flechePublicité
Publiée le 21/03/2011 à 00:03, par Zick

Partager cette actu

3DS : Tout ce qu'il faut savoir avant de l'acheter

Vous le savez tous, c’est à la fin de la semaine que sort la 3DS, la nouvelle console portable de Nintendo. Une console à l’apparence très proche de la DS, mais avec une fonctionnalité inédite : la possibilité de profiter d’une véritable 3D sur l’écran du haut, et ce sans avoir à porter de lunettes spéciales. Cela maintenant plus de deux semaines que nous avons la 3DS dans la rédaction. Il est temps de répondre aux questions les plus fréquemment posées et de savoir si oui ou non il faut craquer ou attendre encore un peu avant de l’acheter. Voici 10 questions et réponses pour tout savoir de la 3DS.

1. A quoi ressemble la 3DS ?Retour au sommaire
1-quoi-ressemble-3ds
A gauche la DSi, à droite la 3DS
La 3DS ressemble beaucoup (trop ?) à la DS. Elle en reprend le design général, à savoir la possibilité d’être pliée, la disposition des boutons A,B,X,Y et des gâchettes, un port cartouche à l’arrière et le principe des deux écrans. Tout comme la DS l’écran du bas est le seul à être tactile tandis que celui du haut (90 mm de diagonale et une résolution de 800 par 240), le plus grand, affiche la 3D. Le changement le plus notable sur la façade de la console tient à l’introduction d’un stick (ou pad), semblable à celui de la PSP. Les dimensions des deux consoles sont semblables, la 3DS étant un peu plus épaisse que la DS Lite. Seul le poids les différencie. Tandis qu’une DSi classique pèse 210 grammes environ, la 3DS affiche un poids de 240 grammes, ce qui en fait la deuxième console portable la plus lourde du moment, derrière la DSi XL, mais devant une PSP 3000. Dernier détail, le stylet de la 3DS ne se trouve plus sur le côté, mais derrière la console et est désormais télescopique pour mieux s’adapter aux grandes mains. On ne s’en plaindra pas.

2. Qu’en est-il de l’ergonomie ?Retour au sommaire
2-qu-est-il-ergonomie
Le stylet est désormais à l'arrière de la console
Ceux qui ont déjà pris en main une DS ne seront pas franchement dépaysés avec la 3DS. On le disait un peu plus haut, c’est surtout l’arrivée du stick et l’abaissement de la croix directionnelle qui changent le plus. Le stick tout d’abord s’avère de très bonne facture. Facilement accessible, d’aspect solide, moins dur et plus ample que celui de la PSP, il est agréable à prendre en main et apporte un confort non négligeable dans les jeux d’action en 3D. Un confort gagné en dépit de la position de la croix directionnelle, trop basse, et surtout trop petite (il semble que ce soit la même que celle de la DS !). Que ce soit pour un Super Street Fighter 4 ou un PES, sa trop petite taille lui fait perdre en précision, obligeant le joueur à privilégier le pad, qui n’est pas idéal pour tous les jeux. Même constat pour les boutons, qui gardent exactement la même disposition et le même écartement que celui de la DS. On comprend bien que Nintendo n’ait pas voulu chambouler le design global de sa nouvelle console pour assurer une compatibilité optimale avec les jeux DS, mais on regrette qu’il n’y ait aussi peu de changement ! Dans une version Lite à venir ?

3. Qu’en est-il de l’effet 3D ?Retour au sommaire
3-qu-est-il-effet-3d
L'effet 3D activé
3-qu-est-il-effet-3d
L'effet 3D désactivé
C’est la question que tout le monde se pose. De quelle manière est reproduit l’effet en 3D. L’effet 3D affiché sur la 3DS n’est pas le même que celui que vous verrez dans un cinéma équipé de lunettes. Ici ce n’est pas l’image qui est « projetée » de l’écran, mais plutôt l’image qui rentre dans l’écran. Plutôt que de parler d’un effet de 3D, il faudrait plutôt parler d’effet de profondeur. Il s’active avec une petite molette située sur le côté droit de l’écran du haut. En le levant, vous augmentez l’effet de profondeur, en l’abaissant au maximum, on retrouve un écran « plat » classique. Difficile à décrire tant que l’on ne l’a pas vu, il faut toutefois admettre que l’effet rend très bien, que ce soit sur un Super Street Fighter IV, un PES ou un Rayman. La seule condition requise étant de bien placer la console en face des yeux et de régler la molette jusqu’à ce que l’effet nous convienne. Il reste la question de l’utilité de cette 3D dans les jeux, elle est pour le moment discutable (on en reparlera dans les tests des premiers jeux, à venir cette semaine).

