-feu.
    Sachez également que la plupart des jeux utilisent des ports "normalement" ouverts.
    flechePublicité

    Idées cadeaux JV

    Partenaires Jeuxvideo.fr

    Partenaires Jeuxvideo.fr

    flechePublicité

    Micromania

    >Les meilleures offres jeux vidéo

    flechePublicité