4. La 3D cause-t-elle des maux de têtes ?Retour au sommaire
4-3d-cause-elle-maux-tetes
image 1
C’est l’une des premières rumeurs qui a fleuri sur la 3DS dès sa première présentation : La 3D de la 3DS provoquerait des maux de têtes, ou, tout du moins des désagréments visuels passé un certain temps de jeu. Avant de répondre à cette question, il faut rappeler que Nintendo a joué la carte de la prudence avec sa console. Le constructeur précise bien que l’usage de la 3D de sa console sur un enfant de moins de 6 ans pourrait endommager sa vue. La console intègre d’office dans ses options une fonction de contrôle parental permettant de bloquer l’affichage 3D. Deuxièmement, Nintendo conseille de prendre des pauses de 10 à 15 minutes toutes les 30 minutes de jeu avec la fonction 3D. Et de fait, ne pas respecter ces consignes entraîne effectivement une recrudescence de la fatigue visuelle. Pour avoir joué trois bons quart d’heures à Super Street Fighter IV en 3D sans m’arrêter, j’ai effectivement eu une sensation de fatigue visuelle très marquée et un (léger) début de migraine.

Pour répondre très clairement à cette question, non la 3DS ne cause pas de maux de tête. C’est l’utilisation que vous en ferez et particulièrement l’usage de la 3D qui les causeront. Pas d’inquiétude toutefois, la 3DS ne vous causera pas d’horribles migraines d’un instant à l’autre, vous sentirez bien vos yeux fatiguer peu à peu.


5. Quelles sont les fonctionnalités de la 3DS ?Retour au sommaire
L’écran 3D n’est pas la seule nouveauté de la 3DS. D’une part, il faut bien préciser que la puissance de la petite dernière de Nintendo a été décuplée par rapport à la DS. Difficile de juger pour le moment ce que recèle la 3DS, mais il faut savoir que les quelques jeux que nous avons pu tester se sont révélés d’une beauté au moins comparable à ce que qu’on a pu voir sur PSP et d’une fluidité irréprochable. Outre sa puissance, Nintendo mise beaucoup sur la fonctionnalité Street Pass. Derrière ce terme se cache en fait un système d’interactions entre propriétaires de 3DS. Il faut d’abord savoir que Nintendo n’incite pas à éteindre sa 3DS après chaque utilisation, mais plutôt à la mettre en veille. En la mettant en veille, la 3DS va alors émettre en permanence des données et chercher à en recevoir. Si au hasard de vos pérégrinations dans les transports en commun quelqu’un a une 3DS, alors les deux consoles vont communiquer ensemble, s’échanger les informations de vos Mii et –si vous possédez les mêmes jeux – engendre des combats automatiquement. Naturellement, il est possible de vérifier à tout instant qui vous avez rencontré et éventuellement d’enregistrer leurs contacts pour du jeu en ligne. Tout ceci est naturellement paramétrable via le contrôle parental. Sachez enfin que par défaut la 3Ds intègre quelque mini-jeux sans grand intérêt et un navigateur internet –non fonctionnel au moment de l’écriture de cet article.



6. Quels sont les jeux les plus intéressants lors de la sortie de la 3DS ?Retour au sommaire
6-quels-sont-jeux-plus-interessants-lors-sortie-3ds
Street Fighter IV 3D
6-quels-sont-jeux-plus-interessants-lors-sortie-3ds
Pro Evolution Soccer 3D
6-quels-sont-jeux-plus-interessants-lors-sortie-3ds
Ridge Racer 3D
C’est bien beau de parler technique, mais sans jeux, une console ne vaut pas grand-chose. Une grosse quinzaine de jeux sont prévus pour sortir en même temps que la console à la fin du mois de mars. On ne les a pas tous testés, mais certains se détachent déjà du lot. Si vous êtes fans de jeux de combat, jetez-vous sur Super Street Fighter IV 3D, c’est une valeur sûre et certainement le meilleur jeu à sortir sur la console. PES 3DS est un jeu de foot honnête, joli, mais –vous êtes prévenus – ne possède aucun mode de jeu multijoueurs en ligne ou en local. L’autre valeur sûre de ces jeux de lancement est Nintendogs, décliné en trois jeux au contenu sensiblement identique si l’on excepte les races de chien à adopter. Enfin, Ridge Racer 3D a reçu de bonnes critiques à l’étranger, mais ne sortira pas en France avant le 4 avril prochain. Pour les autres jeux, nous vous conseillons chaudement de lire les tests, nombreux sont les éditeurs peu scrupuleux à sortir de mauvais jeux pour profiter du lancement d’une nouvelle console.

7. Les jeux DS sont-ils compatibles avec la 3DS ?Retour au sommaire
7-jeux-ds-sont-ils-compatibles-avec-3ds
image 1
Oui, les jeux DS sont compatibles avec la 3DS. Simplement, l’écran du haut sera barré de deux barres noires et l’écran du bas sera légèrement étiré par rapport à la version originale. La raison, c’est que les écrans de la 3DS n’ont ni le même ratio, ni la même résolution (420 X 240 pixels pour la 3DS contre 256 X 192 pixels pour la DS pour les écrans du hauts des deux consoles) que la DS. Nintendo a donc opté pour une émulation des jeux DS, avec un rendu un peu étiré dans l’ensemble satisfaisant, en tout cas lisible. Et pour ceux qui trouveraient que cela dénature leurs jeux, il est possible de jouer aux jeux DS sur 3DS dans leurs résolutions d’origines en appuyant sur Start et Select lors du lancement du jeu sur 3DS. Dernière précision : l’activation de la 3D sur l’écran du haut ne change rien au rendu des jeux DS. Ils restent « plat ».

Vous pouvez donc vous servir de votre 3DS comme d’une DS classique. Pratique si vous désirez revendre votre ancienne DS pour faire baisser le prix de la 3DS lors de l’achat (on y revient).


8. Et le piratage alors ?Retour au sommaire
8-piratage-alors
image 1
Le piratage de la DS est une plaie que Nintendo n’a jamais réussi à guérir. Faut-il vous rappeler que les linkers, cartes R4 et autres gadgets destinés à pirater les jeux sont illégaux ? Non. Sachez en tout cas qu’au moment d’écrire ces lignes, aucun linker ou autres cartouches destinées à faire tourner des jeux 3DS piratés n’existent encore. Si on vous en propose une ou que vous êtes tentés d’en acheter une sur internet, c’est forcément de l’arnaque. Enfin, il semblerait que certaines cartes R4 destinées aux DSi fonctionnent sur 3DS pour faire tourner des jeux DS. Nous n’avons pas essayé et, naturellement, nous vous déconseillons fortement d’essayer. Une 3DS, c’est 250 €, ce serait bête de la briquer à cause d’une malheureuse expérience.

9. Et l’autonomie dans tout ça ?Retour au sommaire
On aborde le plus gros point noir de la 3DS : son autonomie. Elle est faible, très faible. Comptez entre 2h30 et 3 heures avec la 3D activée sur l’écran du haut, mais pas plus. Évidemment, vous ne jouerez jamais 3 heures avec l’écran 3D actif, ou alors vous ne tenez pas à votre acuité visuelle. Sans le mode 3D, c’est beaucoup mieux, mais il est difficile de dire exactement combien de temps la console peut tenir. A vue de nez, on dira une bonne après-midi (environ 6 heures), mais nous n’avons pas réalisé de tests précis à ce sujet.

10. Où la trouver, à quel prix ?Retour au sommaire
Chez votre marchand de jeux vidéo habituel, que ce soit une enseigne spécialisée, la grande distribution ou sur internet. Pour vous éclairer un peu à ce sujet, sachez que le prix moyen de vente constaté pour la 3DS est de l’ordre de 250 € environ. Mais certaines enseignes font des offres parfois plus alléchantes. Citons par exemple Amazon.fr qui propose de précommander la console à 219,99 € ou PixMania à 224,50 €. Et si vous n’avez pas autant à dépenser, plusieurs magasins vous proposent de reprendre votre ancienne DS avec des jeux pour payer la 3DS moins cher. Micromania et GAME par exemple permettent de reprendre votre ancienne DSi XL et deux jeux pour vous faire une ristourne (en fonction des jeux) sur la 3DS. Le choix est large.

Conclusion : Faut-il acheter une 3DS le 25 mars prochain ?Retour au sommaire
conclusion-faut-il-acheter-3ds-25-mars-prochain
image 1
Si vous avez lu notre dossier, vous êtes capables de vous forger une opinion par vous-même. Si vous êtes un fana de technologie, la 3DS est un achat obligatoire. Son écran 3D impressionnant, ses fonctionnalités réseaux intéressantes (Street Pass) et sa puissance en font une console prometteuse. D’un point de vue joueur, le constat est un peu moins rose. L’ergonomie générale –reprise de la DS – laisse à désirer, son catalogue de jeux de lancement est un peu faible et son autonomie est tout juste honnête. Il reste que la 3DS est une remplaçante avantageuse de la DS, qu’elle conserve l’imposante ludothèque de son aînée et que certains jeux à venir (Ocarina of Time, Kid Icarus) font vraiment envie. On vous mettra enfin en garde contre Nintendo. Les acheteurs des consoles portables du constructeur nippon le savent bien, Nintendo sort systématiquement une nouvelle version de sa console une ou deux années après la sortie du modèle original. Vous êtes prévenus, il y a de bonnes chances que la future 3DS Lite dispose d’une autonomie plus grande et de nombreux défauts en moins.
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité